MW / Accueil / Avis / VIRGIN
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album SIMPLE MINDS GOOD NEWS FROM THE NEXT WORLD SIMPLE MINDS
GOOD NEWS FROM THE NEXT WORLD (1995)
VIRGIN
ROCK
1/5
REALMEAN
26/10/2017
  0 0
Avec un peu de recul, il est permis de sanctuariser la quintessence artistique de Simple Minds, portée par le sommet de la vague des années 80. "Empires and Dance", "New Gold Dream", "Once Upon a Time", "Street Fighting Years", autant de fleurons à la fois uniques et emblématiques. A partir de "Real Life", l’inversion de la courbe est sensible, les écossais épuisent leurs dernières cartouches.
"Good News..." quant à lui déballe pêle-mêle ses rythmiques à gogo, ses claviers qui surnagent plus qu’ils ne s’accordent, des guitares électriques ravageuses ou qui tentent de l’être, des chœurs cherchant à magnifier ce que le vocal de Jim Kerr ne parvient plus à relever, tellement la charge de cavalerie est tonitruante et désordonnée. L’album ne sait pas s’il doit rester ancré dans la new-wave de la décennie précédente, ou s’il doit basculer dans le rock électro qui commence à sévir à l’aube proche du nouveau millénaire. Alors, il fait tout à la fois, au risque de noyer sa ligne de vie dans un magma sonore à la fois chirurgical, cristallin et indigeste. La trame mélodique est indigente, ou rapidement effacée. Pour contrer le déclin du succès et les défections successives, nos amis Jim et Charlie choisissent de foncer têtes baissées sans s’embarrasser de la stratégie ; mais c’est bien dommage, car si sur la forme, Simple Minds est toujours en vie, sur le fond, la musique a en pris un sacré coup. Une impétuosité intacte, et des tonnes d’effets, mais pour une émotion proche du zéro.

Album DAVID BOWIE 'HOURS...' DAVID BOWIE
'HOURS...' (1999)
VIRGIN
ROCK
3/5
REALMEAN
20/09/2016
  0 0
Après un "Earthling" à réserver aux fanatiques du rock indus, il est en effet surprenant (ou pas ?), deux ans plus tard, de voir Bowie revenir aux affaires avec des fondamentaux pop (en tout cas en surface). Il est possible de rejeter "Earthling", et d’adhérer sans réserve à "Hours...". Et vice-versa. Ceux qui connaissent la discographie savent bien, de toute façon, que d’un album à l’autre, on peut tout imaginer avec l’insaisissable Bowie. Mais davantage qu’une nouvelle pirouette, à ce stade de sa carrière, il semblerait que "Hours" commence à sonner l’heure du bilan. Le refrain salvateur de 'Something in the air' s’inscrit dans la philosophie mélodique de 'Little wonder', sur l’album précédent – comme si les contraires pouvaient parfois communier ensemble. 'The Pretty things are going to Hell' réendosse le costume rebelle d’un certain 'Suffragette City' (à l’instar de l’obsession de Mike Oldfield - j’ai nommé 'Tubular Bells', Bowie n’en a pas encore fini avec l’emprise de ses suffragettes). Le court mais insidieusement fascinant 'Brilliant adventure' repasse par la case de la trilogie berlinoise. Et l’album se termine comme il a commencé, à mi chemin entre plénitude spirituelle et extase astrale, avec 'The Dreamers' au titre opportunément explicite. Dommage que "Hours" souffre d’un chant un peu monocorde, comme si Bowie avait voulu concentrer l’attention de l’auditeur sur son timbre subtilement électrisé. Mais avec son homogénéité tonale et son épicurisme, cet album aurait très bien pu constituer la face lumineuse du sépulcral "Blackstar" – s’ils avaient été publiés en même temps, nous aurions pu y voir le double testament, le yin et le yang, de David Bowie.
Album PHIL COLLINS FACE VALUE PHIL COLLINS
FACE VALUE (1981)
VIRGIN
POP
4/5
REALMEAN
21/03/2016
  0 0
J’ai gardé un attachement particulier pour le premier album solo de Phil Collins, qui préfigurait ce qui aurait pu (ce qui aurait dû ?) rester le style de l’artiste sur la durée, un rock tout à la fois sombre et apaisé, avec la modernité d’une production sonore chirurgicale mais haut de gamme, riche en variations ambiantales et rythmiques de toutes sortes ('In the Air Tonight', 'The Roof is leaking', 'Droned', 'Hand in hand'), une mélancolie parfois très profonde au travers de compositions en apparence anodines ('This must be love', 'You know what I mean'), et de sympathiques dérivatifs génésiens (à contrario d’Abaddon, j'adhère à la relecture enjouée de 'Behind the Lines' ; et la malice des chœurs de 'Thunder and Lightning' n’aura pas échappé aux connaisseurs de cette époque du trio. Duke is inside !). Cerise sur le gâteau, je suis toujours resté sous le charme du couplet désinvolte et bondissant de 'I’m not moving'. Il y a de petites choses comme ça qui ont l’air insignifiantes, et qui pourtant ont l’effet d’un rayon de soleil.
2 albums excellents vont suivre encore, mais les quelques reliquats de l’esprit progressif hérité de l’aventure Genesis avec Phil en frontman, toujours en cours, s’épuiseront sur "Face Value".

Album DAVID BOWIE 'HOURS...' DAVID BOWIE
'HOURS...' (1999)
VIRGIN
ROCK
3/5
ALADDIN_SANE
19/11/2015
  0 0
Déçu à l'époque de sa sortie, je l'ai longtemps laissé de côté mais aujourd'hui, je réécoute avec plaisir cet album nonchalant et trés classique dans sa forme. J'aime beaucoup également le concept et l'aspect visuel de cette pochette. Un album qui gagne à être mieux reconnu.
Album 30 SECONDS TO MARS LOVE LUST FAITH + DREAMS 30 SECONDS TO MARS
LOVE LUST FAITH + DREAMS (2013)
VIRGIN
ROCK ALTERNATIF
1/5
IS93000
06/11/2015
 
224
0 0
exit le rock, on fais comme muse et placebo et coldplay, on se tourne vers une pop lumineuse peu inspirée... fuyez.
Album TONY BANKS STRICTLY INC. TONY BANKS
STRICTLY INC. (1995)
VIRGIN
ROCK
4/5
TONYB
20/07/2015
  0 0
20 ans après sa sortie, je redécouvre cet album qui ne m'avait à l'époque pas transcendé plus que cela. La faute probablement à un souvenir genesien encore un peu trop présent.
Il n'empêche : Strictly Inc est incontestablement d'un excellent calibre, avec en fabuleux point d'orgue les 17 minutes de An Island in the Darkness.

 
PAGE / 18
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021