ARTISTE:

LITTLE BOB BLUES BASTARDS

(FRANCE)
TITRE:

HOWLIN'

(2015)
LABEL:

DIXIEFROG RECORDS

GENRE:

BLUES

TAGS:
70's, Ballades, Bluesy, Chant grave, Choeurs, FM, Guitar-Hero, Intimiste, Mélancolique, Technique
"Little Bob vient d'avoir 70 ans, mais il continue d'hurler avec son groupe un blues fiévreux dont il a la recette."
ADRIANSTORK (04.06.2015)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Le bluesman havrais Little Bob, qu'il serait indécent de présenter à nouveau, vient tout juste de souffler ses 70 bougies.  En guise de cadeau, il a décidé de se faire plaisir et nous a concocté avec son nouveau groupe un successeur à ''Break Down The Walls'' paru en 2012 .

La première piste 'We're The Blues Bastards', comme le précédent 'Break Down The Walls' annonce la couleur et invite à l'embarquement imminent pour un voyage en compagnie des Bâtards du Blues, ces laissés pour compte que l'on croise sur les routes arides de l'histoire du rock. La guitare tranchante de l'éternel complice Gilles Malet et une batterie aux aguets tenue par le neveu Jérémie Piazza soutiennent la voix toujours juvénile de Little Bob. La suite du voyage promet d'être poisseuse et saignante, et pas seulement pour les six cordes. Sur la piste éponyme, notre ​Little Bob ​hurle sa rage avec ​Muddy Waters, au son de la guitare et de l'harmonica de Mickey Blow (Johnny Thunders​). 'Apaches' mêle une énergie rock et la voix volontaire de Little Bob à des sonorités amérindiennes, avec une batterie tribale, un harmonica très présent et des chœurs qui répètent le refrain. 'Kiss By Lightning' repose sur une alchimie blues (harmonica) et d'autres couleurs plus exotiques (les percussions africaines). 'Only Liars' invite à la révolte face à un monde devenu hypocrite et se termine dans une explosion sonore et vocale.

Le groupe fait resurgir à la mémoire de l'auditeur des pans entiers de l'histoire du blues comme la marathonienne 'Zig Zag Wanderer' qui coiffe sur le poteau ​Captain Beefheart​ ou encore 'The Blues Are Brewing' de ​Louis Armstrong​, qui nous plonge le nez dans les effluves du delta du Mississippi. Mais derrière le blues brut de décoffrage, se cache un cœur sensible. Piste émouvante, porté par un texte rempli de philanthropie, 'Sleepin' In A Car' se concentre d'abord sur la voix chaleureuse de Little Bob, une contrebasse et une guitare dans sa première partie, puis seront rejoints par la batterie et l'harmonica. L'ode à l'amour 'My Heart Keeps Beating' lui répond plus tard pour conclure l'album, apportant également la frustration pour un  voyage trop court.

​Little Bob ​et ses ​Blues Bastards​ nous délivrent un nouveau millésime avec "Howlin'", un album marqué par l'héritage blues à travers son son, ses reprises mais également des morceaux qui portent la marque de son auteur et qui savent s'éloigner de ces influences. Un album indispensable pour les fans de blues, et une monumentale porte d'entrée pour ceux encore agenouillés au carrefour.



Plus d'information sur http://www.littlebob.fr/



GROUPES PROCHES:
JETHRO TULL, CAPTAIN BEEFHEART, SLEEPING VILLAGE ORCHESTRA, ERIC CLAPTON, ZZ TOP

LISTE DES PISTES:
01. We Are The Blues Bastards
02. Apaches
03. Sleepin' In A Car
04. Only Liars
05. You Better Run
06. Zig Zag Wanderer
07. I'm Howlin'
08. Dirty Mad Asshole
09. Can't You Hear Me
10. The Blues Are Brewing
11. Kissed By Lightning
12. My Heart Keeps Beating

FORMATION:
Bertrand Couloume: Basse / Contrebasse
Gilles Malet: Guitares
Jeremie Plazza: Batterie
Mickey Blow: Harmonica
Roberto Plazza (Little Bob): Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
LITTLE BOB ET SES BATARDS OUVRENT UN NOUVEAU CHAPITRE DU BLUES SUR MUSIC WAVES!
 
AUTRES CHRONIQUES
BABYMETAL: Babymetal (2015)
AUTRES - Ce "Babymetal" repousse les limites du métal et de la pop. Une J-pop survitaminée, aux mélodies accrocheuses, diablement entraînante. Mais le concept racoleur pourrait faire long feu dans l'univers métal pour s'imposer dans celui de la pop.
THE ROLLING STONES: Beggars Banquet (1968)
ROCK - "Beggars Banquet" voit les Rolling Stones retrouver la forme en revenant à leurs racines, et semble ouvrir une nouvelle ère prometteuse grâce à l'apport d'éléments extérieurs savamment dosés.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LITTLE BOB BLUES BASTARDS
LITTLE-BOB-BLUES-BASTARDS_New-Day-Coming
New Day Coming (2018)
4/5
-/5
VERYCORDS / BLUES
LITTLE-BOB-BLUES-BASTARDS_Break-Down-The-Wall
Break Down The Walls (2012)
2/5
-/5
DIXIEFROG RECORDS / BLUES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020