.
.
ARTISTE:

JAMES LABRIE

(ETATS UNIS)
TITRE:

IMPERMANENT RESONANCE

(2013)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
"Impermanent Resonance est un album qui ravira les amateurs des derniers albums de James Labrie et ceux qui adhèrent au son estampillé école de Göteborg"
NUNO777 (22.08.2013)  
3/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Alors que l’influence de Dream Theater fut prégnante sur le métal progressif dès le milieu des années 90, c’est James Labrie qui resta le membre du groupe le plus sollicité pour endosser le rôle de chanteur en tant qu’invité par de nombreux groupes. C’est avec Mullmuzzler à partir de 1999 que débute sa véritable carrière solo et par la même sa rencontre avec Matt Guillory (Dali’s Dilemma). Depuis 2005 c’est sous son nom que James signe ses albums de métal moderne dont les éléments progressifs sont de plus en plus rares. Impermanent Resonance reprend la suite de Static Impulse avec un groupe identique (Peter Wichers, ex-Soilwork, vient apporter sa touche) et des compositions dans la même veine.

Toujours très mélodiques et calibrées comme un album de death mélodique pour jeunes filles, les ambiances synthétiques d’Impermanent Resonance ne sont pas là pour réchauffer les cœurs et les saillies extrêmes apportées par le batteur Peter Wildoer (qui pousse la chansonnette) et la guitare de Peter Wichers sont de plus en plus audibles. Le duo de compositeurs originel Labrie-Guillory résiste encore, James avec son chant qui émousse le tranchant de ce mur de son moderne et Guillory avec ses arrangements électroniques et légèrement progressifs qui viennent tiédir l’atmosphère.

L’ensemble des titres est immédiatement assimilé car ils mettent l’orientation mélodique très en avant. On frôle le hard mélodique de temps en temps ("Lost In The Fire" ou "Letting Go") mais les gros riffs compressés de Sfogli sont la norme ("I Will Not Break", "Undertow" et "Slight Of Hand"). Même les ballades comme "Back On The Ground" et "Say You’re Still Mine" s’écoutent avec plaisir. Les côtés electro-technoïdes sont agaçants quand ils remplissent trop les chansons ("I Got You" et "Holding On") et comme l’utilisation de ces effets est généralisée, il faudra composer avec ou faire l’impasse sur cet album.

Sans en garantir la durée de vie, Impermanent Resonance est un album qui ravira les amateurs des derniers albums de James Labrie et ceux qui adhèrent au son estampillé école de Göteborg, encore une fois incarné par le stakhanoviste Jens Bogren. Si la formule déjà exploitée dans Static Impulse peut encore faire son effet avec son jumeau Impermanent Resonance, un quatrième album solo de cette pure obédience parait rédhibitoire. En ayant réussi à faire cristalliser autour de lui un véritable groupe actif sur la longueur, le chanteur devra maintenant faire preuve de toute sa créativité pour renouveler son propos.


Plus d'information sur http://www.jameslabrie.com/





LISTE DES PISTES:
01. Agony-04:23
02. Undertow-04:02
03. Slight of Hand-05:21
04. Back on the Ground-04:06
05. I Got You-03:46
06. Holding On-04:53
07. Lost in the Fire-03:52
08. Letting Go-04:17
09. Destined to Burn-04:00
10. Say You're Still Mine-03:32
11. Amnesia-03:43
12. I Will Not Break-03:52

FORMATION:
James Labrie: Chant
Marco Sfogli: Guitares
Matt Guillory: Claviers
Peter Wichers: Guitares
Peter Wildoer : Batterie / Growls
Ray Riendeau: Basse
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
LYNOTT
23/08/2013
  0 0  
4/5
Je retiendrai de cet opus son côté mélodique parfaitement maîtrisé et, même si je reconnais que les bémols émis par mon collègue peuvent modérer la bonne qualité du produit pour les amateurs de Death Mélodique, en ce qui me concerne, c'est plutôt les voix rauques et hargneuses qui parsèment certaines compositions qui me gênent le plus.
Il faut dire que le Hard Mélo est plus ma tasse de thé que le Death Mélo, ceci expliquant forcément cela.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (2 avis)
STAFF:
3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
JAMES LABRIE: Nouvel album solo en mai
 

"Découvrez le groove de Rock de Sterpi!"
AUTRES CHRONIQUES
NO RETURN: Psychological Contamination (2013)
DEATH METAL - Si le groupe n'a évidemment pas la même qualité artistique qu'un Morbid Angel ou un Sepultura , son Death brutal reste tout de même très agréable à écouter.
MADDER MORTEM: Mercury (1999)
DOOM - Envoûtant, beau et désespéré, tel est Mercury, premier album d’une formation singulière et vraiment unique.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT JAMES LABRIE
JAMES-LABRIE_Beautiful-Shade-Of-Grey
Beautiful Shade Of Grey (2022)
4/5
-/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
JAMES-LABRIE_Static-Impulse
Static Impulse (2010)
4/5
3.3/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL MELODIQUE
JAMES-LABRIE_Prime-Cuts
Prime Cuts (2008)
2/5
-/5
MAGNA CARTA / METAL PROGRESSIF
JAMES-LABRIE_Elements-Of-Persuasion
Elements Of Persuasion (2005)
3/5
2/5
INSIDEOUT MUSIC / HEAVY METAL
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022