MW / Accueil / Articles / INTERVIEWS - LP (07 OCTOBRE 2021)
TITRE:

LP (07 OCTOBRE 2021)


TYPE:
INTERVIEWS
GENRE:

ROCK



La chanteuse du phénomène 'Lost On You' revient avec un nouvel album baptisé "Churches" pour une interview haute en couleur !
DARIALYS - 26.11.2021 -
11 photo(s) - (3) commentaire(s)

Laura Pergolizzi, plus connue sous le pseudonyme "LP", fait assurément partie de ces artistes qui ont tiré profit du temps libre accordé par le confinement en début d'année dernière pour travailler sur un nouvel album. D'allure désinvolte voire provocante, c'est un personnage plus sensible qu'il n'en a l'air qui se dévoile au cours de l'interview que l'on vous propose de découvrir aujourd'hui.


Bonjour LP ! Nous aimons commencer nos interviews sur Music Waves par la question suivante : quelle est la question que l’on t’a posée trop souvent et à laquelle tu en as marre de répondre ?


LP : Je n’en ai pas marre, mais il y a une question que l’on me pose tout le temps, c’est : "Est-ce différent d’écrire des chansons pour les autres et pour soi-même ?". C’en est presque adorable ! C’est par cette question que tu voulais démarrer l’interview ? (Rires).






Non ! Tu peux vérifier la liste des questions si tu veux ! Et il y en a une autre que l’on t’a beaucoup posée j’imagine : comment est-ce qu’on
se relève d'un tube comme 'Lost On You' ? Ou : comment garder les pieds sur terre après un tel succès ?

(Rires) Eh bien… Tu sais, je suis très reconnaissante d’avoir un morceau comme ‘Lost On You’ pour représenter mon répertoire. Je pense que cette chanson, c’était vraiment moi, il y a tous les aspects de ma voix. Je joue cartes sur table sur ce morceau.



Ton actualité est ce nouvel album, "Churches", qui ne contient pas moins de 16 titres. Qu’est-ce qui explique chez toi cette générosité plutôt rare de nous jours où les artistes préfèrent sortir des EP ou des albums avec une dizaine de titres ?


(Rires) Déjà, on a eu beaucoup de temps libre ! Je ne sais pas pour toi, mais j’ai eu beaucoup de temps à disposition. Au lieu de boire 4 bouteilles de vin par jour j’en buvais plus que 2 pour écrire ces morceaux !






L’écoute générale de l’album revêt un caractère apaisant, comme si cette pause qui a été imposée par la pandémie t’avait fait du bien, après ces tournées sans doute fatigantes, éloignée de ta famille ou amis, ces sollicitations continuelles et médiatiques… Est-ce le cas ?


Oui, c’est un sacrifice ! Cela m’a aidé à faire un peu de rangement dans ma vie.



Outre cet aspect général, "Churches" est au pluriel comme si chacun des titres étaient des sortes d’églises dans lesquels se réfugier pour trouver une sorte d’apaisement, surtout au regard de la période que nous avons traversée. Comprends-tu que l’on puisse voir l’album ainsi ?


"Churches", pour moi, c’est une métaphore qui représente ce qui est sacré pour nous. C’est une représentation de ce qui est important pour nous, ce en quoi on croit. Moi, je crois en Dieu et je prie tous les jours.



On a parlé d’apaisement et on a l’impression qu’avec toi, chaque album est une sorte de thérapie dans laquelle tu te mets à nu (et quasiment aujourd’hui notamment sur la pochette). Est-ce à dire que pour être artiste il faut avoir une forme d’impudeur qui peut être pour lui-même une catharsis ?


Je pense que c’est bien d’avoir des avis tranchés dans l’art de temps en temps ! C’est bien d’avoir telle ou telle préférence, et de se mettre à nu comme tu dis. Il y a eu Cat Stevens qui s’est affiché par exemple en dénonçant ses travaux précédents. Mais c’est normal, les gens changent !






Dans cet album, il y a un titre qui s’appelle ‘My Body’ qui me semble être un titre sur l’acceptation de soi. Est-ce que tu as souffert toi-même de critiques ou de blessures ? Et peut-on voir ce morceau comme une réponse à ces douleurs ?


(Rires) C’est marrant car tu es le deuxième à me poser la question. J’ai juste écrit cette chanson car je n’avais pas assez de sexe dans ma vie ! J’avais besoin de faire l’amour ! Si tu ne peux pas m’en donner je vais trouver quelqu’un d’autre ! C’était ça l’idée ! (Rires). Mais c’est ça qui est bien dans la musique ! Dave Grohl avait dit quelque chose une fois comme : "c’est génial d’écrire une chanson et d’avoir 20 000 personnes qui la chantent devant toi en ayant tous une interprétation différente". Si quelqu’un trouve que cette chanson parle de l’acceptation de son corps, j’en serais ravie ! Mais en général, moi mon top 3 c’est l’alcool, le sexe et le rock’n’roll !



A la fin de l’album figure ‘Poem’ qui est un court titre d’une minute sur un poème. Tu reprends dans ce texte l’ensemble des titres de l’album. D’ailleurs, au début, l’introduction semble être une bande que l’on rembobine. Peut-on voir aussi "Churches" comme un concept album pop (concept que l’on voit plutôt dans le rock progressif dont tu t’inspires peut-être comme Kate Bush par exemple) ?


Oui, je pense qu’il y a un côté conceptuel là-dedans. C’est la première fois que je fais ça avec une intro et une outro. J’avais vraiment beaucoup de temps libre pour la première fois depuis que les choses ont un peu décollé pour moi. J’ai écrit plus de morceaux que d’habitude. J’ai de quoi faire entre 6 et 8 singles, ça n’arrive jamais. Il y a des morceaux un peu à part comme ‘When We Touch’ qui est le dernier que j’ai écrit et qui parle de la pandémie. Alors je me demande ce que ça va donner sur scène quand je vais chanter ce morceau !






Le premier single, ‘The One That You Love’, me fait presque penser à une chanson dans un James Bond. Serais-tu intéressée de faire la bande originale d’un film ?


Oh mon dieu, oui ! En fait, j’ai même écrit une chanson pour ‘No Time To Die’ ('Mourir Peut Attendre' en français, nouveau James Bond paru en octobre 2021, ndlr). Je vais la sortir sous mon propre nom. Je l’ai écrite avant que l’on demande à Billie Eilish de faire une chanson pour le film. Je trouve qu’elle a d’ailleurs fait un travail magnifique. Je continue à écrire des morceaux qui pourraient passer dans des films. Je ne sais pas s’ils seront sélectionnés, ni quand, peut-être un jour !



Tout ce que j’ai traversé m’a permis d’apprendre que j’étais très chanceuse d’en être arrivée là





Après avoir connu des galères à tes débuts, laissé de côté ta carrière solo pour écrire pour les autres, tu as persévéré, encouragée par les bonnes personnes et repris cette carrière. On te sent aujourd’hui plus heureuse que jamais. Quel regard portes-tu sur ton parcours, et qu’est-ce que cela augure pour ton avenir ?


Tout ce que j’ai traversé m’a permis d’apprendre que j’étais très chanceuse d’en être arrivée là. Je suis très reconnaissante.



Et qu’est-ce que tu dirais à la personne que tu étais il y a vingt ans ?


"Arrête de t’inquiéter autant, prends plus de drogue !" (Rires)



Ta voix est exceptionnelle de singularité, on sait immédiatement que c'est toi qui chantes quand on t'entend. Quand as-tu perçu le potentiel énorme de cet atout que tu modules tel un caméléon ?


Merci ! Ce dont je suis la plus fière dans ma carrière est que je n’ai pas d’amertume. Et je pense que j’ai la responsabilité de devoir continuer à composer pour les gens qui m’apprécient.



Il y a un rapport particulier à l’acoustique et à la sobriété comme dans les compositions ‘Rainbow’ ou ‘Churches’. C’est aussi une manière pour toi de conserver une certaine fraicheur et une proximité avec ton public ?


Moi, je suis sobre ? (Rires). ‘Rainbow’ traite de ma relation avec mon ex-fiancée qui a été l’un de mes traumatismes principaux. Cela a touché la même corde sensible que lorsque j’ai rencontré des problèmes avec mon père à l’époque. Quand ça ne va pas dans une relation, je me renferme, je ne peux pas bouger. Écrire une chanson fait partie de la thérapie. ‘Churches’ est ma façon d’extérioriser les problèmes qu’il y a dans le monde. J’ai un problème à un sujet et j’en fais une chanson.


Je n’ai pas envie que tout le monde ait la même opinion que moi





C’est intéressant car tu as l’allure de quelqu’un de drôle, dévergondé, mais tu restes une artiste qui a une part de fragilité.


Oui, merci ! J’aime la diversité des avis, je n’ai pas envie que tout le monde ait la même opinion que moi. Être différent c'est bien, et ne pas accepter les gens tels qu’ils sont n’est pas bien.



Nous avons commencé l’interview en te demandant quelle était la question que l’on t’avait posée trop souvent. Au contraire, quelle serait celle que tu aimerais que je te pose ?


(Rires) Eh bien je ne sais pas car tu as posé des questions intéressantes et mon cerveau sature !



Merci beaucoup !


Merci beaucoup (en Français, ndlr)






Merci à Calgepo pour sa contribution...


Plus d'informations sur https://www.iamlp.com
 
(3) COMMENTAIRE(S)  
 
 
TORPEDO
28/11/2021
  0
Je ne connais pas du tout cette chanteuse. Mais de ce que j'ai lu, mis à part le fait qu'elle nous dit qu'elle boit du vin et qu'elle se force à montrer une image d'elle "Rock'n'roll" (pour avoir l'air plus cool sur MW parce qu'on est un webzine rock & metal ? peut être, je n'en sais rien), je comprends pas trop l'agressivité du commentaire précédent. Avoir des réponses plus courtes que les questions, en interview, c'est assez courant et je vois pas où elle est prétentieuse (on a vu bien pire avec des artistes moins connus).
BAKERDDS
27/11/2021
 
2
0
Je me suis inscrit ici juste pour pouvoir commenter cette interview : c'est hallucinant à quel point elle répond à côté de la plaque à tous les niveaux. Du storytelling bas de gamme qui ne donne aucunement envie de découvrir le disque, bien au contraire ; et c'était déjà plus ou moins le cas sur l'album précédent. Aucune sympathie pour cette femme prétentieuse et qui semble n'avoir aucune idée de la raison de son succès, ou - ce serait pire - au contraire le sait parfaitement, trop bien même.
B76
26/11/2021
 
1
0
Trop d'alcool... LP fait gaffe
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 20531
  • 20532
  • 20533
  • 20534
  • 20535
  • 20536
  • 20537
  • 20538
  • 20539
  • 20540
  • 20541
Haut de page
EN RELATION AVEC LP
DERNIERE CHRONIQUE
LP: Churches (2021)
3/5

"Churches" de LP est un album pop bien dans l'air du temps, conservant un brin d'authenticité quelque peu vintage sans fard sur certains titres.
DERNIERE ACTUALITE
LP EN GRAND FORMAT SUR MUSIC WAVES!
 
AUTRES ARTICLES
READY FOR PROG FESTIVAL - 2EME JOURNÉE - 23 OCTOBRE 2021
Music Waves vous donne rendez-vous pour suivre le compte-rendu de la deuxième journée du RFP 2021 !
ADORE (20 OCTOBRE 2021)
En un clip, Adore a drainé énormément de vues prouvant ainsi, si il le fallait encore, l'importance de l'image dans la musique. Rencontre avec le groupe pour discuter du clip de 'Fading Away' et de l'album.
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022