ARTISTE:

CEA SERIN

(ETATS UNIS)
TITRE:

VIBRANT SOUND OF BLISS AND DECAY

(2014)
LABEL:

GENERATION PROG

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
Chant éraillé, Chant grave, Growl, Technique
"Un beau disque de metal progressif dans la lignée de Zero Hour et des premiers disques Redemption. Un metal progressif rafraîchissant et puissant mais peu novateur."
THIBAUTK (04.11.2014)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Cea Serin est une formation issue des cendres de Ashen Dawn et renforcé d'un dissident évadé du combo rock/metal progressif Menagerie. Le groupe formé en 1997 a sorti une poignée de démos et un album studio "...Where Memories Combine..." relativement bien accueilli par la critique. "The Vibrant Sound of Bliss and Decay" est le second album de cette formation dans lequel les musiciens érigent une musique pluridisciplinaire.

L'album est composé de cinq titres de métal progressif enlevé, puissant et mélodique. La guitare livre une partition impeccable mènant la danse avec une grande maestria... Les riffs sont légers, rythmés, mélodiques, avec juste ce qu'il faut de technicité. Les interventions solistes sont efficaces mais restent assez parcimonieuses. La basse est très chantante, un peu à la manière de Mickael Lepond, elle apporte un soutien indéfectible aux compositions, ainsi que quelques phrases mélodiques enivrantes ; la batterie, bien qu'elle soit très efficace et légère, reste assez classique. Quant à la voix, elle oscille entre un timbre haut perché héritier du prog' et et un style éraillé à la limite des éructations grunt.

Les compositions, belles et puissantes, alternent instants mouvementés ("Holy Mother", et sa belle ligne mélodique) et moments plus doux (Ice et sa mise en place intemporelle). "The Illumination Mask" commence par des lambeaux de brume éthérée puis assène un rythme presque Thrash, The Victim Cult malgré ses aspects un peu trop classiques reste agréable à entendre et le morceau d'anthologie "What Falls Away" débute langoureusement avec un piano intimiste dans une atmosphère presque symphonique, puis se développe petit à petit en des intonations plus agressives pour finir finalement dans un apaisement salutaire.

Cea Serin signe une plongée vertigineuse dans un prog' émotionnel et technique, et même s'il n'est pas novateur, l'album est bougrement émouvant. Le groupe y dévoile ses multiples influences digérées et réinterprètées à sa manière. "Vibrant Sound Of Bliss And Decay" est ainsi un album plus personnel qu'il n'y apparaît de prime abord, c'est aussi une œuvre émotionnelle dont on pourra louer l'incroyable finesse.


Plus d'information sur http://www.cea-serin.com/





LISTE DES PISTES:
01. Holy Mother
02. The Illumination Mask
03. Ice
04. The Victim Cult
05. What Falls Away

FORMATION:
J. Lamm: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Keith Warman: Chant / Guitares
Rory Faciane: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
CEA SERIN: Vibrant Sound Of Bliss And Decay
 
AUTRES CHRONIQUES
THE MOODY BLUES: Sur La Mer (1988)
POP - Avec Sur la Mer, les Moody Blues continuent de s'ancrer dans le style de la décennie (les 80's), avec plus ou moins de bonheur.
CAVALERA CONSPIRACY: Pandemonium (2014)
THRASH - Avec Pandemonium, les frères Cavalera (ex Sepultura), bien secondés par la guitare de Mark Rizzo, nous proposent l'album de death thrash teinté d'influences tribales que l'on attendait plus.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022