MW / Accueil / MARILLION (Royaume Uni)
.
.
Photo du groupe/Artiste MARILLION

MARILLION

- 1979
PAYS:
ROYAUME UNI
GENRE:
POP, ROCK, ROCK ATMOSPHERIQUE, ROCK PROGRESSIF
GROUPES SIMILAIRES:
ARCANSIEL, A LIQUID LANDSCAPE, GAZPACHO, STRANGEFISH, VISIBLE WIND, RADIOHEAD, TRIANGLE, AEGIS INTEGER, DISCORDIA, MOONRISE
Marillion naît en décembre 1978 sous le nom de Silmarillion, de l'imagination de deux musiciens anglais, Doug Irvine et Mike Pointer. Tirant le nom du groupe du roman de JRR Tolkien, ceux ci se limitent à une musique essentiellement instrumentale.

En Août 1979, ils engagent un claviériste, Brian Jelliman et un guitariste, Steve Rothery, et changent le nom du groupe pour devenir Marillion. En novembre 1980, Irvine, le bassiste, quitte le groupe, fatigué de végéter. Malgré cela le groupe enregistre sa première démo " The Web " et l'envoie à deux musiciens déjà rencontrés, en janvier 1981, les deux hommes issus du groupe The stone Dome, arrivent dans le groupe, il s'agit du bassiste Diz Minnit et du chanteur Derek William Dick, dit Fish.

C'est ce line-up qui donne le premier concert du groupe en mars 1981. En juillet ils enregistrent une nouvelle démo trois titres, avec Garden party, He knows you know et Charting the single. En novembre Jelliman est remplacé par Mark Kelly. 1982 est l'année de la révélation du groupe. En janvier ils donnent leur premier concert en tête d'affiche au Marquee de Londres. Le groupe a un fan club, the web, et tourne en Ecosse en Mai. A noter une participation à Reading en Août avec Iron Maiden en tête d'affiche, et l'arrivée de Pete Trevawas à la basse prenant la place de Minnit.

Logiquement les maisons de disques s'intéressent à ce "nouveau Genesis", et c'est EMI qui les fait signer; au programme, un premier single, Market Square Heroes, trois Marquee sold out d'affilée en décembre et le trophée du meilleur nouveau groupe 1982 par " sounds ". Une fois le contrat en poche le groupe poursuit sa marche avec un nouveau single en février 1983 " He knows you know " et un premier album en mars, " Script for a jester's star ".C'est un succès immédiat. Il est numéro 7 dans les charts. Une nouvelle tournée démarre en Angleterre, point d'orgue, l'Hammersmith Odéon. Effet du succès grandissant du groupe, la valse des batteurs démarre, Pointer est viré, suivront Andy Ward (Camel), John Marter, Jonathan Mover et enfin Ian Mosley fin 83. Pendant cet intervalle, le groupe sera passé aux Etats-Unis.

Avec son line-up stabilisé, le groupe entre en studio dès Novembre pour son second album " Fugazi " qui sort en mars et qui arrivera 5eme des ventes. Entre temps un single sort en février, Punch and Judy, avec le même producteur, Nick Tauber. L'année 1984 est consacrée entièrement à des concerts, le groupe sillonne l'Europe avec notamment plusieurs tournées britanniques; pour contrer les bootlegs, le groupe sort un live en novembre, Real to reel et il achève sa tournée fin décembre.

Marillion se laisse trois mois de repos avant de se consacrer à son troisième album. Celui-ci est mis en boite à Berlin par Chris Kimsey, l'enregistrement est bouclé en deux mois, Misplaced Childhod est le disque de la consécration, numéro 1 des ventes en Grande Bretagne, l'album bénéficiant d'un single très fort, Kayleigh. Le groupe reprend ses tournées marathons en 1985 et une grande partie de l'année 1986, avec tournées américaines, monsters of rock en Europe.

Début 1987, le groupe repart en studio avec Kimsey et sort en juin son quatrième album studio, " Clutching at straws ", numéro 2 des ventes en GB et dans le Top 30 en France. Il contient notamment le single Incommunicado. L'album est très sombre, le climat dans le groupe s'étant considérablement tendu, conséquence de tournées incessantes et épuisantes. Après une nouvelle tournée de 9 mois, Fish choisit de quitter le groupe en septembre 1988, ultime témoignage un live, The Thieving magpie sortant en décembre, live bancal et retouché indigne des prestations du groupe.

Fish parti, le groupe ne perd pas son temps et auditionne. Dès janvier 1989, un nouveau chanteur est engagé, Steve Hogart ( Ex Europeans ), celui-ci est à l'opposé de Fish, look new-wave et voix suave, si le groupe prend le risque de se mettre ses fans à dos, il les rassure avec un album " Season's end " proche musicalement de clutching qui sort en octobre. Dans la foulée, le groupe repart en tournée qui se poursuivra jusqu'en juillet 1990.

En juillet 1991 l'album, le plus controversé de leur carrière, " Holidays in eden " sort. Malgré un succès relatif il ne convainc pas les fans, déçus d'une telle orientation musicale. Pour fêter les 10 de contrat avec EMI, le groupe donne un concert à la Wembley Arena et une compilation sort, " A singles collection " avec deux titres inédits.

Le groupe va alors complètement disparaître de la circulation, il va prendre son temps pour réaliser un concept album, ceci à l'aide son propre studio, le racket club. L'enregistrement s'étalonne sur la majeure partie de 1993. L'album parait enfin en février 1994 et a pour nom "Brave". Si il est une réussite vis à vis de son prédécesseur, il est reçu fraîchement car considéré comme trop sombre. Une nouvelle tournée démarre immédiatement, la France le 28 avril à la cigale, l'Amérique est également visitée, mais ce n'est pas un triomphe, l'album ayant été assez mal reçu.

Probablement déçu de l'accueil de Brave, le groupe enchaîne immédiatement avec un nouveau disque, celui-ci est plus léger que son prédécesseur et sort en juin 1995. Malgré cela et un bon single, "Beautiful", l'album ne convainc pas plus. Le groupe est au creux de la vague et des rumeurs de split se propagent. De plus EMI ne renouvellant pas le contrat, Marillion se voit obligé de signer sous un petit label, Castle Communications. De cette union apparaitra en mars 1996 un double album live enregistré en France, Made again contenant l'intégralité de Brave.

Pour se ressourcer le groupe fait un break. Hogart sort un album tout comme Rothery avec son groupe The Wishing tree. Puis ils se remettent au travail. "This strange engine " sort en avril 1997, en même temps qu'une compilation d'EMI, Best of both worlds. Le groupe repart en tournée, passage à Paris au Bataclan le 20 mai. Il est à noter que la tournée américaine en août et septembre a été financée par les fans via internet. Le groupe vend moins qu'auparavant, l'âge d'or des années 80 est loin, mais il peut compter sur des fans fidèles prêt a tous les sacrifices pour soutenir son groupe favori.

Sans perdre de temps, Marillion regagne les studios pour son dixième album, " Radiation " qui parait en octobre 1998. Comme son prédécesseur, le disque est produit par le groupe lui-même. Avec cet album, un tournant plus pop, plus sophistiqué est employé s'éloignant des racines progressives originelles. Mais le disque est affaibli par un son très faible.

Sur marillion.com, sorti en octobre 1999, le son s'est amélioré mais le disque manque de cohérence, sans doute la faute à l'appel de trois producteurs différents, Nick Davies, Trevor Willis et Steven Wilson. Sur ces deux derniers albums, le groupe expérimente donc beaucoup mais ne convainc pas totalement.

C'est grâce à internet qu'ils vont relever la tête. Le système de précommande d'Anoraknopohobia (2001) leur permet de refaire appel à Dave Meegan qui canalise les envies d'expérimentations du groupe et leur permet de sortir une oeuvre aboutie et sans points noirs ni faiblesses, avec une tournée française à la clé, dont Paris le 12 octobre, à l' Elysée Montmartre. Cet album est aussi l'occasion du retour chez EMI. Pour fêter cela, un nouveau live sort, anorak live in the UK, 2002, un très beau témoignage de leur dernier tournée. A noter que le fan club propose une version double comprenant des titres issus de la période hors EMI, ceci par l'intermédiaire de Racket records, label consacré au groupe et à ses projets parallèles, qui sort lives et making of d'albums.

Après plus de 20 ans de carrière, le groupe est de nouveau au meilleur de sa forme et on le sent libéré, loin de toute étiquette pesante, près à continuer à créer. Rendez vous en 2004 pour le nouvel album!!

Plus d'informations sur http://www.marillion.com/


5 DERNIERES CHRONIQUES ASSOCIEES
MARILLION_An-Hour-Before-It-s-Dark
An Hour Before It's Dark (2022)
4/5
4.1/5
EAR MUSIC / ROCK PROGRESSIF
MARILLION_F-e-a-r-fuck-Everyone-And-Run
F.e.a.r (fuck Everyone And Run) (2016)
5/5
4.6/5
EAR MUSIC / ROCK PROGRESSIF
MARILLION_Sounds-That-Can-t-Be-Made
Sounds That Can't Be Made (2012)
4/5
4/5
RACKET RECORDS / ROCK PROGRESSIF
MARILLION_Less-Is-More
Less Is More (2009)
4/5
3.3/5
RACKET RECORDS / ROCK PROGRESSIF
MARILLION_Happiness-Is-The-Road
Happiness Is The Road (2008)
5/5
3.9/5
RACKET RECORDS / ROCK ATMOSPHERIQUE
VOIR TOUTES LES CHRONIQUES
DERNIERS ARTICLES ASSOCIES
 
DERNIERE ACTUALITE
MARILLION Weekend à Paris!!
 
DERNIER ARTICLE
MARILLION + JUNE ROAD - L'AERONEF (LILLE) - 16 OCTOBRE 2022
Après un an d'attente, Marillion est enfin au rendez vous avec la capitale du Nord pour une soirée qui s'annonce chaleureuse.
 
DERNIERE INTERVIEW
MARILLION (20 SEPTEMBRE 2016)
A l'occasion de la promo de "F.E.A.R.", Music Waves a rencontré Steve Hogarth pour une entrevue sans peur...

 
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024