ARTISTE:

NUCLEUS TORN

(SUISSE)
TITRE:

STREET LIGHTS FAIL

(2014)
LABEL:

PROPHECY PRODUCTIONS

GENRE:

METAL ATMOSPHERIQUE

TAGS:
Chant féminin, Mélancolique
"Premier segment d'un diptyque qui s'achèvera en 2015 avec "Neon Lights Eternal", cette cinquième offrande surprend autant qu'elle finit par envoûter, exercice admirable de contraste. Nucleus Torn poursuit son exploration, continue de façonner son art. C'est passionnant."
CHILDERIC THOR (14.10.2014)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Nucleus Torn fait partie de ces groupes dont on se demande pourquoi ils sont affiliés au Metal, ce qui du coup les prive d'une audience plus large. En effet, au cas particulier, ne serait-ce son label (Prophecy Productions), la participation de certains ses membres à des projets plus électriques (Eluveitie et Lethe pour la chanteuse Anna Murphy par exemple) et la mélancolie boisée qui perle de son art, on pourrait chercher longtemps une raison à ce curieux arrimage... Du moins, est-ce vrai de loin car, de plus près, la réalité se veut plus complexe.

"Street Lights Fail" résume à ce titre parfaitement l'ambivalence d'une musique à l'identité unique et mouvante qui semble vouloir peu à peu se détacher du socle néo-folk originel pour se faire plus progressive. La durée des compositions, de plus en plus étirées (presque 20 minutes pour 'Worms' !) et certaines ambiances tragiques évoquant un peu l'esprit du Genesis époque Peter Gabriel, paraissent confirmer cette impression.

Pour autant, Nucleus Torn ne renie pas ses racines obscures qui s'expriment notamment à travers ces riffs lourds qui surgissent au moment où on les attend le moins. En résulte un album faussement atmosphérique et linéaire que seules de nombreuses plongées dans son intimité cachée permet d'en déceler tous les trésors, toute la richesse.

De fait, les premières écoutes peuvent décevoir car on n'en retient de prime abord pas grand chose, à l'image de 'The Promise Of Night' à l'électro-encéphalogramme presque plat, plainte inutilement longue qu'animent uniquement quelques notes de pianos et la voix d'Anna Murphy. Celle-ci est la clé de voûte, tour à tour fragile et puissante, de cet édifice dont l'épure finit par séduire. Plus les années passent, plus l'art de Fredy Schnyder, l'âme de cette entité unique, tend à devenir pointilliste, presque impalpable et ce, en dépit d'une richesse instrumentale foisonnante. Il suffit d'écouter attentivement l'inaugural '-' pour mesurer à la fois cette maîtrise et ce sens de la progression émotionnelle.

Mais l'apothéose de l'album est sans nul doute incarné par le déjà cité 'Worms', pièce démentielle aux allures de labyrinthe forestier où alternent lourds aplats presque Thrash (?), geysers puissants et sèches palpitations acoustiques, le tout souligné par des percussions d'une belle variété de touches. Epicentre égrenant des ambiances noires et hantées, c'est un véritable périple fantastique auquel nous convie les Autrichiens qui accouchent là d'une de leurs plus belles compositions, entre prog duveteux et dark folk déchainé riche de ses nuances en clair-obscur.  

Premier segment d'un diptyque qui s'achèvera en 2015 avec "Neon Lights Eternal", cette cinquième offrande surprend autant qu'elle finit par envoûter, exercice admirable de contraste. Nucleus Torn poursuit son exploration, continue de façonner son art. C'est passionnant.


Plus d'information sur http://www.nucleustorn.ch/



GROUPES PROCHES:
LES FRAGMENTS DE LA NUIT, PAINTBOX, HEXPEROS

LISTE DES PISTES:
01. -
02. Worms
03. The Promise Of Night

FORMATION:
Anna Murphy : Chant
Anouk Hiedl: flûtes
Christine Schüpbach-Käser: violon
Christoph Steiner: Batterie / percussions
Fredy Schnyder: Guitares / Basse / grand piano, orgue, hammered dulcimer, bouzouki irlandais, oud, percussions, cornemuse
Maria D'Alessandro: Chant
Patrick Schaad: Chant
Rebecca Hagmann: violoncelle
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Nucleus Torn: Golden Age
 
AUTRES CHRONIQUES
SHADES & PETERS: Let The Record Spin (2014)
ROCK - Le duo danois Shades & Peters nous offre avec leur premier album une douzaine de chansons d'une facture rock assez classique, mais interprétées avec une belle conviction et faisant preuve d'un éclectisme suffisant pour passer un moment agréable.
THE ALLMAN BROTHERS BAND: The Allman Brothers Band (1969)
ROCK - Une œuvre qui va toucher les amateurs de rock, de country, de blues, de southern et de jazz avec le même bonheur, entrant directement dans la légende du Rock.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT NUCLEUS TORN
NUCLEUS-TORN_Andromeda-Awaiting
Andromeda Awaiting (2010)
4/5
-/5
PROPHECY PRODUCTIONS / ROCK PROGRESSIF
NUCLEUS-TORN_Knell
Knell (2008)
4/5
-/5
PROPHECY PRODUCTIONS / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021