MW / Accueil / Avis / PAIN OF SALVATION: In The Passing Light Of Day
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album PAIN OF SALVATION IN THE PASSING LIGHT OF DAY PAIN OF SALVATION
IN THE PASSING LIGHT OF DAY (2017)
INSIDEOUT MUSIC
METAL PROGRESSIF
3/5
THIBAUTK
26/06/2017
  0 0
J'attendais beaucoup, énormément de cet album, comme le retour aux sources du Pain of Salvation de Enthropia, OHBTC, celui qui avait fait battre mon cœur et qui avait démontré comment dissoudre les barrières des styles.

J'ai été charmé par le teaser de l'album, avec polyrythmie de rigueur, mesure impaire, décalage entre la batterie et la guitare, et synthétiseur glacial omniprésent... Je pensais: « Voici venu le retour du messie du metal prog ».

Ajouté à cela le retour du magnifique Johan Hallgren aurait dû me combler...

Mais parmi des compositions hyper-progressives à la mise en place technique et à la folie maîtrisée, on retrouve le travers que j'ai vu poindre depuis des années - à partir de "Scarsick" je dirai, même s’il s’est installé petit à petit: des mélodies parfois un peu faciles, des instants plus pop et plus simples, des pistes qui suivent un cahier de charges précis, où la voix se complaisait dans un aspect sirupeux en laissant la puissance de côté (la maturité dirons certains, l’age d’autres).

Ainsi cette nouvelle rondelle est certes de magnifique facture, mais elle manque de la puissance du metal progressif, de la folie qui les cris bestiaux de Daniel et les passages hargneux presque Neo Metal.

Album PAIN OF SALVATION IN THE PASSING LIGHT OF DAY PAIN OF SALVATION
IN THE PASSING LIGHT OF DAY (2017)
INSIDEOUT MUSIC
METAL PROGRESSIF
3/5
CORTO1809
21/01/2017
  0 0
Si vos albums préférés de POS sont "The Perfect Element" ou "Scarsick", ce disque vous ravira certainement. Mais si comme moi, vous préférez l'inventivité d'un "Be", la douceur acoustique d'un "12:5" ou les teintes plus hard rock que metal des "Road Salt", "In the Passing Light of Day" sera une demi-déception. "Demi" parce qu'il y a des moments lumineux qui n'appartiennent qu'à Pain Of Salvation, mais déception quand même car POS revient à un metal plus basique et a fini par me perdre à force de ses grands écarts entre instants (trop) violents et murmures plaintifs, technique peu convaincante car trop répétitive.
Album PAIN OF SALVATION IN THE PASSING LIGHT OF DAY PAIN OF SALVATION
IN THE PASSING LIGHT OF DAY (2017)
INSIDEOUT MUSIC
METAL PROGRESSIF
1/5
JCD09
13/01/2017
 
6
0 0
Où ça le chef d'œuvre ? Un patchwork indigeste plutôt, où la recherche de l'originalité nous transporte dans un méli-mélo bien loin du rock. Je pense qu'on devrait y envoyer Etchebest pour remettre de l'ordre dans ce salmigondi.
D'une manière générale la façon inconsidérée et excessive de notation de ce style d'album, me laisse perplexe: Mettre 5 étoiles au même titre qu'un album référence de Genesis ou P.Gabriel...IL y a quand même un soucis.

Album PAIN OF SALVATION IN THE PASSING LIGHT OF DAY PAIN OF SALVATION
IN THE PASSING LIGHT OF DAY (2017)
INSIDEOUT MUSIC
METAL PROGRESSIF
4/5
NUNO777
05/01/2017
  0 0
Newf décrit en des termes très forts le nouvel album de Pain Of Salvation, et l'écoute de ce "In The Passing Light Of Day" provoque effectivement des émotions très vives. Ce disque a ceci d'agréable qu'il montre toute l'étendue du talent de Pain Of Salvation, en synthétisant des éléments de plusieurs de ses superbes prédécesseurs. Les amateurs des Suédois, déçus ou pas par la période "Road Salt", seront forcément comblés par ce dixième album. Ce disque est incontournable pour au moins 8 de ses 10 titres, j'exclus 'Is This The End' et 'Angels Of Broken Dreams' (bien que ce dernier ait un magnifique solo) car ils ne sont pas du même acabit que les autres morceaux et me paraissent tourner court rapidement. Il y aurait beaucoup de choses à dire sur chaque piste, le mieux reste de les découvrir et de ne pas se laisser impressionner par la première écoute un peu déstabilisante. Mention néanmoins pour 'The Passing Light Of Day', un morceau incroyable de fluidité, d'intelligence de construction, de génie mélodique et déchirant de sensibilité dont les deux principales parties pourraient sembler inconciliables et qui rappelle "The Perfect Element I" dans son thème . Le chef d'œuvre de l'album, incontestablement.
Album PAIN OF SALVATION IN THE PASSING LIGHT OF DAY PAIN OF SALVATION
IN THE PASSING LIGHT OF DAY (2017)
INSIDEOUT MUSIC
METAL PROGRESSIF
5/5
CALGEPO
04/01/2017
  0 0
Les oeuvres les plus belles ont souvent été créées suite à de grandes souffrances et ce nouvel album de Pain Of Salvation ne viendra pas remettre en cause ce postulat. Tel un phénix le groupe renoue avec ses premiers amours tout en étant extrêmement homogène dans la qualité de chaque titre là où les précédents albums étaient quelque peu desequilibrés. Une pièce maîtresse.
Album PAIN OF SALVATION IN THE PASSING LIGHT OF DAY PAIN OF SALVATION
IN THE PASSING LIGHT OF DAY (2017)
INSIDEOUT MUSIC
METAL PROGRESSIF
5/5
ANCESTOR
03/01/2017
 
126
0 0
Mon avis est simple : le même que celui du chroniqueur, un retour en grâce de PAIN OF SALVATION, un album somptueux et hors-norme !
 
PAGE / 1
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020