ARTISTE:

ALCATRAZZ

(ETATS UNIS)
TITRE:

DISTURBING THE PEACE - 2013 EDITION

(2013)
LABEL:

METAL MIND

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
80's, Chant aigu, FM, Guitar-Hero
"Une réédition dotée d’un joli packaging et de trois titres bonus live qui n'a pour intérêt que la prestation de Steve Vai, l’homme probablement responsable de la disparition du groupe."
NESTOR (25.11.2013)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Avoir eu dans son groupe des guitaristes aussi exceptionnels qu’Yngwie Malmsteen et Steve Vai et ne pas être parvenu à percer, c’est un exploit dont Graham Bonnet se passerait bien. En effet, après avoir laissé Zigwigwi s’exprimer de manière assez libre sur son premier disque, qui comme on pouvait s’y attendre fait d’Alcatrazz une sorte d’ersatz de Rainbow (dont Graham Bonnet fut un temps le chanteur, et dont le suédois est un fan déclaré), le groupe doit faire face à la défection de Malmsteen parti entamer sa carrière solo.

La lourde tâche de succéder à ce dernier échoit alors à l’ex Franck Zappa, Steve Vai. La rumeur prétend que ce choix, auquel Graham Bonnet était très réticent, reviendrait au claviériste Jimmy Waldo. Cela semble cependant un peu surprenant au regard de la mainmise qu’avait le chanteur dans le groupe…

Toujours est-il que le choix de Steve Vai peut apparaître de prime abord un peu surprenant au regard de son background musical de l’époque, l’approche musicale de Zappa et de Rainbow n’étant pas franchement identiques. Il n’est bien sûr pas question ici de qualité musicale mais d’univers artistique. Pour caricaturer, imaginez Neil Peart (Rush) assurer la batterie au sein des Sex Pistols…

Pourtant, même si parfois il en fait peut-être un peu trop en se montrant exagérément exotique et singulier pour le style d’Alcatrazz (‘God Blessed Video’, ‘Wire And Wood’), Steve Vai parvient presque à se fondre dans l’univers musical du groupe. Il conserve cependant une identité forte qui donne parfois le sentiment qu’il n’est pas sur le même chemin que ses compagnons (ou que ceux-ci peinent à le suivre). Il n’en reste pas moins que le guitariste s’impose comme l’un des atouts principaux de cet album. En effet, si l’on tient compte du criard de Graham Bonnet, des paroles insipides et stéréotypées de ce dernier (‘Will You Be Home Tonight’), du jeu approximatif (ou mal mixé) de la section rythmique, et de compositions qui ne tiennent pas toutes la route (‘Breaking The Heart Of The City’), il faut bien avouer que l’apport de Steve Vai est indéniable et capital. On pourra également attribuer à Jimmy Waldo de belles parties de claviers (parfois un peu trop présentes comme c’est le cas avec ‘Will You Be Home Tonight’), un excellent sens du refrain à Bonnet et reconnaître que ce disque comporte des titres solides, à l’image  des Hard Rock énergiques et entrainants que sont 'Painted lover' et 'Wire & Wood', ou bien du plus pesant 'Mercy' dans lequel le style de Vai est bien apparent.

Cependant, le résultat ne parvient pas à être totalement convaincant, notamment du fait de morceaux très moyens à l'image du single 'God Bless Video'. Et le groupe ne fait pas mieux que de se positionner comme un second couteau de la scène Hard mélodique américaine du milieu des années 80. En cela, la tentative de greffe de Steve Vai au sein d’Alcatrazz peut être considérée comme un échec, même s’il n’en est pas le principal responsable.

Au final, cette réédition, dotée d’un joli packaging et de trois titres bonus live composés par Malmsteen et interprétés par ce dernier, ne vaut quasiment que pour la prestation de Steve Vai, l’homme probablement responsable de la disparition du groupe... Vous avez dit paradoxal ?


Plus d'information sur https://www.facebook.com/alcatrazzband/





LISTE DES PISTES:
01. God Blessed Video
02. Mercy
03. Will You Be Home Tonight
04. Wire And Wood
05. Desert Diamond
06. Stripper
07. Painted Lover
08. Lighter Shade Of Green (instrumental)
09. Sons And Lovers
10. Skyfyre
11. Breaking The Heart Of The City
12. General Hospital (live)
13. Kree Nakoorie (live)
14. Koujou No Tsuki (live)

FORMATION:
Gary Shea: Basse
Graham Bonnet: Chant
Jan Uvena: Batterie
Jimmy Waldo: Claviers
Steve Vai: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (2 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ALCATRAZZ : Nouvelle vidéo
DERNIERE INTERVIEW
ALCATRAZ (21 MARS 2017)
Les organisateurs étaient à Paris pour évoquer la 10e édition de l'Alcatraz. Music Waves vous propose une longue interview d'un festival dont il est désormais le partenaire français...
 
AUTRES CHRONIQUES
GRIM FUNERAL: Abdication Under Funeral Dirge (2013)
BLACK METAL - Après cinq ans de silence, Grim Funeral revient avec une offrande interminable qui régurgite un Back Metal misanthropique plus ennuyeux qu'abyssal...
THE WINERY DOGS: The Winery Dogs (2013)
HARD ROCK - Un Hard Rock US interprété par trois monstres sacrés du Rock (Sheehan / Portnoy / Kotzen) à la technicité ébouriffante !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ALCATRAZZ
ALCATRAZZ_Born-Innocent
Born Innocent (2020)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
ALCATRAZZ_No-Parole-From-Rock-n-roll--13-Edition
No Parole From Rock'n'roll - 2013 Edition (2013)
5/5
4.5/5
METAL MIND / HARD ROCK
ALCATRAZZ_Dangerous-Games--13-Edition
Dangerous Games - 2013 Edition (2013)
2/5
4.3/5
METAL MIND / HARD ROCK
ALCATRAZZ_Live-Sentence--13-Edition
Live Sentence - 2013 Edition (2013)
4/5
5/5
METAL MIND / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021