MW / Accueil / Articles / EDITOS - ULTRA VOMIT = ULTRA VENDU ?
TITRE:

ULTRA VOMIT = ULTRA VENDU ?


TYPE:
EDITOS
GENRE:

HARDCORE



Ultra Vomit a participé au "concours d'anecdotes vs le Président de la République" lancé par McFly et Carlito en balançant son grindcore parodique à la face de Macron...
STRUCK - 31.05.2021 -
3 photo(s) - (7) commentaire(s)

Nous nous en étions fait l’écho la semaine dernière, Ultra Vomit a participé au "Concours d’Anecdotes vs le Président de la République" lancé par McFly et Carlito en jouant 'Une souris verte' dans les jardins de l’Elysée. Mais nous étions loin d’imaginer le tollé que cette courte prestation allait provoquer.

Petit retour en arrière et rappel des faits. Suite au succès rencontré par le Maradon organisé par David Coscas et Raphaël Carlier (alias McFly et Carlito) -qui avait permis de générer plus de 400.000 € de dons aux hôpitaux-, le Président de la République française a lancé un défi aux Youtubeurs.





Ce défi consistait à réaliser une vidéo dans le but de rappeler les gestes-barrière pour lutter contre la pandémie du Covid 19. Si le nombre de vues de cette vidéo dépassait les 10 millions de vues, la contrepartie serait que le président de la République s’engage à participer à un concours d’anecdotes face à Carlito et McFly.





Ce qui devait arriva et ceux qui découvrent cette polémique comprendront que s’ils lisent ces lignes, le défi fut relevé haut la main (plus de 15 millions de vues à ce jour) si bien que le concours d’anecdotes évoqués a eu lieu à l’Elysée et diffusé le 23 mai sur Youtube.

Une rencontre de plus de 30 minutes dans laquelle on retrouvera notamment une anecdote (fausse) proposée par le président de la République indiquant qu’il était l’agent du joueur du Paris Saint-Germain, Kylian M’Bappé… et la dernière anecdote soumise au Président de la République était de faire deviner si un groupe de metal était dans les jardins de l’Elysée prêt à donner un concert.





A l’issue d’un suspense haletant qui voyait les Youtubeurs descendre le jardin de l’Elysée en compagnie du Président de la République, les trois protagonistes se retrouvaient finalement face à Ultra Vomit prêt à en découdre sur une scène improvisée.

Mais pourquoi un groupe de metal ? Pour ceux qui ne les connaîtraient pas, avant d’être les populaires Youtubeurs actuels, McFly et Carlito ont commencé leur collaboration en 2003 en animant l’émission La Metal Academy sur la radio Le Mouv’.

Présenté par Carlito comme le meilleur représentant de la scène metal hexagonale en compagnie de Gojira, le quatuor nantais a balancé un 'Une Souris Verte' (extrait de leur album "Mr Patate") devant un Président de la République décontenancé.

Là où certains s’arrêtent sur un joli coup de projecteur sur un groupe d’un genre musical qui reste un marché de niche en France, d’autres dénoncent cette vidéo et ces protagonistes (en l'occurrence Ultra Vomit), leur reprochant de participer à une propagande visant à soutenir l’actuel Président dans sa quête de reconquête à un an des présidentielles.
Là où le groupe considérait que "Blaster un président de la République, c’est dingue. Blaster un président de la République, c’est marrant…", d’autres y voient une autre interprétation politique, une récupération politique d’un Président en opération reconquête de ces concitoyens et plus des jeunes et du public metal.





Deux visions antinomiques s’affrontent et finalement s’expliquent.

En effet, il serait naïf de penser qu’un Président d’un pays comptant 67 millions de concitoyens se prête à un tel exercice sans arrière-pensée : pourquoi se prêterait-il à un tel exercice sans rien à y gagner si ce n’est paraître comme un chien dans un jeu de quilles au moment où le quatuor nantais balance sa comptine de 1 minute 6 en mode grindcore ?

En clair, si l’opération de récupération électorale de la part du président de la République ne fait aucun doute, la polémique qui enfle autour du groupe semble déplacée. Comment imaginer qu’un groupe parodique comme Ultra Vomit dont une précédente tournée "The Renouvellement of Intermittence" en 2012 (dans le cadre de l’album "Objectif Thunes") cautionne un coup de publicité à des fins politiques ? Et puisque tout n’est question d’interprétation, nous ne pouvons pas passer sous silence les quelques messages subliminaux (jaunes) passés sur la crête de Flockos (couplé au bonnet de Carlito et au t-shirt de McFly)… ne peuvent-ils pas être considérés comme des positions ouvertement pro-Gilets Jaunes et ainsi ne pas cautionner la récupération à laquelle certains leur reprochent de participer ?





La question qui se pose est de savoir s’il est possible d’avoir du recul quand un évènement touche de près ou de loin à la politique ? Est-il possible dans le cas présent d’avoir du recul et se dire que la démarche du groupe n’a rien de politique mais juste un énorme kiff, une opportunité qui ne se représentera jamais ? De la même façon et toujours dans l'interaction musique et politique, tous les artistes programmés à la fête de l’Humanité ont tous été des artistes soutenant ouvertement le parti communiste ? Dans un registre totalement différent, pouvons-nous qualifier de pro-chiraquiens les auteurs des Guignols de l’Info (et notamment Bruno Gaccio) pour avoir contribué à rendre populaire Jacques Chirac et avoir permis son élection en 1995 ?





Tout simplement, cette polémique n’est-elle pas finalement la déclinaison de cette spécificité paradoxale bien française : avoir une affection bien particulière vis-à-vis du petit poucet et honnir ceux qui réussissent ? Dans ce le cas présent, se plaindre du manque de visibilité d’un genre méprisé par le public français et cataloguer de "vendus" ceux qui auraient eu l’affront de sortir des sentiers battus de l’underground ? De notre côté, nous ne déplorons qu’une chose : que nos amis d’Ulta Vomit n’aient pas joué ‘Jack Chirac’, nettement plus de rigueur à l’Elysée !



Plus d'informations sur http://www.ultravomit.fr.st/
 
(7) COMMENTAIRE(S)  
 
 
SOVEREIGN
01/06/2021
 
11
2
Polémique à deux balles.

UV est un troll band revendiqué. Il n'y a jamais eu dans leur musique de message politique autre que :"WTF".

Je ne connaissais pas vraiment leur travail avant que la shitstorm ne me fasse me pencher dessus.
Musicalement et techniquement, c'est top. ils sont en place. le son est vraiment propre -pour du grind-. Ils ont vraiment "le" truc pour jouer "à la manière de..." et la déconne est clairement au rendez vous. alors, le seul truc qui me dérange avec ce groupe, finalement, c'est toute leur authentiques qualités pour... "juste troller et faire rire" -ce qui est déjà beaucoup finalement-

Pour moi, c'est le principal. UV, c'est juste de la musique.

ça change le monde? non. ça fait une élection? non. C'est juste des mecs qui font leur truc pour donner le sourire à ceux qui les écoutent.

Donc, ouais, polémique à deux balles. Faut vraiment rien avoir d'autre à foutre de sa vie pour perdre son temps a les insulter ou les critiquer sur fond de leur démarche -et moi, j'ai rien d'autre à foutre que de rédiger ces trois lignes, visiblement-

PROGRACER
01/06/2021
  1
Bravo pour cet édito. Et à l'attention des grincheux moralisateurs et donneurs de leçons : Gardez vos reproches et vos sarcasmes pour ceux qui invitent Louane ou Aya Nakamura. À bon entendeur ...
FRANCK
01/06/2021
 
12
1
Merci pour cet édito très intéressant. Oui, Ultra Vomit s'est payé une bonne tranche de rigolade, une "dinguerie" et un petit coup de pub. "Petit" car ce n'est pas en interprétant une minute de grind que les ventes vont se chiffrer en millions d'exemplaires.
Là où je suis triste, c'est que le metal est censé être une musique un peu underground et un peu rebelle. Voir carrément une musique qui crache sur le système (pour certains sous-styles en tout cas). Et là, alors que les salles sont fermées, que certains professionnels de la musique sont en train de mourir (tourneurs, salles, petits groupes, etc.) et le groupe n'a pas un mot pour le secteur du spectacle. Pas un. Je ne parle pas de la pauvreté qui augmente, du chômage, etc. Mais on peut comprendre qu'ils n'aient pas envie de rentrer dans certains domaines qu'ils ne maîtrisent pas forcément.
Si Ultra Vomit en avait profité pour passer un petit message en-delà de la politique partisane, sur la culture par exemple, on aurait pu l'absoudre d'avoir participé à une opération de pub phénoménale de notre président. Comme le dit quelqu'un sur leur page facebook, ils auraient pu aller jusqu'à chanter "Macron" des Sales Majestés. Là, cela aurait eu de la gueule.
Mais non, ils n'ont rien dit, rien fait, juste chanter "Une souris verte" version grind. Rebellion zéro, message zéro. Donc, oui, ils ont servi la soupe au président de la république pour juste une petite reconnaissance qui n'aura pas de conséquence en termes de popularité. J'espère au moins qu'ils ont bien rigolé.
Après, on verra comment son public réagit en dehors des messages sur Facebook. Vont-ils bouder le groupe ? Certains le disent, on verra bien par la suite.
THIBAUTK
01/06/2021
  0
Cela me rappelle lorsque Molière présentait ses nouvelles pièces au roi... Sauf que Monsieur Molière plaçait dans ses pièces des piques à l’endroit du roi...
THIBAUTK
01/06/2021
  0
Cet édito m'inspire plusieurs sentiments:
- peine et surprise de voir que les meilleurs représentants du metal français sont Ultra Vomit et Gojira... Quid de The Old Dead Tree, Akroma, Seth, Arkan, S.U.P, Loudblast...

- stupéfaction devant la vidéo de ces deux benêts qui font un parodie de ce qui peut être le pire comportement de fans en écoutant la musique metal devant le président de la république, en se se dandinant n'importe comment.

Ensuite je ne suis pas du tout en phase avec les parallèles et les arguments qui sont pour moi biaisés:

- non les concerts à la fête de l'humanité ne sont pas des concerts à la solde du parti communiste. Certes c'est une fête d'un parti communiste, mais c'est aussi un mini festival. Pour moi les choses y sont bien séparées et claires: un temps pour les concerts et un temps pour les meetings et les conférences. Qui plus est, personne n'a jamais vu Pink Floyd faire un concert en face de Robert Hue à cette fête.

- concernant les guignols, certes ils ont caricaturé Chirac en le faisant passer pour un type sympathique et jovial, mais ils ont aussi caricaturé tous les autres hommes politiques de l’époque, sans jamais laisser transparaître une préférence pour l’un et pour l’autre. Qui plus est ça n’est pas de leur faute, si en faisant passer Chirac pour un bof ils l’ont rendu sympathique.

Le cas de Ultra Vomit est pour moi totalement différent: ils jouent en face du président et seulement du président. Le président se sert donc d’eux et ils ont accepté d’être les pions d'une stratégie de conquête de l’électorat jeune. En partant de ça, ils auraient peut-être dû réfléchir à l’impact qu'a ce choix qui n'est pas pour moi anodin. Mais qu’ils jouent devant Sarkozy, Lajoinie, Marché, Hue, Jospin ou autre, peu importe, ce qui me choque c’est simplement qu’ils sont les jouets de cette manipulation. C'est aussi que leur prestation est "minable" et pour moi ne rend pas justice à la force, la diversité, la puissance, la beauté, l’intensité, la particularité et la profondeur du metal français, même "la profondeur" du grindocre pourquoi pas...
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 20132
  • 20133
  • 20134
Haut de page
EN RELATION AVEC ULTRA VOMIT
DERNIERE CHRONIQUE
ULTRA VOMIT: Panzer : Surprise ! (2017)
4/5

Ultra Vomit nous propose tout simplement le meilleur album d’"Evier Metal" de l’année. "Panzer Surprise !" est un antidépresseur musical, à écouter en buvant de la Keken et en dégustant du Takoyaki, entre deux fous rires.
DERNIERE ACTUALITE
Le big 4 à la française, Le Gros 4, à l’assaut des Zénith !
 
AUTRES ARTICLES
ROZEDALE (12 MAI 2021)
A la croisée des chemins, Rozedale a décidé de prendre un nouvelle route avec un nouvel album, un nouveau nom et s'en explique sur Music Waves...
HYPERDUMP STORY SAISON 3 : EPISODE 137
En exclusivité mondiale, Music Waves vous propose de suivre désormais les passionnantes aventures illustrées de HyperDump dans sa quête pour devenir le plus grand groupe du monde.
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021