MW / Accueil / Articles / COMPTE-RENDUS DE CONCERT - AMPLIFIER - 12 MAI 2013
TITRE:

AMPLIFIER - 12 MAI 2013


TYPE:
COMPTE-RENDUS DE CONCERT
GENRE:

METAL ATMOSPHERIQUE



Ce dimanche soir du 12 mai 2013, le Divan du Monde nous fait le plaisir de nous présenter Amplifier enfin en tête d'affiche, accompagné de Charlie Barnes en ouverture.
PHILX - 17.05.2013 -
24 photo(s) - (0) commentaire(s)

Charlie Barnes

Charlie Barnes, inconnu de la plupart du public très clairsemé a en fait officié sur l'avant dernier album d'Amplifier sur certaines parties de claviers. Il commencera son one-man show en pleine fosse, simplement armé de sa guitare sèche, martelant le sol de sa jambe droite afin d'imposer le rythme, le tout sans aucune aide électrique… Curieux…


Nous resterons tous dubitatif jusqu'au moment où Charlie montera enfin sur scène et nous proposera une musique assez Space, basée sur des rythmes vocaux ou manuels enregistrés directement en boucles lancinantes, des séquences de guitare et de chants, le tout mêlant douceur ou hurlements. À noter que le personnage évolue assez dans un registre vocal proche de celui de Matt Bellamy (Muse) et musical de celui de Radiohead (peut-être). Au final le résultat est assez intéressant et très personnel.


Amplifier

Après une demie-heure, Amplifier arrive sur scène. Quel plaisir de les revoir enfin ! Leur dernier passage parisien datait de leur première partie d'Anathema le 2 mai 2012, mais le son n'était alors vraiment pas terrible… Bien contrairement à celui de ce soir, heureusement.

Amplifier est un groupe de rock-indé/rock prof composé de quatre membres principaux : Sel Balamir (Guitare/chant) – Matt Brobin (Batterie) – Alexander "Magnum" Redhead (Basse/chœurs) – Steve Durose (Guitare/chœurs). Pour l'occasion, Charlie Barnes les rejoint afin de leur donner un coup de main aux claviers et à la guitare.

Le premier morceau se jouera dans une brume bleutée assez fantomatique, les membres du groupes à peine visible dans cette lumière vaporeuse tout en finesse et contre-jour, à l'instar de la musique montant doucement en puissance… un régal présageant du meilleur pour la suite !


Le visage de chacun des membres nous sera enfin dévoilé sur le prochain titre vraiment puissant et lourd. Tous sont vêtus de noir, en chemise et cravate arborant le logo de l'album "The Octopus". La grande classe ! Le son reste assez maîtrisé malgré les trois guitares et la voix assez hargneuse sur le refrain.
On continuera ensuite à naviguer dans le même style à savoir un gros rock à la limite du stoner. Un mur de son hyper maîtrisé, mais une rage contrôlée.

THE WHEEL et EXTRAVEHICULAR, tous deux issus du dernier opus, ramèneront un peu de "calme". Ces deux morceaux prennent vraiment toute leur ampleur en concert ! Les lumières sont en complète adéquation, sobres mais efficaces.

MOTORHEAD (pas le groupe, mais la première chanson du premier album) déboule dans une avalanche de puissance contrôlée ! Les titres suivants nous réserveront une bonne surprise de la part du Divan du Monde qui a fait, il y a peu, l'acquisition de deux lasers disposés de part et d'autre de la scène. Le rendu est absolument superbe, même dans cette petite salle. Espérons que nous puissions revoir ce système en marche pour les prochains concerts !

Nous reviendrons sur les contrées stoner du premier album du groupe avec FALL OF THE EMPIRE, alors qu'OLD MOVIES à l'intro plus calme montera doucement en puissance pour ensuite s'apaiser tout en diffusant un film en accéléré de voitures roulant sur une autoroute sur l'écran en arrière-plan. Assez hypnotique en ce qui me concerne ;)


Un des meilleurs morceaux du dernier album, WHERE THE RIVER GOES, sera un moment de pure magie. Le son, tout en finesse, nous permettra de profiter de la très belle voix de Sel Belamir, avant que le groupe remette la gomme sur NEON.

Enfin, Amplifier nous gratifiera d'un rappel de deux titres. THE OCTOPUS, super hypnotique et basé sur un rythme de basse lancinant est une pure merveille en concert. Une vraie montée d'adrénaline de 10 mn avant d'exploser sur AIRBORNE dont la fin du morceau sera une vraie orgie de décibels, un combat de titans, basse et guitares se faisant face, Sel Belamir laissant même la sienne en pâture au premier rang de la fosse.

Environ deux heures de show, mêlant aussi bien douceur, puissance et rage. Espérons que ce groupe parvienne à rameuter plus de monde la prochaine fois, car franchement il vaut vraiment le détour en concert. Leur son était parfait et leur joie de jouer devant un public (bien dégarni) vraiment sincère !


Tracklist:

Mary Rose
The Wave
Interglacial Spell
The Wheel
Extra Vehicular
Motorhead
Interstellar
UFOs
Fall Of The Empire
Old Movies
Where The River Goes
Neon
Close
Encore: The Octopus
Airborne


Merci à Sylvain Collet pour ce Live Report!


Plus d'informations sur https://www.facebook.com/amplifierband
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 1400
  • 1401
  • 1402
  • 1403
  • 1404
  • 1405
  • 1406
  • 1407
  • 1408
  • 1409
  • 1410
  • 1411
  • 1412
  • 1413
  • 1414
  • 1415
  • 1416
  • 1417
  • 1418
  • 1419
  • 1420
  • 1421
  • 1422
  • 1423
Haut de page
EN RELATION AVEC AMPLIFIER
DERNIERE CHRONIQUE
AMPLIFIER: Hologram (2023)
3/5

Fidèle à sa formule, le groupe Amplifier érige un mur de son digne du milieu des 90's, à grand renfort de pédales de reverb et delay, tout en faisant preuve au moins sur la deuxième partie de "Hologram" d'un réel talent mélodique.
DERNIERE ACTUALITE
AMPLIFIER en tournée européenne
 
AUTRES ARTICLES
THIS MISERY GARDEN (MAI 2013)
This Misery Garden a bien voulu répondre à nos questions par mail.
DE ELORA (9 MAI 2013)
... à force d'entendre des groupes Français chanter en Anglais et le faire assez souvent très mal, il a dit "moi c'est pas ma came, et je vais le faire mal, je préfère donc chanter en Français ...
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024