CRIPPLED BLACK PHOENIX

(ROYAUME UNI)

WHITE LIGHT GENERATOR

(2014)
LABEL:

MASCOT LABEL GROUP

GENRE:

POST ROCK

TAGS:
Planant, Psychédélique, Symphonique
"Crippled Black Phoenix, groupe fondé par des membres de Mogwai et Portishead, confirme album après album qu'il fait partie des grands et ce n'est pas cette nouvelle production qui viendra affirmer le contraire."
TONYB (14.03.2014)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Retracer la biographie de Crippled Black Phoenix reviendrait à développer un véritable arbre généalogique, tant la formation fondée jadis par des membres de Mogwai et autre Portishead a accueilli en son sein nombre d'intervenants, de manière plus ou moins pérenne. Véritable auberge espagnole, le groupe propose également un patchwork musical incroyable, basé principalement sur un post-rock fortement mâtiné de rock progressif.

White Light Generator est ainsi la septième publication du groupe, en autant d'années d'existence, et s'inscrit d'emblée dans la lignée de ses prédécesseurs : après une entame à base de chansonnette aux contours psychédéliques, NO et ses deux parties envoient la sauce, avec une batterie à la frappe lourdissime complétée par une basse tout aussi puissante, délivrant un mid-tempo sur lequel les couches de guitares aux sonorités enchanteresses viennent se superposer. Cette section rythmique quasi-doomesque va ainsi donner la tonalité de toute la première moitié de l'album, qui se révèle sombre à souhait, à l'exact opposé du titre de cette production.

Et pour compléter le tableau limite dépressif, Crippled Black Phoenix intègre à son univers quelques expérimentations aux contours effrayants (Parasites) ainsi que des chœurs en provenance directe du Mordor ! L'ensemble va trouver son point "culminant" avec un fabuleux Northern Comfort, achevant cette face très sombre avec un titre à la mélodie plus accessible, soutenue par des chœurs féminins qui rappelleront les fameuses voix bulgares. Tout simplement magique !

La suite va se révéler plus "lumineuse" (tout reste relatif bien entendu), mais également plus varié (ou plus décousu, selon l'appréciation que chacun en fera). Les relents floydiens bien présents sur les albums précédents se font de nouveau une bonne place, tant dans les titres "simples" comme Wake me Up …, que dans des morceaux plus progressifs, et plus particulièrement sur We Remember You, qui aurait pu trouver place sur The Division Bell. A Brighter Tomorrow viendra ensuite conclure en douceur cette deuxième partie guidant l'auditeur vers la lumière.

Nonobstant la réalité de cette dernière assertion, il apparait néanmoins évident que Crippled Black Phoenix nous délivre un album d'une richesse incroyable, réussissant le pari pas toujours évident d'utiliser des références du passé tout en leur conférant une modernité incontestable. Certains titres de White Light Generator déclencheront un plaisir immédiat, d'autres se feront quelque peu désirer et nécessiteront plusieurs écoutes pour en apprécier toute la saveur. Ce qui est certain, c'est que ce groupe confirme album après album qu'il fait partie des grands, et ce n'est pas cette nouvelle production qui viendra affirmer le contraire.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Sweeter Than You
02. No! (pt. 1 & Pt. 2)
03. Let's Have An Apocalypse Now!
04. Black Light Generator
05. Parasites
06. Northern Comfort
07. Wake Me Up When It's Time To Sleep
08. Caring Breeds The Horror
09. You'll Be Murdered
10. We Remember You
11. A Bright Tomorow

FORMATION:
Ben Wilsker: Batterie
Christian Heilmann: Basse
Daisy Chapman: Chant / Piano
Daniel Änghede: Chant
Justin Greaves: Guitares / Claviers / Batterie / Guitare acoustique, Banjo
Karl Demata: Guitare Electrique, Dobro, Guitare Slide
Mark Furnevall: Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (4 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
CRIPPLED BLACK PHOENIX : Nouvel album en septembre
 
AUTRES CHRONIQUES
ANDI DERIS AND THE BAD BANKERS: Million Dollar Haircuts On Ten Cent Heads (2013)
HARD ROCK - Andi Deris (Helloween) relance sa carrière solo avec un brio certain en s'éloignant de son style de prédilection pour proposer un heavy rock assez moderne et efficace.
CONAN: Blood Eagle (2014)
DOOM - Supérieur à "Monnos", son prédécesseur, "Blood Eagle" inscrit au burin dans une roche granitique ce doom ultra heavy basé sur le sacro saint riff.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT CRIPPLED BLACK PHOENIX
CRIPPLED-BLACK-PHOENIX_Ellengæst
Ellengæst (2020)
4/5
4/5
SEASON OF MIST / POST ROCK
CRIPPLED-BLACK-PHOENIX_Great-Escape
Great Escape (2018)
5/5
3.8/5
SEASON OF MIST / POST ROCK
CRIPPLED-BLACK-PHOENIX_Mankind-The-Crafty-Ape
(Mankind) The Crafty Ape (2012)
4/5
4/5
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024