MW / Accueil / Avis / Vunkcle
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album THE FLOWER KINGS SPACE REVOLVER THE FLOWER KINGS
SPACE REVOLVER (2000)
INSIDEOUT MUSIC
ROCK PROGRESSIF
3/5
VUNKCLE
21/03/2014
 
171
0 0
Space Revolver est effectivement un album à privilégier pour découvrir The Flower Kings tant il incarne ce que sont les fois fleuris et leur musique. Tout y est, ce qui fait leurs richesses autant que leurs écueils dont l’essentiel se résume à une production léchée au service de belles mélodie, et une ambition musicale incontestable, mais malheureusement beaucoup trop diluée et trop jazzy pour les allergiques comme moi.

En effet l'album fourmille de jolis moments , l'orgue dans Monster Within (qui ne saurait rappeler Close To The Edge de qui vous savez) par exemple, mais ils sont isolé au milieu de passages instrumental pas toujours emballant et qui nuisent à sa jouissance. Illustrons avec l'exemple d'un "I Am The Sun (Part One)" avec une très bonne première partie suivi d'un bon break instrumental mais là ou ledit break aurait du se terminer en apothéose, il se poursuit avec quelques minutes dans une sorte de boeuf un peu foutraque et très dispensable assez symptomatique. De la même façon A Kings Prayer se vois gâcher alors qu'il possède une très belle mélodie vocale d'une belle simplicité car il se fends d'une seconde partie instrumentale qui n'apporte rien et nuit à son excellente capacité d'accroche... Je me demande enfin à qui Dream On Dreamer aurait manqué s'il avait du ne pas être sur cet album, morceau insipide et inintéressant au possible.

Bref Flower Kings fait du Flower Kings pour le meilleur et pour le pire et je pense qu'il faille se résoudre à en prendre notre parti...

Album SIGUR ROS ÁGÆTIS BYRJUN SIGUR ROS
ÁGÆTIS BYRJUN (2000)
FAT CAT
ROCK ATMOSPHERIQUE
4/5
VUNKCLE
28/10/2012
 
171
0 0
Il faut réhabiliter cet album ici !!! Il serait en effet dommage de passer à coté de ce brûlot glacial émotionnel. Autant l’intérêt musical de leur premier essai "Von" est plus que discutable, autant ici il n'y a rien à jeter. Ce qui relève presque de l'exploit, car l'album dépasse les 70 minutes !!! Il transporte l'auditeur dans leur univers éthéré, porté par la voix toute en sensibilité de Jonsì pour le reposer plus d'une heure plus tard encore émerveillé par cette expédition méditative... Tant et si bien qu'il m'est difficile de ressortir un titre du lot... Poétique, harmonieux, mélancolique "Ágætis Byrjun" se permet en outre le luxe d'être audacieux avec son morceau d'intro passé à l'envers qui, bien que moins subtil que celle de Queen (qui l'ignoraient eux même), est aussi belle que dans l'autre sens - citons également les cordes palindromiques sur 'Starálfur', superbe morceau s'il en est. Il y a tant à dire sur cet album mais à l'inverse de ce dernier je deviendrai ennuyeux ... "Ágætis Byrjun" est en un mot comme en cent: bouleversant.
Album CARPTREE SUPERHERO CARPTREE
SUPERHERO (2003)
AUTOPRODUCTION
ROCK PROGRESSIF
3/5
VUNKCLE
25/10/2012
 
171
0 0
Un joli album, qui s'écoute dans déplaisir ni baisse de régime mais qui manque pour moi d'âme. Les morceaux ne se perdent certes pas en circonvolutions musicales et reste très accessibles et il y a bien de beaux moments comme Superhero ou Lie Down, mais rien qui me prenne "aux tripes". Je ne me joins donc pas à l'engouement général (ici ou ailleurs) pour cet album. En ce qui me concerne je lui reprocherai donc exactement ce qui fait sa richesse aux yeux des autres. Écoutez les deux morceaux cités plus haut et vous saurez où vous positionner. N'en reste pas moins un bon moment à passer avec nos Suédois, avec un album un chouïa meilleur que le précédent mais finalement pas tant que ça...
Album RIVERSIDE OUT OF MYSELF RIVERSIDE
OUT OF MYSELF (2004)
SONY BMG
ROCK PROGRESSIF
3/5
VUNKCLE
25/10/2012
 
171
0 0
Début en fanfare des polonais de Riverside avec ce "Out Of Myself" qui accumule les qualités! Concept album débutant sur un grésillement de radio qui cherche sa station passant notamment sur 'Hotel California' des Eagles, "Out of Myself" ne faiblit à aucun moment. Dans un registre doux/dur sans jamais devenir heavy le groupe fait preuve d'un sens de l'à propos bluffant pour un premier LP. Il n'y a qu'à citer les bruitages téléphoniques qui deviennent partie intégrante de la mélodie dans 'Reality Dream II' ou les parties vocales sur le titre qui suit: 'In Two Minds'. Servi par une production irréprochable, vous l'aurez compris, "Out of Myself" est un album à écouter!
Album ARCHIVE YOU ALL LOOK THE SAME TO ME ARCHIVE
YOU ALL LOOK THE SAME TO ME (2002)
EASTWEST
ROCK
4/5
VUNKCLE
06/08/2012
 
171
0 0
J'ai eu l'heur de découvrir Archive sur M6, oui oui, M6. La nuit, entre deux clips insipides, la mélodie d'un certain 'Again' a capté mon attention. Renseignements pris, quelle ne fut pas ma surprise de constater que le petit morceau formaté diffusion radio dure en réalité plus de 16 minutes !! Et quelles 16 minutes!!! Une gifle mélancolique où se mêlent Pop, Progressif, Electronic, Ambient et même un peu d'indus' !!! Le reste de l'album, même s'il n'arrive que par moments à toucher l'état de grâce d'un 'Again', est du même tonneau ! Ambiance mélancolique et diversité se marient pour une heure d’émotion et de nostalgie. Il n'y a qu'a citer la mandoline et les trompettes sur 'Hate', ou les chants féminins savamment distillés pour comprendre qu'Archive s'est donné les moyens de créer des atmosphères aussi riches que poignantes... A l'image d'un 'Goodbye' et sa complainte juste douloureuse, cet album me bouleverse. Merci M6 pour cette découverte. Comme quoi même une horloge arrêtée donne la bonne heure deux fois par jour ...
Album MIKE OLDFIELD TUBULAR BELLS MIKE OLDFIELD
TUBULAR BELLS (1973)
VIRGIN
ROCK PROGRESSIF
5/5
VUNKCLE
26/07/2012
 
171
1 0
Ho! Comme j'aurais aimé que le site de MusicWaves m'autorise à mettre 10 a cet album!
1971, le jeune Mike Oldfield, 17 ans, bidouille un vieil enregistreur que Kevin Ayers lui cède (pour lequel il joue de la basse). Le système ne permettant qu'une piste, armé d'un tournevis et de son génie insolent il réussit à faire enregistrer à la machine chaque instrument, successivement. Satisfait de sa démo le destin le fait rencontrer Charles Branson, jeune étudiant ambitieux qui souhaite monter son label. Ce dernier lui prête son "Manoir", un studio installé ... dans un manoir, pour la création de son Label. Oldfield peaufine alors sa démo et en fait un LP de 2 parties de 20 minutes chacune, sans parole ou presque. Un OMNI (Objet Musical Non Identifié) non commercialisable. Branson essaie plusieurs fois de convaincre Oldfield de mettre des paroles dans son LP, en vain : Oldfield trouve que ça nuirait à l’œuvre et il a la fierté et la conviction nécessaire pour tenir tête à celui qui pourrait diffuser cet opus si atypique. En 1973 sort Tubular Bells, album avant-gardiste, en 2 parties de 20 minutes où chaque note est à sa place, rien n'est à retoucher, tout s'enchaîne avec une limpidité déconcertante alors qu'il n'y a ici aucun leitmotiv musical. Les écoutes se succèdent et ne lassent pas. Oldfield, avec l'audace de ses 19 ans, innove sur tout les plans ( a t-on déjà entendu du growl en 1973?!), tant dans le fond que sur la forme, et fait rentrer les cloches tubulaires dans la légende. Résultat, avec le soutien de William Frienkin, le réalisateur de l'exorciste qui en fait le thème de son film, les gens retrouvent le goût des longs morceaux instrumentaux ,et Branson en vend des camions entiers et fait de Virgin le label que nous avons connu.
S'il est une œuvre qui mérite 10/10 c'est bien celle ci, car peu peuvent s'enorgueillir d'avoir changer le paysage musical à elles seules ...

 
PAGE / 3
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022