GROUPE/AUTEUR:

MAGENTA

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THE TWENTY SEVEN CLUB (2013)
LABEL:
TIGERMOTH
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Avec ce nouvel album, Magenta démontre qu'il est non seulement un véritable groupe de rock progressif, mais qu'au-delà de cette simple étiquette, il fait tout simplement partie des très grands de ce (petit) monde."
TONYB - 14.11.2013 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Le "club des 27", ou autrement dit la liste des artistes décédés de manière brutale et avec une coïncidence troublante dans leur 27ème année, tel est le thème du 6ème album studio de Magenta, pour lequel le trio Reed/Booth/Fry s'est adjoint les services du talentueux Andy Edwards (IQ, Frost*) derrière les fûts.

Après un Chameleon mi-figue mi-raisin, annoncé comme une parenthèse dans la carrière du groupe, Magenta nous propose donc une collection de 6 titres évoquant les destins funestes de Janis Joplin, Jimi Hendrix, Jim Morrison, Brian Jones, Robert Johnson et autres Kurt Cobain, tous décédés avant l'heure. Mais plus que le concept sous-jacent, c'est du côté de la musique que le groupe revient à ses basiques, en nous délivrant des morceaux longs, aux développements nombreux, portés à bout de cordes vocales par Christina Booth, et rappelant aussi bien Seven et Revolutions, que la fameuse New-York Suite.

Naturellement, Rob Reed et ses acolytes nous emmènent de nouveau vers des rivages où les références aux glorieux anciens, et notamment Yes et Genesis, s'avèrent nombreuses (c'est particulièrement flagrant sur Ladyland Blues). Les thèmes multiples présentent comme à l'accoutumée des arrangements très travaillés mais dont la complexité ne constitue pas un obstacle pour l'auditeur, tandis que les séquences instrumentales permettent aux trois "garçons" de rivaliser de technicité, mais sans jamais mettre de côté l'aspect mélodique du titre dans lequel ils évoluent.
Et lorsque Magenta met de côté ses aspects les plus progressifs, c'est pour nous délivrer une magnifique ballade en hommage à Janis Joplin, où la voix de Christina nous fait frissonner de plaisir (Pearl), tandis que Chris Fry tire de véritables larmes de sa six cordes dans un solo poignant, aux accents "gilmouriens" en diable. Parenthèse de courte durée avant que le monsieur ne fasse chauffer à nouveau le manche pour un incroyable Stoned qui, à l'image de The Lizard King, contient à peu près tous les ingrédients qui font le bonheur de tout amateur de rock progressif : musicalité, complexité, technicité et rebondissements multiples.

D'une richesse incroyable, ce nouvel album nécessitera plusieurs écoutes avant de pénétrer de manière durable le subconscient de l'auditeur. Au-delà d'un premier effet immédiat, le bonheur et les émotions vont venir s'immiscer petit à petit chez tout un chacun, démontrant s'il en était encore besoin que Magenta est non seulement un véritable groupe de rock progressif, mais qu'au-delà de cette simple étiquette, il fait tout simplement partie des très très grands de ce (petit) monde.

Plus d'information sur http://www.magenta-web.com



GROUPES PROCHES:
THE REASONING, RENAISSANCE, MIKE OLDFIELD, ERASMUS, ILLUMION, ANNE-MARIE HELDER, CAAMORA, MULTIFUSE, SKY CRIES MARY, ELLEVEN

LISTE DES PISTES:
01. The Lizard King - 12:01
02. Ladyland Blues - 10:45
03. Pearl - 8:17
04. Stoned - 11:24
05. The Gift - 6:59
06. The Devil At The Crossroads - 14:46


FORMATION:
Chris Fry: Guitares
Christina Booth: Chant
Rob Reed: Guitares / Basse / Claviers
Andy Edwards: Batterie / Invité


TAGS:
Epique, Symphonique, Concept-album, Chant féminin
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
CORTO1809 - 22/11/2013 -
0 0
3/5
"The Twenty Seven Club" est un album de rock progressif honnête. L'amateur y retrouvera probablement tout ce qu'il aime, entre titres longs, structures alambiquées et changements de rythmes. Néanmoins, avec un thème aussi dramatique que celui choisi par Magenta, il est dommage que l'interprétation, pour honnête qu'elle soit, manque à ce point d'empathie. On attendra vainement le moindre frisson et la musique, si elle est agréable, n'emporte jamais réellement l'auditeur. Enfin, le chant de Christina Booth, aussi juste soit-il, manque singulièrement de chaleur et d'émotion à mon goût, reléguant "The Twenty Seven Club" dans le club très fréquenté des albums de second ordre.
PETER HACKETT - 14/11/2013 -
0 0
5/5
Christina !!! Quelle voix ! Elle illumine un album que tous les fans de Magenta attendaient avec impatience !
Une belle réussite sur un concept chargé d'histoire ... une histoire qui ne peut que toucher les gens de ma génération...
Merci Rob, merci Christina pour cette petite pépite qui met du soleil dans la grisaille de cet automne pluvieux.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MAGENTA
DERNIERE ACTUALITE
MAGENTA: Nouvel album en juillet
Toutes les actualités sur MAGENTA
NOTES
4.3/5 (3 avis) 4/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
EXLIBRIS: Humagination (2013)
HEAVY METAL Une bonne surprise qui nous vient de Pologne que ce second album d'Exlibris qui nous propose ici une bonne dose de punch, de mélodies et de guitares proéminentes.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
KORN: The Paradigm Shift (2013)
NEO/NU METAL Avec "The Paradigm Shift" Korn revient en force et en forme et confirme qu'il faudra encore compter avec lui encore quelques temps au sommet de la planète métallique.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MAGENTA
MAGENTA_Masters-of-Illusion
Masters Of Illusion (2020)
5/5
4/5
TIGERMOTH / ROCK PROGRESSIF
MAGENTA_We-Are-Legend
We Are Legend (2017)
4/5
-/5
TIGERMOTH / ROCK PROGRESSIF
MAGENTA_The-Singles
The Singles (2015)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
MAGENTA_Chameleon
Chameleon (2011)
3/5
3.5/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
MAGENTA_Metamorphosis
Metamorphosis (2008)
5/5
4/5
TIGERMOTH / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020