ARTISTE:

JAMES LABRIE

(ETATS UNIS)
TITRE:

ELEMENTS OF PERSUASION

(2005)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
FM
""
TORPEDO (07.04.2005)  
3/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

En cette année 2005, James Labrie, chanteur du ô combien célèbre groupe de Métal Progressif, Dream Theater, nous gratifie de son quatrième album solo. Ses précédents essais sous les noms de Winter Rose et Mullmuzzler n’avaient pas réellement réussi à convaincre un public pourtant acquis à sa cause. Causée par un manque d’accroche des mélodies ou bien par les trop nombreuses envolées lyriques, la déception était grande. JL s’est-il décidé une fois de plus à réaliser un album de chanteur proche de sa personnalité ?

Le premier titre n’est pas là pour entretenir le suspens. Nous avons à faire dans ce Elements Of Persuasion à un JL bien remonté qui semble avoir désiré poursuivre la nouvelle mouvance de DT. Crucify se veut ainsi très proche d’un métal thrash bien aggressif avec une voix rugueuse posée sur des riffs lourds et une rythmique que certains qualifieront d’endiablée et que personnellement je qualifierai de trop rapide pour être entraînante.

Que les allergiques à ce style de musique se rassurent, la suite ne présente pas des caractéristiques aussi extrêmes, bien au contraire. Si l’on retrouve dans la majeure partie des différentes pistes des riffs bien pesants et efficaces, on sent que l’idée majeure n’a pas été de réaliser un opus de heavy métal ravageur destiné à un public unique mais plutôt de proposer quelque chose de polyvalent.

Se mélangent ainsi des pistes heavy convenues avec le petit solo qui va bien et une voix pas trop aiguë, à des pistes franchement pop, telle le single « Lost » au chant velouté et au fameux refrain accrocheur et répété à gogo.

Le résultat final se présente tout d’abord comme une évolution positive de JL qui a décidé de ne pas trop mettre en avant ses capacités vocales dans les aiguës. Ensuite, il faut préciser que la plupart des morceaux sont sympathiques mais qu’ils se contentent de suivre une ligne directrice assez convenue.

Sans qualifier EOP de commercial, je dirais que JL paraît avoir fait de nombreuses concessions qui vont dans le sens des ventes mais qui ne correspondent peut être pas à l’album personnel qu’il aurait voulu enregistrer…


Plus d'information sur http://www.jameslabrie.com/





LISTE DES PISTES:
01. Crucify
02. Alone
03. Freak
04. Invisible
05. Lost
06. Undecided
07. Smashed
08. Pretender
09. Slightly Out Of Reach
10. Oblivious
11. In Too Deep
12. Drained

FORMATION:
Bryan Beller: Basse
James Labrie: Chant
Marco Sfogli: Guitares
Matt Guillory: Claviers
Mike Mangini: Batterie
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
KEITH_WAKEMAN
21/08/2007
  0 0  
2/5
A mon avis, on est pas très loin des projets de la mule muselée ( Mullmuzzler ). Métal sans aucun doute, mais je cherche toujours le progressif. Rien n'a suscité mon intérêt !!!
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
2/5 (1 avis)
STAFF:
3.2/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
JAMES LABRIE: Nouvel album solo en mai
 
AUTRES CHRONIQUES
TONY SPADA: The Human Element (2005)
ROCK PROGRESSIF -
RUSSELL ALLEN: Atomic Soul (2005)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT JAMES LABRIE
JAMES-LABRIE_Beautiful-Shade-Of-Grey
Beautiful Shade Of Grey (2022)
4/5
4/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
JAMES-LABRIE_Impermanent-Resonance
Impermanent Resonance (2013)
3/5
4/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL MELODIQUE
JAMES-LABRIE_Static-Impulse
Static Impulse (2010)
4/5
3.3/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL MELODIQUE
JAMES-LABRIE_Prime-Cuts
Prime Cuts (2008)
2/5
-/5
MAGNA CARTA / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022