ARTISTE:

DANGER DANGER

(ETATS UNIS)
TITRE:

THE RETURN OF THE GREAT GILDERSLEEVES

(2000)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
80's, FM
"Tout en restant un album fort sympathique, cet opus laisse la regrettable impression d'une formation continuant à hésiter quant à la voie à suivre."
LOLOCELTIC (28.01.2015)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Difficile de suivre Danger Danger depuis le départ mouvementé de Ted Poley. Après un "Dawn" (1995) errant sur des terres grunges ne correspondant pas à l'identité de la formation US, cette dernière est revenue vers son Hard Mélodique d'origine avec un "Four The Hard Way" (1998) fricotant même avec l'AOR. Autant dire qu'après un tel grand écart artistique, les fans du groupe ne savent plus trop à quoi s'attendre, ce qui ne facilite pas non plus l'admission d'un Paul Laine dont les talentueuses prestations ne masquent pas les errements du combo dont il assure les vocaux depuis de départ de Poley. L'expectative est donc de mise à l'arrivée de "The Return Of The Great Gildersleeves", nouvel opus qui voit le line-up rester stable avec un Andy Timmons continuant à jouer les pigistes de luxe.

Probablement conscient de l'incompréhension d'une grande partie de leurs fans face à leurs différents changements de cap, Ravel, West et Laine semblent vouloir réaliser la synthèse de leurs deux précédents albums, en profitant au passage pour glisser deux nouveaux titres d'un "Cockroach" dont la parution ressemble de plus en plus à l'Arlésienne. Nous découvrons donc 'When She's Good She's Good (When She's Bad She's Better)', glam vicieux doté d'un refrain aussi obsédant que long, et un 'Walk It Like Ya Talk It' à l'énergie punkisante. Pour le reste, la tentative de combinaison des influences semble trouver son équilibre au sein de titres mariant des gros riffs puissants et des refrains directs et accrocheurs ('Grind', 'Six Million Dollar Man', 'Dead Drunk & Wasted') pour un résultat d'une incontestable efficacité qui pourrait être considéré comme la suite logique des évolutions constatées à l'époque de "Screw It!" (1991).

Malheureusement, ce subtil équilibre n'est pas de mise pour l'ensemble, laissant au final la regrettable impression d'une formation continuant à hésiter quant à la voie à suivre. Au fil des titres, l'auditeur est balloté entre des influences AOR hyper prégnantes, comme sur la ballade 'She's Gone' ou le mélodique 'I Do' semblant tous les deux directement tirés de la discographie de Foreigner, et un heavy-grunge tel que Danger Danger nous en avait servi sur "Dawn" ('Dead Dog'). L'ensemble reste réellement agréable même si la cohérence n'est pas de mise, passant de la sympathique ballade semi-acoustique 'My Secret' au rock'n'roll basique mais entraînant d'un 'Cherry Cherry' chanté par Bruno Ravel, puis à un 'Get In The Ring' puissant et cinglant qui n'est pas sans rappeler les meilleurs heures de Skid Row.

"The Return Of The Great Gildersleeves" n'est donc pas à proprement parler un mauvais album. Il peut même être considéré comme une très bonne livraison, mais il laisse cependant un peu l'auditeur sur sa faim tant il reste difficile de trancher entre la sensation que Danger Danger n'est pas encore complètement capable d'assumer une direction artistique affirmée, et la possibilité de considérer qu'il s'agit ici d'une démarche assumée consistant à mélanger différentes influences sans en favoriser une en particulier. Dans les deux cas, le risque est fort de perdre encore quelques fans un route.


Plus d'information sur http://www.dangerdanger.com/





LISTE DES PISTES:
01. Grind - 5:24
02. When She's Good She's Good (when She's Bad She's Better) - 5:14
03. Six Million Dollar Man - 4:04
04. She's Gone - 5:23
05. Dead Drunk & Wasted - 5:19
06. Dead Dog - 6:38
07. I Do - 4:25
08. My Secret - 3:39
09. Cherry Cherry - 4:23
10. Get In The Ring - 3:12
11. Walk It Like Ya Talk It - 3:44

FORMATION:
Bruno Ravel: Guitares / Basse / Claviers
Paul Laine: Chant
Steve West: Batterie
Andy Timmons : Guitares / Invité
Lance Quinn: Claviers / Invité
Tony Bruno: Guitares / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
RICHIE KOTZEN: Cannibals (2015)
A.O.R. - "Cannibals" voit Richie Kotzen proposer une musique gorgée de Soul, de feeling et de Funk pour un résultat au delà de toutes attentes. Cet artiste est décidément complet !
JOAN JETT: Unvarnished (2013)
ROCK - "Unvarnished" contentera les fans du combo et prouve une fois de plus que Joan Jett est belle et bien en vie et a de l’énergie à revendre !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DANGER DANGER
DANGER-DANGER_Revolve
Revolve (2009)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / A.O.R.
DANGER-DANGER_Cockroach
Cockroach (2001)
4/5
-/5
EPIC / A.O.R.
DANGER-DANGER_Four-The-Hard-Way
Four The Hard Way (1997)
4/5
-/5
MTM / HARD ROCK MELODIQUE
DANGER-DANGER_Dawn
Dawn (1995)
2/5
-/5
AUTRE LABEL / GRUNGE
DANGER-DANGER_Screw-It
Screw It! (1991)
4/5
4/5
EPIC / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021