ARTISTE:

FAITH NO MORE

(ETATS UNIS)
TITRE:

SOL INVICTUS

(2015)
LABEL:

IPECAC

GENRE:

ROCK

TAGS:
Chant grave, Fusion, Groovy, Happy
"Le retour du mythique Faith No More, 18 ans après le mitigé "Album of The Year". Un album aussi inattendu qu'imparfaitement réussi."
ALADDIN_SANE (17.06.2015)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Pour débuter, je tiens à présenter mes excuses aux fans de l’âge d’or de Faith No More, ceux qui ne jurent que par "The Real Thing" ou "Angel Dust", ceux qui pensent que l’on ne fera jamais mieux que ces 2 grandes références, et encore, je ne parle même pas des défenseurs de la période Chuck Mosley, ceux-là ont probablement déserté le groupe avec l’arrivée de l’ovniesque Mike Patton à la fin des années 80. Bref, "Sol Invictus", le nouvel album de Faith No More n’est probablement pas à la hauteur de ces glorieux ainés mais est-ce que cela en fait pour autant un mauvais album ?

Honnêtement, pour l’avoir écouté et réécouté maintes et maintes fois, la réponse est tout simplement non. Cet album recèle son lot de pépites qui révèlent toutes leurs saveurs au fur et à mesure des écoutes successives. A commencer par le single ‘Superhero’ digne du meilleur de Tomahawk (bon sang ! Ces riffs et ce chant hardcore), ainsi que l’enchainement quasi parfait des 3 excellents morceaux que sont ‘Rise Of The Fall’, ’Black Friday’ et ’Motherfucker’. Tout le génie de Faith No More réside probablement dans ce triptyque, habile mélange d’easy-listening, de bandes originales de western spaghetti et de riffs ravageurs dont le groupe a le secret depuis toujours. Et que dire du chant de Mike Patton alors ? Celui-ci est toujours parfaitement assuré, que ce soit dans un registre crooner ou hardcore et, contrairement à ce qu’il a pu faire au cours de sa carrière solo, avec Mr Bungle ou Fantomas, jamais il ne part dans le grand n’importe quoi, ce qu’on a pu à juste titre lui reprocher quelquefois.

Il est vrai qu’à côté de ces compositions, on trouve également des morceaux plus anecdotiques, comme ‘Separation Anxiety’ dont le côté inutilement bourrin vous rappellera pourquoi ce groupe se retrouve toujours classé dans la catégorie métal, ou encore ‘From The Dead’, la jolie ballade de fin d’album dont on aurait pu facilement se passer. Mais bon, qui aurait pu imaginer il y a quelques mois que le groupe allait ressortir un nouvel album, lui qui ne semblait intéressé, à ce moment-là, que par les concerts ? En fin de compte, ce qui peut être un peu frustrant, c’est de se rendre compte que Faith No More sort, après tout ce temps, un album de moins de 40 minutes. On imagine alors que depuis la reformation du groupe en 2011, il y a encore du matériel à exploiter, et qui sait quelles pépites il reste encore dans le coffre à jouets (on se souvient de certaines faces B excellentes ou même de quelques inédits de la période "King For A Day…").

Encore une fois, ne boudons pas notre plaisir. "Sol Invictus" est un bon album, peut-être imparfait, mais qui n’a pas à rougir de la comparaison avec son prédécesseur, et laissons-lui le temps de s’installer tranquillement dans nos mémoires. J’en connais même qui réévaluent aujourd’hui "Album Of The Year", alors…


Plus d'information sur http://www.fnm.com/lofi.html





LISTE DES PISTES:
01. Sol Invictus
02. Superhero
03. Sunny Side Up
04. Separation Anxiety
05. Cone of Shame
06. Rise of the Fall
07. Black Friday
08. Motherfucker
09. Matador
10. From the Dead

FORMATION:
Billy Gould: Basse
Jon Hudson: Guitares
Mike Bordin: Batterie
Mike Patton: Chant
Roddy Bottum: Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Décès de Chuck Mosley, ex Faith No More
DERNIER ARTICLE
FESTIVAL ROCK IN IDRO - 14 JUIN 2009 (MILAN)
Musicwaves a fait le voyage jusqu'au festival milanais afin notamment d'assister au show des deux têtes d'affiche du second jour : Limp Bizkit et Faith No More
 
AUTRES CHRONIQUES
VORON: Propaganda (2015)
DEATH METAL - Voron signe avec "Propaganda" une musique aux éclats multiples et à la constance mélodique. On aime écouter et encore écouter cette musique habilement ciselée.
GREAT WHITE: Sail Away (1994)
ROCK - En choisissant le format acoustique, les Américains se ferment les portes d'un succès commercial, mais ils prouvent une nouvelle fois leur authenticité et leur talent.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT FAITH NO MORE
FAITH-NO-MORE_Who-Cares-A-Lot-
Who Cares A Lot ? (1998)
4/5
-/5
SLASH / METAL FUSION
FAITH-NO-MORE_Album-Of-The-Year
Album Of The Year (1997)
3/5
3/5
SLASH / ROCK
FAITH-NO-MORE_King-For-A-Day-Fool-For-A-Lifet
King For A Day, Fool For A Lifetime (1995)
4/5
4.7/5
GEFFEN / ROCK
FAITH-NO-MORE_Angel-Dust
Angel Dust (1992)
5/5
3/5
SLASH / ROCK
FAITH-NO-MORE_The-Real-Thing
The Real Thing (1989)
4/5
4/5
SLASH / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022