MW / Accueil / Articles / ALBUMS DU MOIS - LES ALBUMS DE JUIN 2022 A NE PAS MANQUER
TITRE:

LES ALBUMS DE JUIN 2022 A NE PAS MANQUER


TYPE:
ALBUMS DU MOIS
GENRE:

-



Music Waves vous propose désormais tous les mois la sélection mensuelle de la rédaction et les lauréats de juin 2022 sont...
STRUCK - 05.07.2022 -
0 photo(s) - (2) commentaire(s)

Si le mois de mai avec l'élection du dernier Rammstein a été une entorse à la forte tendance de cette année 2022 placée sous le signe des retours avec ceux de Tears for Fears, Placebo , Lalu, Scorpions, Joe Satriani, Steve Vai, Jethro Tull et Marillion... le TOP WAVES de juin 2022 reviendra-t-il sur le droit chemin ?

La sélection de ce mois de juin se signale donc, et quelle surprise !, par les retours inespérés de Porcupine Tree (12 ans après son "The Incident") ou celui en forme d'adieu de Midnigth Oil qui s'opposent aux sorties des derniers albums d'Axel Rudi Pell, de Bjorn Riis, de Dirty Shirt, de Michael Monroe, de Nazareth, de Tim Bowness, de The Tangent ou encore The Faim, sans oublier le contingent de groupes made in France avec les albums de Bullet Ride, Deficiency, Disconnected, Enneade, GoneZilla, Khoz Dall, Merzhin, Mudweiser, Solarend, The Dali Thundering Concept et WNTHLTR.

Mais avant de lever le voile de ce nouveau TOP WAVES, allons jeter un oeil sur le classement officiel hexagonal (source Snep).
La première place revient à Bigflo & Oli avec "Les autres c'est nous" devançant une autre icône de la scène rap (dommage !) Jul et "Extraterrestre" et c'est "SZR2001" de S-Crew qui complète le podium.
Au rayon "rock", le premier représentant de cette scène est "Closure / Continuation" de Porcupine Tree à la 24e place (exactement à la même position que Rammstein le mois dernier, tiens, tiens...)
"Mercury - Act 1" d'Imagine Dragons se maintient au 48e rang pour sa 42e semaine (!) dans le classement.
"Zeit" de Rammstein perd 43 place pour atterrir à la 67e place
"Unlimited Love" de Red Hot Chili Peppers se place 74e.
"D'rop Out Boogie" de The Black Keys se classe 159e
"We" d'Arcade Fire quant à lui est 180e
"Never Let Me Go" de Placebo dégringole en 186e position

Et concernant le classement des albums physiques qui fait une part plus belle aux artistes "rock" ?
Comme celui digital, le classement physique est dominé par "Les autres c'est nous" de Bigflo & Oli
"Closure / Continuation" de Porcupine Tree entre directement en 6e position.
"Zeit" de Rammstein se place 21e juste devant "Unlimited Love" de Red Hot Chili Peppers 23e
"D'rop Out Boogie" de The Black Keys se place 36e
"Never Let Me Go" de Placebo se maintient en 46e
Le metal est à l'honneur avec l'entrée de "Seventh Rum of a Seventh Rum" des pirates d'Alestorm directement 51e
Bien que ne figurant plus dans le classement digital, Scorpions continue de faire de la resistance en se classant 59e avec "Rock Believer"
 "We" d'Arcade Fire est 61e devant "Never Let Me Go" de Placebo 63e
"Hate uber Alles" de Kreator débarque à la 81e position
"Diamond Star Halos" de Def Leppard dégringole au 95e rang
"Impera" de Ghost se maintient 103e
"Live from the Royal Albert Hall" de Black Stone Cherry entre à la 118e position
"Senjutsu" d'Iron Maiden continue également de faire de la résistance en remontant à la 125e place
"Scaled and Icy" de Twenty One Pilots se classe 171e
"Fear of the Dawn" de Jack White est 175e juste devant "Voodoo Nation" de Supersonic Blues Machine 176e
"Call To Arms & Angels" d'Archive est 177e


TOP WAVES GENERAL JUIN 2022

Comme nous l'avons déjà indiqué, l'édition des TOP WAVES de mai a dérogé à la règle en ne mettant pas à l'honneur un groupe fêtant son grand retour mais le classement officiel en France des albums ne laisse que peu de place au suspense... En effet, ce n'est pas une surprise de voir "Closure / Continuation", l'album du grand retour de Porcupine Tree, mis à l'honneur de ce TOP WAVES de juin.

Si "ce genre de retour a de quoi interroger la fanbase du groupe [...], Steven Wilson, au micro de Music Waves fait très vite taire les mauvaises langues : si cet album n'avait rien eu de neuf à ajouter au répertoire de Porcupine Tree, il n'aurait jamais vu le jour. C'est d'ailleurs sûrement pour cette raison que cet album est bon !"
En bref, "douze ans après "The Incident", Porcupine Tree sort l’album que tout le monde espérait mais auquel personne ne s’attendait." (Darialys)

PORCUPINE TREE Closure / Continuation




En deuxième place, ce n'est pas un, ni deux mais bien trois qui se partagent cette place tant convoitée.
Le premier d'entre eux est Shape of Despair et "Return to the Void", ce qui est une demi-surprise quand on sait que cet album succède sept ans après à "Monotony Fields".
"Avec "Return To The Void", Shape Of Despair entame un retour dans les méandres du pur funeral doom sans renoncer à ses velléités les plus atmosphériques et émotionnelles." (Childeric Thor)

SHAPE OF DESPAIR Return To The Void




Deuxième deuxième (...) "I Live Too Fast to Die Young" de Michael Monroe.
"Alors qu’il atteint ses 60 printemps, le charismatique showman nous offre un nouvel opus dont le titre semble bien résumer le personnage".
"Michael Monroe est donc encore loin de perdre sa légendaire énergie positive et il réussit avec "I Live Too Fast To Die Young" à dégainer un des meilleurs opus de sa talentueuse carrière." (Loloceltic)

MICHAEL MONROE I Live Too Fast To Die Young




Troisième album à se partager cette deuxième place, "Everything to Everyone" de Bjorn Riis
"Non content de mener Airbag vers les sommets d’un rock néo-progressif fortement inspiré par Pink Floyd depuis presque deux décennies, Bjorn Riis a entamé en parallèle une carrière solo qui le voit nous proposer avec "Everything to Everyone" sa sixième production en huit petites années."
"Avec 'Everything to Everyone', Bjorn Riis reprend les ingrédients chers à son groupe d’origine, mais en y ajoutant une composante supplémentaire par le biais de passages bien plus rock. L’ensemble se déguste avec délectation, surpassant même les récentes productions d’Airbag." (Tonyb)

BJORN RISS Evertything To Everyone



Le classement général détaillé

PORCUPINE TREE: Closure / Continuation (Rock Progressif) 19
SHAPE OF DESPAIR: Return To The Void (Doom) 8
MICHAEL MONROE: I Live Too Fast To Die Young (Hard Rock) 8
BJORN RIIS: Everything To Everyone (Rock Progressif) 8
SOUP: Visions (Rock Progressif) 7
CHARLIE GRIFFITHS: Tiktaalika (Metal Progressif) 6
DISCONNECTED: We Are Disconnected (Metal Progressif) 6
ENNEADE: Withered Flowers And Cinnamon (Metal Progressif) 6
THE DALI THUNDERING CONCEPT: All Mighty Men (Metalcore) 6
TIM BOWNESS: Butterfly Mind (Rock Atmospherique) 6
DIRTY SHIRT: Get Your Dose Now! (Metal Alternatif) 5
AXEL RUDI PELL: Lost Xxiii (Metal Melodique) 5
HARDCORE SUPERSTAR: Abrakadabra (Hard Rock) 5
MERZHIN: Marche Et (c)rêve (Rock) 5
BLOODHUNTER: Knowledge Was The Price (Death Metal) 3
MIDNIGHT OIL: Resist (Rock) 3
DEFICIENCY: Warenta (Thrash) 3
THE TANGENT: Songs From The Hard Shoulder (Rock Progressif) 3
VENOM PRISON: Erebos (Death Metal) 1
MYSTIC CIRCLE: Mystic Circle (Black Metal) 1
OUT OF THIS WORLD: Out Of This World (Hard Rock Melodique) 1
SYLVAINE: Nova (Black Metal) 1
CROWN COMPASS: The Drought (Metal Progressif) 1


TOP WAVES METAL JUIN 2022

Alors quid du TOP WAVES METAL ? Shape of Despair en lauréat que personne n'aurait vu venir ?

Et bien non, le lauréat est "Tiktaalika" de Charlie Griffiths.
"Ces derniers temps, les musiciens de Haken se sont allègrement pliés à l’exercice de l’album solo [...] vient alors le tour du second guitariste, Charlie Griffiths, qui sort en juin son premier album solo, "Tiktaalika"."
"A l’instar de ses compères, le musicien apporte des influences relativement étrangères au son de Haken, à savoir le thrash metal des années 80, le metal technique ambiance 90’s et le death metal notamment."
"Mélangeant les nombreuses influences du guitariste de Haken, "Tiktaalika" est un premier opus magistral et diablement redoutable [...] qui postule au titre des meilleurs albums de metal progressif de l’année, sans aucun problème" (Darialys)

CHARLIE GRIFFITHS Tiktaalika




Comme pour le classement général, ce sont trois albums qui se partagent la deuxième place.
Le premier d'entre eux est "Lost XVIII" d'Axel Rudi Pell
"Ceux qui se plaignent qu’Iron Maiden ou AC/DC proposent toujours le même album ne manqueraient pas de qualificatifs pour juger le cas Axel Rudi Pell. Le guitariste allemand n’a jamais dévié de sa route en plus de trente ans de carrière et vingt albums. Après un "Sign Of The Times" qui avait su se faire plus intéressant et un disque de reprises, "Diamonds Unlocked", le voila déjà de retour avec "Lost XXIII"."
Sans surprise, "
Axel Rudi Pell ne se réinvente pas mais il excelle toujours en matière de heavy metal mélodique. Avec cet album il devrait ravir les nombreux amateurs du genre." (Noise)

AXEL RUDI PELL Lost Xxiii




Deuxième deuxième (hé oui encore...) "We Are Disconnected" de Disconnected.
"Les Français de Disconnected avaient parfaitement lancé leur carrière avec un "White Colossus" très varié, quelque part entre du djent, Gojira et Alter Bridge."
""We Are Disconnected" est une éclatante confirmation du talent de Disconnected. Le groupe mixe les ambiances avec talent et une facilité impressionnante. Il a toutes les cartes en main pour faire un carton et séduire à la fois les amateurs de metal moderne et les fans de mélodies imparables." (Noise)

DISCONNECTED We Are Disconnected




Toisième album à se classer deuxième "Withered Flowers and Cinnamon" d'Enneade.
"Les Français d'Enneade, sorte de croisement entre Pain Of Salvation, Genesis et Marillion propulsé dans le monde musical de la fin des années quatre-vingt-dix, étaient alors l’espoir du metal prog' de chez nous. Le groupe a affermi cette position avec le superbe "Tears In Morning Dew”. Il a ensuite pris son temps pour publier ce “Withered Flowers and Cinnamon”.
""Tears In Morning Dew” avait propulsé Enneade sur le devant de la scène. Dix ans après, “Withered Flowers and Cinnamon” confirme cette position. Grâce à la beauté sublime de ses mélodies, à ses arrangements lumineux et à sa fluidité, “Withered Flowers and Cinnamon” est un superbe disque plein de grâce, un disque marquant de cette année." (Thibautk)

ENNEADE Withered Flowers And Cinnamon



Le classement Metal détaillé

CHARLIE GRIFFITHS: Tiktaalika (Metal Progressif) 13
AXEL RUDI PELL: Lost Xxiii (Metal Melodique) 11
DISCONNECTED: We Are Disconnected (Metal Progressif) 11
ENNEADE: Withered Flowers And Cinnamon (Metal Progressif) 11
SHAPE OF DESPAIR: Return To The Void (Doom) 10
THE DALI THUNDERING CONCEPT: All Mighty Men (Metalcore) 10
DIRTY SHIRT: Get Your Dose Now! (Metal Alternatif) 6
POWER PALADIN: With The Magic Of Windfyre Steel (Metal Melodique) 6
WNTRHLTR: Deu.ils (Post Metal) 6
MUDWEISER: The Call (Stoner) 4
VENOM PRISON: Erebos (Death Metal) 4
SYLVAINE: Nova (Black Metal) 3
BLOODHUNTER: Knowledge Was The Price (Death Metal) 3
CROWN COMPASS: The Drought (Metal Progressif) 3
DEFICIENCY: Warenta (Thrash) 3
GONEZILLA: Aurore (Doom) 1
HYPERIA: Silhouettes Of Horror (Thrash) 1
KOZH DALL: Deaf Mute (Thrash) 1
MYSTIC CIRCLE: Mystic Circle (Black Metal) 1


TOP WAVES ROCK JUIN 2022

Sans surprise, Porcupine Tree écrase le TOP WAVES ROCK du mois de juin, devançant le dernier Michael Monroe.
Mais qui pour compléter ce podium ? Alors que nous attendions tous logiquement Bjorn Riis, c'est finalement Soup et "Visions" qui s'empare de cette troisième place.

"Cela faisait quatre longues années que nous n’avions plus de nouvelles des Norvégiens de Soup et la sortie en juin 2021 du premier album éponyme de Giant Sky, nouvelle formation constituée par Erlend Aastad Viken, l’homme grâce à qui Soup vit le jour, pouvait laisser penser que le magnifique “Remedies” en avait été le chant du cygne. La parution en fin de cette même année du septième album de Soup baptisé “Visions” est donc une bonne surprise."
"Restant fidèle à son style, Soup nous livre une nouvelle fois avec “Visions” une œuvre d’une grande qualité gorgée d’émotions.." (Corto1809)

SOUP Visions




Le classement Rock détaillé

PORCUPINE TREE: Closure / Continuation (Rock Progressif) 31
MICHAEL MONROE: I Live Too Fast To Die Young (Hard Rock) 16
SOUP: Visions (Rock Progressif) 15
BJORN RIIS: Everything To Everyone (Rock Progressif) 13
TIM BOWNESS: Butterfly Mind (Rock Atmospherique) 12
HARDCORE SUPERSTAR: Abrakadabra (Hard Rock) 8
MIDNIGHT OIL: Resist (Rock) 8
THE TANGENT: Songs From The Hard Shoulder (Rock Progressif) 7
MERZHIN: Marche Et (c)rêve (Rock) 5
DEVICIOUS: Black Heart (Hard Rock) 5
OUT OF THIS WORLD: Out Of This World (Hard Rock Melodique) 3
SKILLS: Different Worlds (Rock) 3



Plus d'informations sur http://www.musicwaves.fr/
 
(2) COMMENTAIRE(S)  
 
 
TORPEDO
08/07/2022
  1
Moi je note surtout la place méritée de Disconnected dans le top, vu au hellfest et qui a fait une excellente prestation (malheureusement programmé beaucoup trop tôt)...
SPIRIT OF SUMMER
05/07/2022
 
74
2
Content de voir Porcupine Tree en 6ème place du classement des ventes d’albums physiques et en tête du Top Waves général
Cependant je ne comprends pas trop pourquoi tout le monde s’extasie devant Closure / Continuation : certes, les nouvelles chansons sont agréables, mais je décèle quelques faiblesses dans les structures des compositions et surtout, je trouve que l’album souffre d’un certain manque de cohérence
Haut de page
 
Haut de page
PLAYLIST
 
 
EN RELATION AVEC MUSICWAVES
DERNIERE ACTUALITE
Sondage de la semaine (BLACK SABBATH, LED ZEPPELIN, METALLICA, OPETH...)
 
AUTRES ARTICLES
STERPI (01 JUILLET 2022)
Music Waves part à la rencontre de Sterpi à l'occasion du riche "Algorithmic Love", concept album où l'homme devient machine qui redevient humaine...
I MUVRINI (16 MAI 2022)
A l'occasion du nouvel album d'I Muvrini -"Piu Forti"- nous avons été reçu par Jean-François Bernardini pour une interview en forme de leçon de vie...
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022