MW / Accueil / Avis / AUTOPRODUCTION
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album THE WATCH TIMELESS THE WATCH
TIMELESS (2011)
AUTOPRODUCTION
ROCK PROGRESSIF
3/5
LONEWOLF1300
03/04/2024
 
235
0 0
Je me demande si cette fois, The Watch n'est pas allé trop loin, en compromettant leur positionnement. "Timeless" est une notion qui donne l'idée de s'affranchir de l'avancée du temps. Mais là, c'est un peu trop.

Certes l'écoute est plaisante et la virtuosité est toujours là. Cependant ce n'est plus une création purement originale, et personnellement ce traitement me dérange. Je pense avoir connu trop tôt et trop bien les versions originales (j'ai 3 versions différentes de "From Genesis...") pour ne pas être perturbé par la démarche.

Serait-ce une forme de crise d'identité ? Il y a comme une sorte de timidité, cet album ne semble pas avoir autant d'ambition que tous ceux qui l'ont précédé.

Album THE WATCH PLANET EARTH? THE WATCH
PLANET EARTH? (2010)
AUTOPRODUCTION
ROCK PROGRESSIF
4/5
LONEWOLF1300
03/04/2024
 
235
0 0
Entièrement d'accord avec cette chronique. The Watch fait du Genesis ? Et alors ? Puisqu'il le fait si bien et comble une faille béante ouverte dès 1978 avec le naufrage du prog-rock initial.

Pour jauger de cet album comme de tous, il faut se dispenser de toute considération n'ayant pas trait directement à la musique proposée. D'autant plus que leur maitrise de la chose est proprement impressionnante. Tout est fait de telle manière que l'illusion est complète, leur talent n'a rien à envier à celui de leur référence ultime. Il suffit d'écouter soigneusement "Something Wrong" pour s'en convaincre. Un titre très inspiré, avec des morceaux de "A Trick of the Tail" dedans, mais en toute originalité. The Watch sait écrire, composer et se montrer virtuose. Cet album est certainement celui que j'apprécie le plus dans l'ensemble de leur discographie.

En plus, avantage indéniable d'une parution des années 2000, la production est comme toujours remarquable, brillante, claquante. L'espace sonore est occupé de la meilleure manière et chaque instrument est placé sans qu'un autre en souffre. C'est magnifique. L'écoute au casque est renversante.

il est assez évident que ce genre d'albums va attirer préférentiellement les nostalgiques de la période glorieuse du prog-rock britannique. Pour autant, ça n'en fait pas moins un chef-d'oeuvre.

Album THE WATCH PRIMITIVE THE WATCH
PRIMITIVE (2007)
AUTOPRODUCTION
ROCK PROGRESSIF
4/5
LONEWOLF1300
02/04/2024
 
235
0 0
Il est tellement délicieux de voir que les tonalités et même les instruments des 70' peuvent de nouveau être employés maintenant, avec en plus le niveau technique d'aujourd'hui !

Il faut savoir s'affranchir des analogies qu'on est bien obligés de faire néanmoins, et accepter l'oeuvre telle quelle sans s'obséder de la forte inspiration venue de Genesis. A mon avis, le fait que du "nouveau prog-rock ancien" puisse surgir aujourd'hui, passées les années 2000, est un sompteux cadeau fait aux mélomanes que nous sommes.

Le fait que le groupe nous fasse replonger dans l'ambiances des albums prog-rock qui ont fait la réputation de ce style de musique n'est ni un inconvénient ni une forme de régression. Du moment que c'est bien fait, bien composé et bien joué, il n'y a rien à redire. Et ici c'est clairement le cas ! Un peu nostalgique certainement, parfois mélancolique, mais n'est-ce pas ce qu'on recherche parfois...

Album THE WATCH VACUUM THE WATCH
VACUUM (2004)
AUTOPRODUCTION
ROCK PROGRESSIF
4/5
LONEWOLF1300
02/04/2024
 
235
0 0
il est clair qu'il faut se contenter d'apprécier et d'évaluer sur la seule base de l'oeuvre produite, sans entrer dans des considérations extérieures.

A l'écoute, certes on ne peut pas éviter la comparaison. Mais la démarche est clairement volontaire, ça n'est ni du plagiat ni de la copie. Par conséquent, il faut bien admettre que The Watch savent écrire et composer, avec cette inénarrable parfum du meilleur prog-rock des 70' et ils savent le jouer avec un talent que personne ne pourra contester.

Cet album fait la preuve d'une belle inspiration et c'est une véritable machine à remonter le temps. A s'y tromper, ce qui en dit long sur la virtuosité des uns et des autres.

Album GALAHAD THE LONG GOODBYE GALAHAD
THE LONG GOODBYE (2023)
AUTOPRODUCTION
ROCK PROGRESSIF
3/5
ABADDON
18/01/2024
  0 0
Très en phase avec la chronique : Galahad garde une certaine originalité, mais c'est toujours la même. Le procédé commence à montrer ses limites, et même si "The Long Goodbye" reste très agréablement accessible et dynamique, il fait montre d'une ambition beaucoup plus mesurée que "Seas of Change", par exemple.
Album GALAHAD THE LONG GOODBYE GALAHAD
THE LONG GOODBYE (2023)
AUTOPRODUCTION
ROCK PROGRESSIF
4/5
TONYB
17/01/2024
  0 0
Nouvel album oui et non puisque celui-ci a été écrit et composé en même temps que son prédécesseur, d'où les analogies.
Galahad excelle toujours dans l'art de composer des mélodies passionnantes aux rebondissements multiples. Le tout est servi par des musiciens excellents, jamais avares de soli bien sentis. Rien de révolutionnaire dans le style, mais l'ensemble est tellement bien fait que l'on se laisse encore une fois emporter par la vague d'un néo-progressif luxuriant et bienfaisant.

 
PAGE / 97
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024