DROWNING POOL

(ETATS UNIS)

RESILIENCE

(2013)
LABEL:

ELEVEN SEVEN MUSIC

GENRE:

NEO/NU METAL

TAGS:
"Le metal puissant et sautillant de Drowning Pool fera la joie des jeunes Américains pour qui cette musique semble parfaitement calibrée."
OCERIAN (28.06.2013)  
3/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Groupe texan qui rencontre le succès aux Etats-Unis, Drowning Pool a su rebondir après le décès de leur chanteur Dave Williams et le départ de ses successeurs. Ce cinquième album voit apparaître le quatrième vocaliste en la personne de Jasen Moreno, proche du groupe depuis longtemps et choisi pour durer.

Le metal puissant et sautillant de Drowning Pool fera la joie des jeunes américains pour qui cette musique semble parfaitement calibrée. Les deux premiers titres sont rentre dedans mais présentent assez peu d'intérêt si ce n'est d'inscrire cet album dans la lignée de ses prédécesseurs. Il faut donc attendre le troisième titre et 'One Finger And A Fist' pour que l'album décolle enfin. Ce morceau clairement pensé pour la scène est à la fois entraînant, rapide et punchy. Il se pose comme une sorte d'hymne qui ne manquera pas de provoquer sauts et headbanging dans les fosses des salles de concert. C'est sur ce terrain que va se dérouler le reste de l'album avec notamment un 'Saturday Night' survitaminé.

Petite à petit, les titres vont se faire plus accessibles, c'est-à-dire puissants et rock mais aussi mémorisables et enjoués. 'Life Of Misery' est le type de morceau qui pourra plaire à un public très hétéroclite. Sans jamais renoncer à une certaine dose d'agressivité, les quatre texans tentent de ratisser large. 'Bleed With You' est un bel exemple de cette orientation metal moderne FM. Il fera sans doute malheur sur scène comme une bonne partie de l'album.

Ce "Resilience" est exactement à la croisée des chemins escarpés du heavy rock et du neo metal US empruntant au passage des clichés propres au metalcore dotés de refrains lorgnant vers la pop. Il en ressort une certaine sérénité mais il souffre d'un manque d'audace et d'originalité. Avec ses rythmique répétitives, on pourra également le trouver relativement monocorde, malgré le talent du nouveau chanteur.

Cet album trouvera sans doute son public car il est taillé pour cela. Si de nombreux titres feront certainement fureur sur scène, ce ne sera peut-être pas suffisant pour rendre Drowning Pool aussi populaire en Europe qu'aux Etats Unis. Seul l'avenir nous le dira...
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
SOIL

LISTE DES PISTES:
01. Anytime Anyplace - 3:36
02. Die For Nothing - 3:13
03. One Finger And A Fist - 3:06
04. Digging These Holes - 3:48
05. Saturday Night - 3:53
06. Low Crawl - 3:40
07. Life Of Misery - 3:50
08. Broken Again - 3:20
09. Understand - 3:411
10. Bleed With You - 3:31
11. Skip To The End - 3:39
12. In Memory Of - 3:57
13. Blindfold - 3:11

FORMATION:
C.J. Pierce: Guitares
Jasen Moreno: Chant
Mike Luce: Batterie
Stevie Benton: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DROWNING POOL: Hellelujah
DERNIERE INTERVIEW
DROWNING POOL (08 AVRIL 2013)
"Nous sonnons plus que jamais comme… Drowning Pool depuis "Sinner" et je pense que cela surprendra de façon positive les fans."
 
AUTRES CHRONIQUES
FLASH: Flash (2013)
ROCK PROGRESSIF - Sans prétention et bien construit, ce nouvel album mérite que l'on s'y attarde.
ANATHEMA: Pentecost III (1994)
DOOM - Pentecost III permet à Anathema de remplacer ses influences death au profit d'un Doom lancinant qui prend le temps d'installer une atmosphère sombre et mélancolique.
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024