ARTISTE:

TRIPTYKON

(SUISSE)
TITRE:

SHATTER

(2010)
LABEL:

CENTURY MEDIA RECORDS

GENRE:

BLACK METAL

TAGS:
Dissonant
"Complément essentiel d’"Eparistera Daimones", "Shatter" confirme que l'on tient avec Triptykon une entité qui redonne tout son sens au mot "noir"."
CHILDERIC THOR (15.01.2015)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

On ne saurait considérer "Shatter" comme une simple rondelle composée de chutes de studio et d’un peu de live pour atteindre une durée raisonnable, le tout afin de capitaliser sur l’onde de choc libérée par la première offrande de Triptykon, projet – est-il vraiment besoin de la préciser - post Celtic Frost de Tom G. Warrior.

Non car plus qu'un simple EP, il s'agit plutôt du dernier côté d’un édifice vertigineux, celui baptisé "Eparistera Daimones", dont on ne peut mesurer les dimensions lovecraftiennes qu’une fois ses deux pans réunis. Davantage que les deux reprises de Celtic Frost capturées au roadburn, festival devenu La Mecque des musiques lourdes et extrêmes, ce sont surtout les trois pistes inédites issues des sessions de 2009 qui méritent le détour.

Si 'Shatter' épouse les courbes les plus atmosphériques dont est capable Triptykon, grâce à ces lignes vocales féminines aussi envoûtantes que brumeuses (toujours dues à Simone Vollenweider), quand bien même on retrouve les aplats plombés du maître des lieux froids comme la roche en hiver, 'I Am the Twilight' fait quant à lui plus que vous glacer le sang. Il ravive les plaies les plus noires, les plus négatives de "Eparistera Daimones", distillant des ambiances étouffantes, figées dans un substrat à l’aura démoniaque qu’aucune lumière ne vient jamais éclairer. Soit plus de sept minutes de cauchemar pour une excavation profonde dans une mine de charbon que guident des riffs qui hurlent, véritables appels de l’Enfer lui-même.

Ce triptyque inédit s’achève avec le (quasi) instrumental 'Crucifixus', ode Ambient et mortifère d’une ténébreuse beauté qui ferme sur une note crépusculaire et sans espoir ce premier chapitre d’une nouvelle carrière dont on espère qu’elle ne sera pas aussi chaotique que celle de Celtic Frost.

Complément essentiel d’"Eparistera Daimones", "Shatter" permettra peut-être à ceux qui seraient passés à côté de cette pierre angulaire du Black Metal contemporain, de corriger cette lacune regrettable car on tient là une entité qui redonne tout son sens au mot "noir".


Plus d'information sur http://www.triptykon.net





LISTE DES PISTES:
01. Shatter
02. I Am The Twilight
03. Crucifixus
04. Circle Of The Tyrants
05. Dethroned Emperor

FORMATION:
Norman Lonhard: Batterie
Tom Gabriel Warrior: Chant / Guitares / Claviers
V. Santura: Chant / Guitares
Vanja Slajh: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE INTERVIEW
TRIPTYKON (10 MARS 2014)
Thomas Gabriel Fischer revient sur l'écriture de son dernier album de Triptykon sorti en milieu d'année. Un album plus sombre, à l'image de sa vie ces dernières années...
 
AUTRES CHRONIQUES
THE MOODY BLUES: Seventh Sojourn (1972)
ROCK PROGRESSIF - Un album qui s'inscrit dans la continuité des précédentes oeuvres du groupe alliant une pop sophistiquée et une pincée de progressif.
CIRCA SURVIVE: Descensus (2014)
ROCK ALTERNATIF - Avec 'Descensus' Circa Survive a su mettre en musique un matériau textuel intense.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TRIPTYKON
TRIPTYKON_Melana-Chasmata
Melana Chasmata (2014)
4/5
4/5
CENTURY MEDIA RECORDS / BLACK METAL
TRIPTYKON_EPARISTERA-DAIMONES
Eparistera Daimones (2010)
4/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / BLACK METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022