MW / Accueil / Avis / SUPERBALL
.
.
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album AND YOU WILL KNOW US BY THE TRAIL OF DEAD IX AND YOU WILL KNOW US BY THE TRAIL OF DEAD
IX (2014)
SUPERBALL
ROCK PROGRESSIF
1/5
LOLO_THE_BEST59
17/11/2014
 
807
0 0
J'ai au regret de dire que je suis en total désaccord avec la chronique. Cet album est une bouillis inaudible, sans beaucoup d'intérêt. Et comme si cela n'était suffisant, ce groupe au nom interminable nous achève avec 23 mn de supplice supplémentaire. Et ce n'est pas le clin d'oeil aux claviers des Pink Floyd qui rendra mon jugement moins sévère.
Album 65DAYSOFSTATIC WILD LIGHT 65DAYSOFSTATIC
WILD LIGHT (2013)
SUPERBALL
POST ROCK
5/5
IS93000
11/09/2014
 
224
0 0
cet album est tout simplement merveilleux. je n'ai jamais été vraiment emballé par ce groupe jusqu'à cet album.

Des ambiances riches, des structures complexes, cet album est une véritable surprise pour ce groupe qui atteint aujourd'hui l'album de la maturité.

A écouter absolument

Album LONG DISTANCE CALLING THE FLOOD INSIDE LONG DISTANCE CALLING
THE FLOOD INSIDE (2013)
SUPERBALL
ROCK ALTERNATIF
3/5
PROGRACER
09/04/2013
  0 0
Autant je partage l'avis de Mr Blue quant à la facilité et au talent avec les quels LDC nous distille des mélodies et des ambiances uniques dans ses compositions, autant je n'approuve pas la démarche de l'ajout d'un chanteur à demeure. Au delà de la construction des morceaux qui conservent leur développement propre et leur itinéraire imprévisible, l'apport de Marsen Fischer est bien en deçà des attentes que je pouvais placer dans cette sortie tant désirée. Des morceaux tels que "The Flood Inside" ou "Tell The End" perdent en intensité musicale alors que Fischer y livre une prestation quelconque, ne parvenant pas à sublimer la musique ou à transcender les ambiances. Les parties chantées empêchent les rebondissements passionnants dont l'album précédent regorgeait. A tel point que le morceau chanté le plus original est certainement "Welcome Change" sur lequel officie Vincent Cavanagh au micro. Fort heureusement, tout le reste est de bien meilleure facture et les allemands s'affirment comme un des leaders d'un post-rock alternatif avec les suisses de Monkey 3 ou les russes de Powder! Go Away. Mais tout ceci n'est forcément qu'une affaire de goût. Le mien va clairement vers les créations purement instrumentales de Long Distane Calling, plus modernes, moins conventionnelles et dans les quelles il m'apparait une plus grande variété créatrice. Au final, The Flood Inside est un bon album auquel j'aurais probablement octroyé une note plus généreuse s'il avait été composé au début de leur carrière, mais à ce stade, il me semble inférieur à ces deux prédécesseurs. Une demi-déception tant l'attente était grande.
Album DREDG CHUCKLES AND MR. SQUEEZY DREDG
CHUCKLES AND MR. SQUEEZY (2011)
SUPERBALL
ROCK ALTERNATIF
2/5
LYNOTT
29/04/2011
  0 0
Mais où sont passées les mélodies fracassantes auxquelles nous avait habitué le combo ?
Les quelques titres à sauver étant de qualité moindre que ceux les moins frappants des productions précédentes, on peut considérer cet opus comme une vraie déception.
Messieurs, il va falloir redresser la barre et vite !
6,5 pour moi.

Album LONG DISTANCE CALLING AVOID THE LIGHT LONG DISTANCE CALLING
AVOID THE LIGHT (2009)
SUPERBALL
POST ROCK
4/5
MR.BLUE
27/01/2011
  0 0
Attiré par les avis très opposés qu'il suscitait, je me suis acheté cet album et je dois avouer avoir fait une (très) belle découverte. C'est avant tout Pink Floyd que m'évoque cette musique pourtant plus moderne et régulièrement plus puissante.
L'opener vous happe dès les premières lignes de guitare. Hypnotisé par la force de jeu, on ne relâche plus l'attention jusqu'au final. Tout juste sommes nous surpris de voir apparaitre le chant de Jonas sur l'avant dernier titre. C'est que le mode "instrumental" leur va très bien, à Long Distance Calling. Les batteurs se régaleront de rythmiques aussi carrées à l'efficacité redoutable, qui tracent avec la basse une voie idéale pour des riffs et mélodies de guitare inspirées. Avec plus ou moins de force, de distorsion et surtout grâce à une attaque de corde bien maîtrisée, on se laisse emporter par les fluctuations musicales. Il ne faut pas chercher ici du Rock qui dépote ou de gros changements rythmiques, mais bien l'évasion que peut vous provoquer un titre comme le "Echoes" du Floyd. Que d'émotions ! Et rien que de l'émotion !
Voilà un groupe dont je vais désormais suivre la carrière avec attention.
(8,5/10)

Album PURE REASON REVOLUTION HAMMER AND ANVIL PURE REASON REVOLUTION
HAMMER AND ANVIL (2010)
SUPERBALL
ROCK PROGRESSIF
2/5
ALADDIN_SANE
22/10/2010
  0 0
Après un début tonitruant, l'album s'enlise dans la facilité, le repompage d'Amor Vincit Omnia ou encore d'autres groupes électro (Depeche Mode sur "Over the top") avant de finir en beauté avec les trois derniers morceaux (superbe doublé "Blitzkrieg"/"Open Insurrection"). On savait que PRR avait abandonné ses ambitions progressives depuis le précédent album (ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose cela dit en passant), en revanche, on était en droit d'attendre des mélodies plus travaillées. Dommage pour cette fois.
 
PAGE / 2
 
Haut de page
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022