MW / Accueil / Articles / COMPTE-RENDUS DE CONCERT - RHAPSODY OF FIRE - ELYSÉE MONTMARTRE (PARIS) - 15 FÉVRIER 2011
TITRE:

RHAPSODY OF FIRE - ELYSÉE MONTMARTRE (PARIS) - 15 FÉVRIER 2011


TYPE:
COMPTE-RENDUS DE CONCERT
GENRE:

METAL MELODIQUE



Ambiance de brume, croassements de corbeaux, dragons et autres images de l’iconographie fantasy…
NICOLASG - 20.02.2011 -
0 photo(s) - (0) commentaire(s)

Le groupe italien de metal symphonique Rhapsody of Fire, se produisait la semaine dernière en tête d’affiche à l'Elysée Montmartre… Un public d’inconditionnels était réuni pour l’occasion, et moi, j’étais là pour immortaliser ce concert aux airs de grand-messe…

Ils se sont fait attendre nos amis italiens ! Un long moment s’est écoulé avant que les lumières s’éteignent et que l’atmosphère s’installe. Une ambiance fidèle à leur thématique, celle de leurs albums et plus généralement à celle du metal symphonique. Nappes de claviers, voix de narrateur caverneuse, etc… tout est là pour qu’on s’attende à tout moment à voir jaillir et s’envoler sur nos têtes un dragon cracheur de feu.

[img]http://farm5.static.flickr.com/4146/5449812732_c0e4b4cf06.jpg[/img]

Et puis le groupe arrive. Un concert épique, avec de grosses envolées musicales qui vont alterner des passages rapides et puissants avec des parties plus lyriques et douces.

Rhapsody of Fire, c’est six musiciens et pas des moindres. Au chant, Fabio Lione, avec un charisme bien approprié au style musical du groupe, il est également doté d’une polyvalence vocale incroyable, alternant ainsi les passages musclés et les couplets dotés d’un certain lyrisme.

[img]http://farm6.static.flickr.com/5256/5449215881_a56ce2fa50.jpg[/img]

Fondateur du groupe avec Alex, Luca Turilli est l’un des deux guitaristes du groupe. Son jeu très puissant, est fortement imprégné de musique classique à mon sens, mais il est doué d’un grand feeling et d’une forte sensibilité.


Autre guitariste incroyable du groupe, c’est Dominique Leurquin. Non, vous ne vous ne rêvez pas. Il s’agit bien d’un français ! Dans le groupe depuis 2000, le jeu de guitare de ce lillois est technique. Il nous a d’ailleurs offert quelques soli pendant le concert d’hier soir, d’une technicité époustouflante, mais non dénués de feeling.


A la basse, encore un français ! Et oui, c’est Patrice Guers qui tient le poste de bassiste au sein de Rhapsody of Fire, et cela depuis 2002. Cet excellent bassiste (cocorico quand même) est un vieux routard de la scène metal symphonique et pas que… Un CV avec une liste de collaborations incroyablement longue : Patrick Rondat, Michel Petrucciani, Didier Lockwood, Tommy Aldridge, et surtout le G3 (avec Patrick Rondat, Joe Satriani, Michael Schenker et Uli Jon Roth), ça calme !

[img]http://farm6.static.flickr.com/5180/5449194439_a7c0f10f32.jpg[/img]

A la batterie, l’allemand (au final est-il vraiment italien ce groupe ?), Alex Holzwarth. Là aussi, le bonhomme, a une belle liste de collaborations en dehors du groupe : Angra, Avantasia, Blind Guardian, Kamelot ! Le gars cogne sec mais (cela est lié au style musical) on est dans la grosse technique. Il nous fera plaisir avec un solo sur Tharos Holy Rage, peut être un poil fatigant sur la longueur…


Dernier maillon de la mécanique Rhapsody, et pourtant l’un de ses fondateurs, c’est Alex Staropoli, qui depuis sa création a su rester fidèle au groupe.


Si les fans sont si nombreux ce soir, c’est que le groupe, qui dépasse les 25 ans de carrière, est plutôt prolifique en termes d’albums. Et tout particulièrement l’année dernière, avec le doublé The Frozen Tears of Angels et The Cold Embrace of Fear.

[img]http://farm5.static.flickr.com/4097/5449199259_869aa8c1c0.jpg[/img]

Cette belle discographie a parfaitement été mise en avant durant le concert, même si le dernier opus The Frozen Tears of Angels a été privilégié (en particulier avec les titres One the Way to Ainor, Sea of Fate ou Reign of Terror).

Quoiqu’il en soit, une large setlist qui, comme vous le constaterez si vous êtes fan de longue date, vous aura soignée :

Triump of Agony
Knightrider of Doom
The Village of Dwarves
Unholy Warcry (avec un sublime solo de guitare)
Guardiani de Destino
Land of Immortals
On the Way to Ainor
Tharos Holy Rage (avec un bon gros solo de batterie)
Dawn of Victory
Lamento Eroico
Holy Thunderforce
Dark Prophecy
Sea of Fate
March of the Swordmaster

et pour le rappel :

Reign of Terror
Emerald Sword

[img]http://farm5.static.flickr.com/4097/5449177461_3d6d7daa63.jpg[/img]

Voilà donc un bien bon concert que j’ai eu la chance de shooter hier soir (un grand merci au passage à Nuclear Blast et à Base Prod). Si (comme moi avant hier soir) vous ne connaissez pas bien Rhapsody of Fire, je vous invite à foncer sur leur site web qui est vraiment bien fait : www.rhapsodyoffire.com et cerise sur le gâteau, sachez qu’il existe également un site web officiel en français : www.rhapsody-fr.com



Plus d'informations sur http://www.rhapsodyoffire.com/
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Haut de page
EN RELATION AVEC RHAPSODY OF FIRE
DERNIERE CHRONIQUE
RHAPSODY OF FIRE: The Eighth Mountain (2019)
4/5

Un bien bel album de power metal symphonique sans grande surprise mais sans déception.
DERNIERE ACTUALITE
RHAPSODY OF FIRE : Nouvelle lyric video
 
AUTRES ARTICLES
CONCERT LORDI - LE TRABENDO (PARIS) - 28 NOVEMBRE 2010
Il fallait braver les premiers frimas du long hiver qui s'annonçait pour pouvoir hurler son plaisir...
ROYAL REPUBLIC (29 NOVEMBRE 2010)
Première, Royal Republic pour cette interview a défié Music Waves pour un nouveau concept d'interview : l'interview Poker !
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021