ISSA

(NORVÈGE)

CROSSFIRE

(2015)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

A.O.R.

TAGS:
Chant féminin, FM
"Un nouvel album "clé en main" dans lesquels Frontiers investit depuis quelques années plus d'argent que de talent et dont Issa semble devenir la fière ambassadrice !"
MR.BLUE (23.02.2015)  
2/5
(2) Avis (0) commentaire(s)

Quatrième parution déjà pour la Norvégienne sur laquelle personne n'aurait parié son dessert en 2010. Pourtant la formule reste la même : une voix claire et mignonne comme tout, qui enchaîne les mélodies faciles et mémorisables, des claviers sucrés et quelques riffs et soli de guitare pour la pêche.

Mais à force de traire les mêmes vaches, Frontiers risque fort de perdre sur la longueur l'adhésion des plus acharnés d'entre vous. En 2014 déjà, Adrenaline Rush et, dans une moindre mesure, Moonland donnaient dans cette même veine facile et quasiment interchangeable. Et si une fois encore Issa semble récupérer des titres piochés en haut du panier, "Crossfire" restera conseillé aux moins exigeants, aux fans d'une musique fort bien exécutée certes mais facile, sans surprise et redondante.    

A la compo, nous retrouvons une fois encore les frères Martin (Vega) dans un registre toutefois moins sévère qu'à leur habitude. Pour autant, certains titres passent la seconde comme l'introductif 'Crossfire' véloce et sucré (les sons de clavier sans doute), 'Heartbeat' sur lequel la guitare ressort un peu plus (cette nouvelle production en manque cruellement) ou encore un 'Only You' légèrement plus profond. 'New Horizon', qui oublie le compteur, se voit sauvé par une guitare inspirée et la ballade 'Raintown' sauvée à son tour par la présence au chant d'un Steve Overland (FM) toujours aussi classieux. 

Mais voilà, quelque soit le titre cité et toute la bonne volonté injectée, "Crossfire" reste aussi plat que l'électroencéphalogramme d'un candidat de télé réalité (à qui Issa devrait plaire tout compte fait). Plus d'audace ne ferait décidément pas de mal à la chanteuse, encore eut-il fallu qu'elle ait son mot à dire. Les titres 'Long Time Coming' sur lequel Issa à tendance à brailler sévère, 'Fight Fire With Rain' qui n'aurait pas fait tâche dans The Voice ou encore 'Electric Lights' où le côté moderne fait illusion un instant, pour ne citer qu'eux, manquent réellement de consistance. 

C'est à se demander au final ce que ce genre d'album "clé en main" peut apporter à ceux qui les composent et ceux qui les vendent. Suffisamment il faut croire puisque Frontiers continue son bonhomme de chemin... Nous n'en ferons pas autant cette fois-ci. 

- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Crossfire
02. New Horizon
03. Raintown
04. Long Time Coming
05. Fight Fire With Rain
06. Heartbeat
07. Electric Lights
08. Ghost
09. Inside My Heart
10. Red Lights
11. We Rise
12. Only You

FORMATION:
Isabell "Issa" Oversveen: Chant
James Martin: Claviers
Michael Cruise: Batterie
Tom Martin : Guitares / Basse
Alessandro Del Vecchio: Guitares / Invité
Daniel Johansson: Guitares / Invité
Daniel Palmqvist: Guitares / Invité
Robert Sall : Guitares / Invité
Stephen Chesney: Guitares / Invité
Steve Newman: Guitares / Invité
Steve Overland: Chant / Invité
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
LOLOCELTIC
24/02/2015
  0 0  
3/5
Contrairement à mes confrères, je trouve que Issa propose enfin un peu d'âme dans ce nouvel album. Certes, nous ne voyageons pas en 1er classe, mais après 2 premiers albums lénifiants et un troisième de reprises, l'évolution est sensible et laisse un peu d'espoir.
LYNOTT
23/02/2015
  0 0  
2/5
Mis à part à Pat Benatar je ne vois pas bien à qui cet album pourrait plaire. Insipide et superflu, à part un ou deux titres.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2.2/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ISSA : NOUVELLE EXTRAIT DU PROCHAIN ALBUM
 
AUTRES CHRONIQUES
BON JOVI: This Left Feels Right (2003)
ROCK - Si la démarche risquée mérite le respect, elle n'empêche pas le naufrage d'un ensemble trop linéaire et indigeste.
EVIL (DK): Shoot The Messenger (2015)
HEAVY METAL - Un retour dans le temps vers les heures les plus paisibles, les plus conventionnelles, et pas forcément les plus exaltantes, du Thrash des années 80.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ISSA
ISSA_Lights-Of-Japan
Lights Of Japan (2023)
3/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / A.O.R.
ISSA_Queen-Of-The-Broken-Hearts
Queen Of The Broken Hearts (2021)
3/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / A.O.R.
ISSA_Run-With-The-Pack
Run With The Pack (2018)
2/5
2/5
FRONTIERS RECORDS / A.O.R.
ISSA_Can-t-Stop
Can't Stop (2012)
3/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / A.O.R.
ISSA_The-Storm
The Storm (2011)
2/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / A.O.R.
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024