ARTISTE:

YES

(ROYAUME UNI)
TITRE:

LIKE IT IS

(2014)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
70's, Chant aigu, Live, Technique
"Un nouveau live témoignage de la tournée des "3 albums mythiques" ... et qui zappe l'un d'entre eux. Pas indispensable."
TONYB (16.02.2015)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Avant même la production de leur premier album avec Jon Davison derrière le micro, Yes a entamé une tournée revival au cours de laquelle le groupe jouait l'intégralité de trois de ses plus fameux albums sur scène : "The Yes Album", "Close to the Edge" et "Going for the One" ont ainsi constitué la set list alléchante de cette longue série de prestations, celle de l'Hippodrome de Bristol (attention, il ne s'agit pas d'un champ de courses mais d'un théâtre !) étant l'objet du double CD / DVD publié en toute fin d'année 2014 sous le titre de "Like it Is".

La première (mauvaise) surprise concerne la set list présente dans ce package. Identique sur les deux supports, elle ne propose que deux albums, faisant totalement l'impasse sur "Close to the Edge". Curieux choix d'autant que ce n'est pas la place qui manque, ni sur les deux CD ni sur le DVD, culminant à tout juste 90 minutes de musique. La bonne surprise par contre est que les deux albums "restants" sont présents en intégralité, ce qui permet de découvrir en live quelques titres habituellement absents de ce type de publication. Et puisque le contenu musical est identique pour les deux  supports, concentrons-nous sur celui qui nous fournit des images.

Côté technique, ce DVD dispose d'une captation soignée, alternant plans larges et rapprochés judicieusement enchaînés. L'image est plus que correcte, tandis que le rendu sonore, mixé par Billy Sherwood, s'avère de qualité avec un bon équilibre entre les différents protagonistes, faisant oublier que seule une version stéréo est disponible. De même, aucun bonus n'est présent sur la galette, ce qui confirme que ce DVD est un simple accompagnant du double CD (et pas l'inverse comme cela a désormais tendance à se généraliser).

Quant à la prestation du groupe, je dois bien avouer qu'elle me laisse une impression mitigée. Steve Howe tout d'abord, qui une nouvelle fois affiche une inexpressivité quasi permanente, se déridant seulement sur la fin. Plus embêtant, une dextérité en berne sur les parties les plus techniques de 'Awaken' lui fait manquer une note sur deux … alors que des passages du même acabit de 'Yours is no Disgrace' sont rendus sans coup férir. Passons rapidement sur Alan White et son visage crispé qui assure tout juste le minimum, sa technique étant désormais bien loin derrière lui. A ses côtés, Geoff Downes, malgré une disposition bizarre des claviers lui faisant jouer dos au public et à ses collègues durant une bonne partie du set, assure globalement ses parties, même si comme à son habitude, il a tendance à parfois abuser de sonorités kitsch héritées des années 80.  Etonnamment, Chris Squire est plutôt discret, mais cela est peut-être dû au réalisateur qui ne se focalise pas énormément sur sa personne dans la première partie du show. "The Yes Album" lui permettra de se mettre enfin en valeur.
Le personnage central est bien entendu Jon Davison qui semble vivre tout du long un véritable rêve éveillé, celui du petit garçon devenu adulte et évoluant aux côtés de ses idoles. Sa prestation n'en est pas moins solide, sans faire oublier toutefois le titulaire du poste lors de la parution de ces albums mythiques. Néanmoins, son rendu émotionnel de la magnifique mélodie de 'Wonderous Stories' démontre qu'il est bien plus qu'un simple substitut à Jon Anderson.
Globalement, avec de tels "hits" dans la set list, il est difficile de ne pas passer un bon moment à l'écoute et au visionnage de ce concert. Pour un 'Awaken' globalement décevant, on retrouve un 'Yours is no Disgrace' époustouflant ou un 'Starship Trooper' au final toujours aussi fantastique. Le rendu de ce deuxième album s'avère d'ailleurs supérieur à "Going for the One".

Alors certes, les musiciens ne sont plus de toute première jeunesse et ce live ne se placera pas au panthéon des productions en public du groupe (on est tout de même assez loin du "Symphonic Live", sans parler de la référence ultime en la matière que constitue le mythique "Yessongs"). L'instant reste tout de même suffisamment agréable pour regretter que le contenu de l'objet vidéo n'ait pas été un peu plus soigné (avec une version 5.1) et développé (avec l'intégralité du concert).


Plus d'information sur http://www.yesworld.com



GROUPES PROCHES:
ZIP TANG, SYZYGY, JON ANDERSON, OBLIVION SUN, MINDGAMES, THE SOURCE, MIKE VISAGGIO, HAMADRYAD, RIVERYMAN, FLASH

LISTE DES PISTES:
01. Going For The One
02. Turn Of The Century
03. Parallels
04. Wonderous Stories
05. Awaken
06. Yours Is No Disgrace
07. Clap
08. Starship Trooper
09. I've Seen All Good People
10. A Venture
11. Perpetual Change

FORMATION:
Alan White: Batterie
Chris Squire: Chant / Basse
Geoff Downes: Claviers
Jon Davison: Chant
Steve Howe: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
YES en concert à Paris en mai 2020
DERNIER ARTICLE
HOMMAGE A CHRIS SQUIRE (04/03/1948 - 27/06/2015)
Music Waves rend un hommage à cet immense musicien qui vient de nous quitter et qui entre au panthéon des bassistes du prog...
DERNIERE INTERVIEW
YES (13 MAI 2014)
Le légendaire groupe Yes était de passage pour une date exceptionnelle à Paris. Impossible pour Music Waves de ne pas rencontrer le seul membre à avoir participé à tous les albums pour une trop brève interview qui toutefois comporte son scoop !
 
AUTRES CHRONIQUES
MARDUK: Panzer Division Marduk (1999)
BLACK METAL - En un disque, Marduk met en musique toute la violence et la rage de la 2nde guerre mondiale. "Panzer Division Marduk" est un monstre de Black Metal sans concessions.
ODIN'S COURT: Turtles All The Way Down (2015)
METAL PROGRESSIF - Prenant enfin conscience du potentiel qu’il a entre les mains, Matt Brookins repositionne Odin’s Court sur les bons rails et permet raisonnablement de penser que l’avenir du groupe deviendra radieux si le trio confirme dans la voie qu’il vient d’ouvrir.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT YES
YES_Heaven-And-Earth
Heaven And Earth (2014)
2/5
2.7/5
FRONTIERS RECORDS / ROCK PROGRESSIF
YES_Fly-From-Here
Fly From Here (2011)
4/5
3.3/5
FRONTIERS RECORDS / ROCK PROGRESSIF
YES_Director-s-Cut
Director's Cut (2008)
3/5
3/5
CLASSIC PICTURES / ROCK PROGRESSIF
YES_Yesspeak
Yesspeak (2003)
2/5
-/5
CLASSIC PICTURES / ROCK PROGRESSIF
YES_Symphonique-Live
Symphonique Live (2002)
4/5
4.5/5
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020