MW / Accueil / Avis / WARNER
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album MR BUNGLE CALIFORNIA MR BUNGLE
CALIFORNIA (1999)
WARNER
ROCK PROGRESSIF
5/5
POYPOYO
29/12/2020
 
5
0 0
Je dépose mon commentaire presque 20 ans après, sans prétention car la critique et les avis du site sont déjà très complets.
Cet album est un pur régal, inclassable, facile d'accès par ses accents pops toujours contemporains, et difficile d'accès par la complexité de toutes ses autres composantes. C'est un album pour s'évader, se faire surprendre, une belle passerelle vers de nouveaux horizons pour de nombreuses oreilles.

Album DEEP PURPLE WHO DO WE THINK WE ARE DEEP PURPLE
WHO DO WE THINK WE ARE (1973)
WARNER
HARD ROCK
3/5
CORTO1809
05/12/2020
  0 0
La sortie de "Whoosh" m’a donné envie de me replonger dans la discographie de Deep Purple. Si l’écoute de "Machine Head" et "In Rock", deux albums qui reviennent souvent sur ma platine, s’avère toujours aussi agréable, véritable bain de jouvence, j’avoue que je n’avais pas gardé un grand souvenir de "Who Do We Think We Are". Cette "redécouverte" m’a fait comprendre pourquoi.

Certes, cet album n’est pas mauvais en soi : l’interprétation est techniquement correcte et les titres s’enchaînent sans déplaisir. Mais le plaisir que les musiciens prennent à jouer et qu’on ressent à l’écoute de "Whoosh" est ici totalement absent. On a affaire à des musiciens appliqués à reproduire les recettes qui leur ont si bien réussi sur les deux albums précédents, sans malheureusement y arriver. Le résultat sonne un peu laborieux, sorte de copier-coller en moins inspiré : ‘Woman From Tokyo’ ne retrouve pas l’énergie d’un ‘Highway Star’, ‘Smooth Dancer’ n’a ni l’originalité ni le dynamisme d’un ‘Speed King’ et ‘Place in Line’ lorgne du côté de ‘Lazy’ avec moins de groove. Bref, tout ça a un air de famille, mais en moins bien.

"Who Do We Think We Are" est un album de hard rock honnête mais moyen, constitué de compositions sans véritables accroches jouées par des musiciens un peu absents, peut-être tétanisés pas la crainte (justifiée) de ne pas retrouver la magie de leurs deux précédents opus.

Album BIFFY CLYRO ELLIPSIS BIFFY CLYRO
ELLIPSIS (2016)
WARNER
ROCK
3/5
NUNO777
03/07/2016
  0 0
Je suis globalement en accord avec la chronique de Newf sur le constat de "Ellipsis". Biffy Clyro revient à un son plus brut comme il avait pu le faire à ses débuts, certes, mais avec une philosophie différente malgré tout. Dans les trois premiers albums les dimensions progressives, excessives et expérimentales étaient de vraies prises de risques. Cela donnait des disques d'une incroyable audace et mes préférences pour Biffy vont plutôt vers cette période. Avec "Ellipsis", les Ecossais simplifient leur écriture pour trouver le plus court chemin vers le succès. Les morceaux sont de bonne facture mais tournent rapidement court dans l'exigence des constructions et la qualité des harmonies. "Ellipsis" semble ouvrir la période la plus consensuelle du trio, ce qui de leur point de vue se comprend. Avec la popularité grandissante, qui est méritée après tant d'années dans l'ombre, j'espère que Biffy Clyro ne va pas se standardiser et se normaliser pour sonner comme toute la musique-marchandise calibrée pour la consommation éphémère.
Album DAMN YANKEES DON'T TREAD DAMN YANKEES
DON'T TREAD (1992)
WARNER
HARD ROCK
5/5
IS93000
06/11/2015
 
224
0 0
du bon hard rock, ca joue sévère l'ensemble respire l'amérique. Un grand moment de musique.
Album DAMN YANKEES DAMN YANKEES DAMN YANKEES
DAMN YANKEES (1990)
WARNER
HARD ROCK
5/5
IS93000
05/11/2015
 
224
0 0
du bon hard rock, ca joue sévère l'ensemble respire l'amérique. Un grand moment de musique.
Album IRON MAIDEN THE BOOK OF SOULS IRON MAIDEN
THE BOOK OF SOULS (2015)
WARNER
HEAVY METAL
4/5
MR.BLUE
30/09/2015
  0 0
Un très bon album de Maiden mais pas forcement meilleur que "The Final Frontiers", même si celui-ci joue sur la longueur. Dickinson et Smith sont les grands gagnants de cet album.
'If Eternity' est un Dickinson pur jus, très ésotérique et où les guitares s'amusent derrière un refrain martelé. 'When The River Runs Deep' possède grâce à Smith un des meilleurs refrain de l'album et des influences à la "Seventh Son" et surtout les trois derniers titres nous offrent enfin un Maiden hors des sentiers battus. 'Tears Of A Clown' avec son très réussi texte aux accents sociétaux fait vraiment du bien au groupe avec son côté Proggy et posé. 'The Man Of Sorrow' et le véritable film qu'est 'Empire Of Clouds' vont aussi chercher ailleurs pour notre plus grand plaisir.
Les pavés de Harris n'apportent rien de bien neuf et si l'éponyme se veut guerrier et large, 'The Red And the Black' me semble bien trop long même si l'espace laissé aux guitares est appréciable. Maiden ne déçoit pas, se fait même de plus en plus fin dans son travail très riche et nécessitant plusieurs écoutes. Cet album possède tout pour devenir un classique.

 
PAGE / 18
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021