MW / Accueil / Articles / COMPTE-RENDUS DE CONCERT - LEPROUS + MONUMENTS + KALANDRA - SALLE PLEYEL - 12 FEVRIER 2023
TITRE:

LEPROUS + MONUMENTS + KALANDRA - SALLE PLEYEL - 12 FEVRIER 2023


TYPE:
COMPTE-RENDUS DE CONCERT
GENRE:

METAL PROGRESSIF



Retour sur le sublime concert des Norvégiens lors de leur passage à Paris pour défendre leur dernière réussite "Aphelion".
PHILX - 13.03.2023 -
28 photo(s) - (1) commentaire(s)

C'est dans la magnifique salle Pleyel de Paris que Leprous a donné rendez-vous à ses fans français pour la tournée de leur dernier opus "Aphelion", que nombre d'entre nous attendaient de voir défendu live. Non pas qu'il en ait besoin, mais pour voir prendre vie des titres tels que 'On Hold', 'Out of Here', 'Running Low' ou encore l'incroyable 'Castaway Angels', on ne va pas tous les nommer...

Kalandra

C'est avec leurs compatriotes nordiques de Kalandra que la soirée débute, jeune formation de folk rock menée par l'énigmatique Katrine Ødegård Stenbekk au chant et au séquenceur. Profondément ancrée dans des racines scandinaves, la frontwoman est capable de partir sur des ambiances aux mélodies planantes où l'on se laisse volontiers rêver à des paysages glacés, comme de nous faire atterrir sur des samples plus rythmés, mêlant de nombreux genres, mais largement dominés par un folk rock assez cohérent au final.

Kalandra @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Kalandra @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Kalandra @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Reconnaissante de voir une salle déjà si remplie, la jeune chanteuse remercie l'audience de s'être déplacée en nombre si tôt, ainsi que la tête d'affiche évidemment, pour leur permettre une telle mise en lumière.
Les musiciens n'échangeront qu'assez peu avec le public, qui réagit pourtant positivement à la prestation des Norvégiens, mais suffisamment pour que règne une bonne ambiance, alimentée par les gestuelles amples des deux guitaristes Jogeir Daae Mæland et Florian Bernhard Döderlein Winter.

Kalandra @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Kalandra @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Kalandra @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Une belle entrée en matière pour cette soirée riche en émotions, avec Kalandra que nous aurons plaisir à revoir.

Kalandra @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Kalandra @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Kalandra @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Retrouvez toutes les photos de Kalandra en HD en cliquant ici.

Setlist :
Borders
Slow Motion
Naive
Virkelighetens Etterklang
Ensom
Brave New World


Monuments

Place maintenant aux Anglais de Monuments pour un changement assez radical d'ambiance. Mais c'est au final assez représentatif de la prestation de Leprous, entre ambiances planantes, voix empreintes d'émotions et gros riffs...

Monuments @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Monuments @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Monuments @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

En pleine forme, Andy Cizek déroule une partition subtile, entre la folie de son interprétation, justesse dans ses screams, et joie d'être sur scène. Il est arrivé dans le groupe avant la sortie du dernier album, et c'est naturellement ce dernier qui sera le plus mis en valeur avec une grande majorité des titres joués, parmi lesquels les excellents 'Opiate', 'Cardinal Red', ou encore 'The Cimmerian' qui termine leur set.

Monuments @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Monuments @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Monuments @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Pour ce qui est du reste, on peut constater que les riffs de John Browne, rescapé du duo formateur du groupe, et seul œuvrant à la 6-cordes, sont rudement efficaces et le duo rythmique comble parfaitement les éventuelles lacunes d'un second guitariste, même sur scène.
Après avoir alternativement plané sur les ambiances scandinaves de Kalandra, apprécié un rock facile d'écoute, et s'être gentiment défoulé sur les vocalises de Monuments, voilà un public mûr pour la prestation de la tête d'affiche...

Monuments @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Monuments @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Monuments @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Retrouvez toutes les photos de Monuments en HD en cliquant ici.

Setlist :
I, the Creator
Opiate
Leviathan
Empty Vessels Make the Most Noise
Cardinal Red
False Providence
Lavos
The Cimmerian


Leprous

Voici enfin les Norvégiens qui prennent possession de la scène. Des deux batteries présentes sur les deux sets précédents, il n'en restera malheureusement qu'une (exit tout espoir donc de revoir une prestation comme ce fut le cas au Rockefeller Music Hall), et les modules de samples ont pris place sous chaque pied de micro...

Leprous @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Leprous @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Leprous @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

C'est sur la très délicate 'Have You Ever?' que le groupe débute son set, lui permettant de faire monter l'ambiance sur scène car dans le public, l'attitude est plutôt à l'écoute religieuse, mêlant la voix sublime d'Einar Solberg presque chuchotée puis extrêmement puissante aux sons ronds et envoûtants de Raphael Weinroth-Browne au violoncelle. Puis ce sera une avalanche de leurs meilleurs titres issus de leurs albums précédents mêlés à la quasi totalité du non moins excellent "Aphelion", duquel seront extraites les meilleurs.

Malheureusement devenue une récurrence depuis plus d'un an, un hommage sera rendu 'aux courageux peuple Ukrénien' avec la dédicace de 'Castaway Angels', littéralement 'Anges Naufragés' qui sera largement ovationné par le public, qui voit également la petite amie du frontman prendre des images depuis la scène...

Leprous @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Leprous @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Leprous @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Pas moins de 40 dates assurées par les Norvégiens, qui sillonnent toute l'Europe en deux mois, remplissant au fur et à mesure les salles, quitte à en changer pour agrandir... tel est l'engouement qui perdure pour le groupe qui, avec la sortie d' "Aphelion" l'an dernier, a pu diviser, décevoir (qui a dit trahir?!), mais surtout confirmer une orientation artistique assumée et conquérir de nombreux nouveaux auditeurs, notamment grâce à leurs passages en festivals l'été dernier (dont le Hellfest à retrouver ici).

Si niveau vocal, la prestation d'Einar est impeccable, elle est largement soutenue par les chœurs des musiciens qui ne sont pas en reste dans la qualité de la prestation. Et que dire de la qualité de jeu incroyable de Baard Kolstad, véritable extra-terrestre derrière ses fûts. Juste parfait, voilà.
Du reste, les musiciens assurent une partition impeccable, alternant comme à leur habitude entre leur instruments et leur séquenceur, dur de dire qui fait quoi dans ces nombreuses couches d'instru.

Leprous @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Leprous @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Leprous @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Leprous s'inscrit encore davantage dans le paysage des groupes à voir sur scène, une valeur sûre pour tout fan du groupe qui n'aura pas beaucoup de surprise, mais la certitude que la voix d'Einar Solberg saura lui remuer les tripes.

Leprous @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Leprous @ Salle Pleyel, Paris | 12/02/2023

Retrouvez toutes les photos de Leprous en HD en cliquant ici.

Setlist :
Have You Ever?
The Price
Illuminate
Running Low
On Hold
Castaway Angels
From the Flame
Alleviate
Out of Here
Slave
The Cloak
Below
Nighttime Disguise
Rappel:
The Sky Is Red

Un immense MERCI à Roger / Base Prod de nous avoir permis de vous ramener ce report et ces images.


Plus d'informations sur https://www.facebook.com/leprousband/
 
(1) COMMENTAIRE(S)  
 
 
DARIALYS
13/03/2023
  1
Ces dernières années, Leprous a véritablement franchi un cap dans sa maîtrise du live. Il faut dire que les Norvégiens étaient littéralement PARTOUT, dans de nombreux festivals notamment, et n'hésitant pas à revenir dans leurs différents QG aux quatre coins de l'Europe très fréquemment. Cette date n'échappe pas aux précédentes, la masterclass est totale. C'est une maîtrise et une sérénité totales qui émanent du sextet. La polyvalence de chaque instrumentiste qui passera au moins une fois derrière un clavier durant le concert (à l'exception du beeestial Baard Kolstaadt qui n'en finit plus de m'épater) rend le set plutôt dynamique et intéressant, avec de nombreux sons et layerings qui viennent se mélanger pour donner un cocktail très fin. Ça, c'était pour mon avis objectif, disons.

En ce qui concerne mon regard plus subjectif, en tant que fan de la première heure, niveau setlist, je n'ai pas eu grand-chose à me mettre sur la date puisque l'album le plus ancien à être représenté était "The Congregation". Les derniers albums de Leprous regorgent de titres bien composés, mais il y a cette marque de fabrique devenue trop visible qui me gêne, cette manie de composer des titres de 7 minutes très épurés au démarrage, montant petit à petit en puissance, jusqu'à atteindre une forme d'apogée sur les deux dernières minutes. Voici la recette Pitfalls/Aphelion, et étant donné que cette tournée faisant la part belle à ces deux albums, eh bien je me suis fait chier pendant les deux bons tiers du set, bercé par cette nouvelle recette trip hop/electro/pop qui est devenue le leitmotiv des Norvégiens. Bien que le groupe ait délaissé ses influences métal depuis maintenant trois albums, j'étais néanmoins étonné de voir que leur public regorgeait néanmoins de "métalleux" à en juger par leur look et leur tenue, ce qui montre bien la fidélité de ce public envers les artistes qu'ils aiment ou ont aimé.

Cela pose toutefois une question centrale à mon sens : que faisait Leprous en tournée avec Monuments ? Alors que les morceaux au chant saturés ont déserté les dernières setlists à l'exception d'un titre ou deux parfois, au profit des nouvelles influences du groupe qui sont plus proches de Massive Attack que de leurs premiers albums ? A mon sens, Leprous n'a plus rien à voir avec la scène métal qui les a vus naître. C'est un regret à titre personnel, mais en aucun cas un reproche. Simplement un constat. J'ai l'impression qu'en persistant à jouer sur des plateaux métal, les Norvégiens sont arrivés au paroxysme de leur croissance. Au contraire, il me semble qu'en coupant les liens avec ce style musical et en jouant en tant qu'openers de groupe de pop plus gros qu'eux, ils auraient largement à y gagner et pourraient poursuivre leur développement qui n'en serait alors qu'à ses débuts. Surtout, il me semble qu'ils seraient plus raccord avec leur volonté artistique et qu'il n'y aurait pas de compromis à faire pour satisfaire les fans de la première heure dans leurs choix de morceaux.

Même si ce groupe que j'ai aimé n'est plus, je continuerai toutefois de les suivre avec attention à chaque sortie d'album pour évaluer leurs évolutions stylistiques !
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 22791
  • 22792
  • 22793
  • 22794
  • 22795
  • 22796
  • 22797
  • 22798
  • 22799
  • 22800
  • 22801
  • 22802
  • 22803
  • 22804
  • 22805
  • 22806
  • 22807
  • 22808
  • 22809
  • 22810
  • 22811
  • 22812
  • 22813
  • 22814
  • 22815
  • 22816
  • 22817
  • 22818
Haut de page
EN RELATION AVEC LEPROUS
DERNIERE CHRONIQUE
LEPROUS: Aphelion (2021)
5/5

Avec "Aphelion", Leprous s'affranchit enfin de certaines lourdeurs de son passé récent pour se concentrer sur l'écriture et la composition au service de la mélodie et de l'émotion. À n'en pas douter l'album incontournable de la rentrée.
DERNIERE ACTUALITE
LEPROUS : NOUVELLE VIDEO
 
AUTRES ARTICLES
CONNOR SELBY (25 JANVIER 2023)
Music Waves a rencontré le nouveau prodige de la scène blues Connor Selby...
ELYOSE (02 MARS 2023)
Music Waves vous propose une interview différente, sensuelle et chaude afin de mieux connaître Elyose dorénavant emmenée par Jusitne Daaé. Plongez dans l’univers particulier et sombre de son nouveau disque "Déviante".
 

"Découvrez le nouveau clip de Michaelle Dioni"

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024