MW / Accueil / Articles / INTERVIEWS - ZOE (15 octobre 2020)
TITRE:

ZOE (15 octobre 2020)


TYPE:
INTERVIEWS
GENRE:

STONER



De l'ombre à la lumière, Zoë est (enfin) de retour avec l'excellent "Back Into The Light" et a bien voulu répondre aux questions de Music Waves.
CHILDERIC THOR - 22.10.2020 -
2 photo(s) - (0) commentaire(s)

Zoë n'avait rien produit depuis "Raise The Veil" en 2014. Pourquoi un si long silence ? Avez-vous songé à tout arrêter ?

Fred : Non pas vraiment. A vrai dire, notre ancien bassiste Mike a eu des soucis de santé et on a d'abord mis beaucoup de temps à comprendre qu'il ne souhaitait plus poursuivre l'aventure avec nous. Ensuite il a fallu lui trouver un remplaçant et cela a pris également pas mal de temps. Heureusement, quand Clément est arrivé, tout est allé assez vite et on ne regrette pas d'avoir pris notre temps pour choisir notre nouveau bassiste. 

Holy : Nous avons fait la promotion de "Raise The Veil" durant environ 2 ans, ensuite quand nous avons commencé la composition de "Back Into the Light", nous nous sommes remis au travail à 3 en cherchant son remplaçant, quand Clem est arrivé, tout s’est accéléré et nous revoilà !


"Raise The Veil" fut très bien accueilli, retour positif que ces années d'abstinence ont quelque peu entamé comme si tout était à recommencer. Ne nourrissez-vous pas des regrets ?

Fred : Non pas du tout, au contraire. Chaque album est un recommencement dans la vie d'un groupe, avec tous les doutes que ça peut impliquer : ce nouvel album sera-t-il mieux ou moins bien accueilli, etc. ? L'essentiel c'est d'être authentique et de croire à ce que l'on fait. Alors oui, il y a eu des doutes mais nous sommes très fiers de cet album et très heureux de la façon dont il est accueilli, pour l'instant les retours sont ultra positifs, le seul regret c'est de le sortir dans cette période où il est difficile de le défendre sur scène.


Cependant, vous revenez très en forme avec "Back Into The Light" au titre très éloquent. Quand a-t-il été composé ? Certaines idées avaient-elles déjà germé peu de temps après "Raise The Veil" ?

Fred : Tout à fait, 'In Praise Of Laziness' par exemple est un morceau que l'on avait déjà composé à l'époque de "Raise The Veil", durant toute cette période intermédiaire où nous nous sommes retrouvés à trois nous continuions à nous réunir pour composer, puis quand Clément est arrivé cela a été beaucoup rapide. On a d'ailleurs encore quelques morceaux en réserve, on essaye toujours de composer 12, 13 titres pour choisir les meilleurs, parfois ceux qui n'ont pas été choisis sont retravaillés et figurent sur les albums suivants.


L'album transpire l'urgence par tous les pores comme si vous cherchiez à rattraper le temps perdu. Etes-vous d'accord ?

Fred : C'est clair qu'il fallait que ça sorte. Nous n'en pouvions plus d'attendre d'où peut-être cette impression d'urgence. Mais ce qui est marrant c'est que sur chaque album on nous fait cette remarque. En ce moment c'est remonter sur scène qui nous impatiente.





Vous retrouvez derrière la console Olivier T'Servrancx de The Lumberjack Feedback. Vous aviez donc déjà bossé avec lui. On peut imaginer que, malgré la pression, l'enregistrement fut peut-être plus facile et détendu que pour "Raise The Veil"…

Holy : Travailler avec Olivier est toujours un régal, il sait te mettre à l’aise et à aucun moment tu te sens stressé, il a encore une fois fait un boulot magnifique sur ce nouvel opus donc pourquoi travailler avec quelqu’un d’autre ?

Fred : Oui c'est vrai. C'est l'avantage de travailler toujours avec la même personne. On se connaît bien, on est à l'aise car on sait comment ça va se passer, on connaît sa façon de travailler et on sait qu'au niveau du son le résultat sera aussi bien voire mieux que l'album précédent.


Que vous apporte cette collaboration avec Olivier ?

Aldo : Travailler avec Olivier, c’est avant tout être sûr que la prod sera de qualité. Il est fidèle au son et à l’esprit de ZOË. Il nous connaît très bien et il n’ira pas dans la surproduction, car nous ne voulons pas d’une prod trop sophistiquée que nous ne pourrions pas reproduire sur scène. Tout en étant moderne dans son approche, il fait sonner le groupe sans trop « d’artifices » et ça nous va !


Vous avez confié le mastering à Goran Finnberg (Messhugah). Pourquoi avoir porté votre choix sur lui, qui semble à priori évoluer loin de votre univers musical (même s'il a bossé avec Glowsun) ?

Holy : Il sait mettre en valeur le travail d’Olivier et comme Gorann avait déjà masterisé "Raise the Veil", on ne trouvait pas utile de changer une équipe qui gagne.


En faisant appel à Finnberg, n'est-ce pas aussi une façon d'affirmer votre singularité au sein d'une scène stoner dont vous débordez totalement ?

Holy : On ne se pose pas la question, on veut que ça sonne et pour le moment, on trouve que c’est comme ça que ça fonctionne.





Il est d'ailleurs assez difficile de vous rapprocher d'un quelconque autre groupe...

Holy : Peut-être parce que nous écoutons tous beaucoup de musique sans rester enclavés dans un style, avec chacun nos influences et nos coups de coeur.


A ce titre, Back Into The Light, en plus d'être excellent, se veut très varié (ceci expliquant aussi sans doute cela), tour à tour très lourd, louchant vers le blues voire le rock sudiste…

Aldo : Ça me plaît assez ce que tu dis, cette filiation entre notre musique et le blues, le blues et toutes ses déclinaisons. C’est l’un des plus beaux compliments qu’on puisse nous faire. Car je suis très respectueux de la musique noire et de son histoire. J’en écoute très souvent et le fait qu’on la ressente à travers toutes les diverses influences dans lesquelles se nourrit notre musique me touche beaucoup. J’ai toujours préféré le cri de douleur du blues aux chants mélodieux, ce qui explique sûrement pourquoi je suis plus Rolling Stones que Beatles ou plus Muddy Waters qu’Eric Clapton.


'Band Of Brothers' est présenté comme un hommage à Motörhead. Que représente ce groupe pour vous ?

Clément : Je pense que, pour tous ici, Motörhead est un vrai symbole du rock'n'roll décomplexé, très simple, ça va droit au but, sans détour ! On a tous écouté ça pendant l'adolescence, c'est la rébellion, à fond la caisse et sans regret !


Il y a toujours chez vous un côté très fun et décontracté, proche de l'entertainment des groupes américains des années 80. Qu'en pensez-vous ?

Clément : On est tous assez fans de groupes de cette époque et je pense que l'approche qu'on a de la musique influe aussi sur cet aspect, alors évidemment il y a des titres plus dark que d'autres, mais de manière générale il faut que le feeling y soit pour qu'un morceau finisse sur l'album, il faut que l'envie de lever les guitares et de jouer plus fort soit naturelle, d'où ce côté libéré et fun chez ZOË, il n'y a pas de "semblant" !


Finalement, qu'attendez-vous de cet album ?

Holy : Comme chaque album, qu’il nous ouvre encore plus de portes !





Pour un groupe comme le vôtre, ne bénéficiant pas de gros moyens, la situation que nous vivons actuellement n'est-elle pas plus difficile ? Quels sont vos projets de concerts ?

Holy : C’est une période assez compliquée car nous vendons pas mal de merch en concert ainsi que des albums, ce qui contribue à la vie du groupe et à son avenir. Nous espérons vraiment que les concerts puissent reprendre assez vite et en toute sécurité pour tout le monde.


Vous devez être impatients d'interpréter sur scène ces nouveaux titres. Pouvez-vous nous dire quelques titres seront extraits de "Back Into The Light" ?

Holy : On pourrait te le dire mais il faudrait qu’on te tue ensuite (Rires), si tu veux savoir quels titres seront joués en live, je te laisse deviner où il faudra aller (Sourire).

Fred : En tous cas, tout ce qu’on peut te dire, c’est que ce set, on l’a bien bossé ! Et d’ailleurs on remercie encore les 4 Ecluses de Dunkerque de nous avoir ouvert leurs portes pour une résidence de 5 jours !


Un dernier mot pour les lecteurs de Music Waves ?

Aldo : We are ZOË and we play rock'n'roll !



Plus d'informations sur https://www.facebook.com/zoeisadirtylittlesister
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 19813
  • 19814
Haut de page
EN RELATION AVEC ZOE
DERNIERE CHRONIQUE
ZOE: Back Into The Light (2020)
4/5

Avec "Back Into The Light", Zoë réussit non seulement son retour mais se fend surtout de son meilleur album à ce jour offrant une brochette de chansons trapues et batailleuses.
DERNIERE ACTUALITE
Les ZOE sont de retour dans la lumière !
 
AUTRES ARTICLES
LES ALBUMS DE SEPTEMBRE 2020 A NE PAS MANQUER
Music Waves vous propose désormais tous les mois la sélection mensuelle de la rédaction et les lauréats de septembre 2020 sont...
OVTRENOIR (22 SEPTEMBRE 2020)
Music Waves avait rendez-vous avec la tête pensante du projet Ovtrenoir, tenant d'un post-metal à la française mais pas que...
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021