.
.

RAGE

(ALLEMAGNE)

WELCOME TO THE OTHER SIDE

(2001)
LABEL:

GUN RECORDS

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Chant éraillé, Mélancolique
"Sans être mauvais Welcome To The Other Side est un disque mineur de Rage. Trop classique et trop long il ne fait mouche qu'à de trop rares occasions."
NOISE (11.03.2014)  
3/5
(0) Avis (0) commentaire(s) (1) Biographie + (2) storie(s)
Le 15e album studio de Rage arrive début 2001 avec aux manettes la paire Victor Smolski et Mike Terrana. Pour "Welcome To The Other Side", Rage nous propose un disque riche et long de 18 titres. Le Lingua Mortis Orchestra est mis de côté même si les orchestrations sont  présentes.

Le nouveau chapitre de l'histoire de Rage débute bien timidement tant le niveau de cet album est en deçà de ses ainés. Il est long et handicapé par des chansons manquant de personnalité. Le trio a été gourmand et il en résulte un disque sombre, évoquant encore une fois le thème de la résurrection.

Pourtant, Peavy chante toujours aussi bien et à ses côtés Smolski se montre d'une virtuosité impressionnante. Son bagage technique et symphonique lui permet de tout tenter avec brio. Et au détour de quelques chansons on sent qu'une fois rodée cette mouture de Rage pourra accomplir des prouesses, l'écoute du court instrumental 'Lunatic' prouvant le talent du guitariste russe.

En attendant les fans apprécieront un très bon début de disque avec  'Paint The Devil On The Wall' et 'The Mirror In Your Eyes', deux bonnes chansons à la fois heavy et mélodiques suivi de 'Tribute To Dishonour', pavé de plus de 10 minutes découpé en 4 parties. Symphonique et heavy, il  permet à Victor Smolski de nous montrer l'étendue de sa classe au travers de soli d'une belle technicité et d'orchestrations de haute volée.

Après ce sommet, le disque baisse en intensité et se montre bien trop long. Sans être foncièrement mauvaises, des chansons comme 'No Lies', 'Leave It All Behind' ou encore 'Welcome To The Other Side' manquent du petit truc qui faisait la différence sur les disques précédents.  Elles ne sauvent les apparences que par de bonnes parties de chant et quelques soli bien incisifs. Au final, seul Straight To Hell' se distingue vraiment par un ton plus moderne et quelques moments de bravoure à la guitare.

Sans être un naufrage "Welcome To The Other Side" montre les limites d'un Rage qui a trop exploité une recette éprouvée depuis plusieurs albums. Malgré quelques bons moments il ne décolle jamais vraiment et s'apparente plus à un disque de transition qu'à un disque référence. Un peu au pied du mur le trio va désormais devoir se réinventer pour continuer à avancer.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Trauma
02. Paint The Devil On The Wall
03. The Mirror In Your Eyes
04. Tribute To Dishonour
05. T 1 R.i.p.
06. Tribute To Dishonour
07. T 2 One More Time
08. Tribute To Dishonour
09. T 3 Requiem
10. Tribute To Dishonour
11. T 4 I'm Crucified
12. No Lies
13. Point Of No Return
14. Leave It All Behind
15. Deep In The Night
16. Welcome To The Other Side
17. Lunatic
18. Riders On The Moonlight
19. Straight To Hell
20. After The End
21. Sister Demon

FORMATION:
Mike Terrana: Batterie
Peter "Peavy" Wagner: Chant / Basse
Victor Smolski: Guitares / Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
RAGE : PREMIER EXTRAIT DU NOUVEL ALBUM !
DERNIER ARTICLE
PPM Fest 2014 - Mons - 2ème Journée - 19 Avril 2014
Pour sa deuxième journée le PPM Fest accueille des groupes désireux de se faire connaitre et la crème du heavy métal international avec Rage, Evergrey ou encore Amorphis et My Dying Bride.
 

"Découvrez le nouveau clip de Verso"
AUTRES CHRONIQUES
JOE SATRIANI: Flying In A Blue Dream (1989)
GUITAR HERO - Avec "Flying In A Blue Dream", Joe Satriani ne s'endort pas sur ses lauriers et reste le guitariste et compositeur aventureux qu'il a toujours voulu être.
WE ALL DIE (LAUGHING): Thoughscanning (2014)
DEATH METAL - Association improbable entre Arno Strobl et Déhà, We All Die (Laughing) accouche d'un monstre sonore, pièce unique de plus 30 minutes d'un death progressif échevelé.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT RAGE
RAGE_Afterlifelines
Afterlifelines (2024)
5/5
4.3/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
RAGE_Resurrection-Day
Resurrection Day (2021)
3/5
3.5/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
RAGE_Wings-Of-Rage
Wings Of Rage (2020)
4/5
5/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
RAGE_Seasons-Of-The-Black
Seasons Of The Black (2017)
4/5
4.5/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
RAGE_The-Devil-Strikes-Again
The Devil Strikes Again (2016)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024