ARTISTE:

THE RANDOM RIOTS

(SUÈDE)
TITRE:

VINTAGE VIOLENCE

(2014)
LABEL:

BAD REPUTATION

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Chant aigu, Old School
"L'immédiateté et la fraîcheur de ce groupe très influencé par AC/DC nous replongent dans des 70's plus vraies que nature et leur capacité à pondre des riffs fiévreux comme dans les caves d'Hambourg fait envie... Mais cela suffira-t-il ?"
MR.BLUE (13.06.2014)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Fondé en 2004 en Skanie, The Random Riots donne dans le Devil's Boogie (boogie de ville ou urbain pour les non anglophones) et après quelques changements de line-up et un format court, il nous offre enfin son premier album complet. 

A l'écoute des trois premiers titres, il serait indécent de conclure qu'AC/DC n'est pas leur influence principale ! Tout y est ! La voix puissante et nasillarde du révérand Nick Riot, les soli de guitare basiques, approximatifs et grinçants, la rythmique increvable et carrée comme mes épaules... Qu'ajouter si ce n'est des compos coup de poing aux riffs martelés évoquant les sweet 60's et early 70's tel 'The Devil's Boogie' qui n'aurait pas tâché sur les premiers essais des Australiens.

La formule est simple, trois notes et c'est parti : 'Don't Want It' et ses cornes sur le front, 'Playin' For Lucifer' Rock N'Roll à la queue fourchue dépassant du short, 'A Dangerous Catch' qui riff et raff à tout va, 'Go Baby Go' en 'Rocker' effréné ou 'Long Time Coming', mid-tempo qui va vous secouer "all night long!"… Bref, "si vous voulez du sang, vous en aurez  !" Comment citer d'autres influences quand celle-ci est si prégnante ?

Alors oui 'Damn Good Deal' voit le chanteur partir sur un ton plus grave et éraillé pour un résultat plus Metal, 'Go Baby Go' varie par l'apport judicieux d'un solo d'harmonica, 'Riot Rouser' au chant un peu comique reste plus personnel mais ne nous leurrons pas, la rengaine reste peu ou prou la même depuis 'Roll Over Beethoven' et ça n'est pas The Hellacopters ou Gluecifer qui vont nous contredire.

A ce stade, deux questions subsistes : "Est-ce que ça le fait ?" et "Qu'ont-ils en plus" ? Alors oui ça le fait car l'immédiateté et la fraîcheur du groupe nous replongent dans des 70's plus vraies que nature et leur capacité à pondre des riffs fiévreux comme dans les caves d'Hambourg fait envie mais cela suffira-t-il ? Désormais, l’image du groupe, sa présence sur scène et sa détermination pourront faire la différence.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/therandomriots





LISTE DES PISTES:
01. She Tricks Me
02. Playin’ For Lucifer
03. The Devil’S Boogie
04. Don’T Want It
05. Long Time Coming
06. Damn Good Deal
07. Riot Rouser
08. Go Baby Go
09. A Dangerous Catch
10. Tonight

FORMATION:
Dr. Danny Riot: Basse
Mr. G. Riot: Guitares
Rev. Nick Riot: Chant / Guitares
Sir Max Riot: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
THE RANDOM RIOTS: Vintage Violence
 
AUTRES CHRONIQUES
FATE: If Not For The Devil (2013)
HARD ROCK MELODIQUE - Fate confirme une résurrection entamée avec "Ghosts From The Past" et s'installe à nouveau au sommet de la hiérarchie du Hard Mélodique scandinave, voire mondial.
CRIS LUNA: Maelstrohm (2014)
ROCK - Avec ce deuxième plus mature, Crisluna atteint l'âge de raison et offre un disque complet aux influences parfaitement digérées.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022