MW / Accueil / Articles / COMPTE-RENDUS DE CONCERT - GLENN HUGHES + KORITNI - L'ELYSEE MONTMARTRE (PARIS) - 06 NOVEMBRE 2018
TITRE:

GLENN HUGHES + KORITNI - L'ELYSEE MONTMARTRE (PARIS) - 06 NOVEMBRE 2018


TYPE:
COMPTE-RENDUS DE CONCERT
GENRE:

HARD ROCK



Soirée sous le signe du partage et de la générosité avec un Glenn Hughes particulièrement remonté pour nous faire revivre les plus belles années Deep Purple.
PHILX - 07.12.2018 -
20 photo(s) - (0) commentaire(s)

Soirée sous le signe du partage et de la générosité avec un Glenn Hughes particulièrement remonté pour nous faire revivre les plus belles années Deep Purple.


Koritni

C'est tout d'abord en compagnie de Lex Koritni que nous allons débuter la soirée avec un set acoustique composé de deux guitares et un percussionniste. Position assise tout au long du set, casquette Fatal Fury vissée sur la tête, Lex interprète quelques-unes de ses nouvelles chansons issues du plutôt réussi 'Rollin' et un très bon accueil leur sera fait. Dans une ambiance intimiste, on a presque l'impression d'être dans son salon avec un gros son qui ne donne pas aux voisins - une fois n'est pas coutume - des envies de meurtre.


Koritni @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Koritni @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Le déroulé est sans encombre, misant sur les voix et guitares dans cette configuration minimaliste, la setlist souffre d'un manque de rythme et les nouvelles oreilles semblent trouver le set assez répétitif, alors que les fans et connaisseurs restent attentifs. Les échanges avec le public sont minimes mais on ressent l'envie de Lex de mettre à profit le peu de temps alloué pour jouer plutôt qu'en discours.


Koritni @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Koritni @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Le groupe finira son set par une excellente reprise de Midnight Oil avec le classique 'Beds Are Burning' parfaitement exécuté, donnant un intérêt supplémentaire à la prestation des Australiens.
S'il n'est pas désagréable, le show n'est pas non plus inoubliable et donne tout de même envie de voir un set électrique de Koritni qui semble peiner à rassembler ses musiciens pour ce type de dates, mais laissant tout de même un public dans l'attente de la tête d'affiche. Dur de passer avant Mr Hughes...


Koritni @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Koritni @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018



Retrouvez toutes les photos de Koritni en HD en cliquant ici.



Glenn Hughes

L'ambiance n'ayant pas vraiment décollé lors de la mise en bouche, ce n'est pas pour autant qu'elle tardera à se lancer. L'arrivée de l'ex-Deep Purple provoque déjà une ovation qu'il ne boude pas.
La scène est sobrement mise en place, un back à l'image du musicien vedette, quelques amplis Orange posés là, et ses musiciens relayés au fond ou largement sur le côté. Le jeu de couleurs par contre est soigné, et c'est dans une ambiance très 70's orange/marron, lunettes rondes fumées violettes et ensemble gilet-pantalon rouge à motifs sur chemise à fleurs que le musicien fait son entrée pour entonner les premières notes d'un 'Stormbringer' bien senti. L'imagerie ainsi que le son de la batterie, et surtout des claviers nous plongent directement dans l'ambiance de l'époque, alors qu'il rejoignait le trio d'enfer Blackmore-Lord-Paice suite aux départs de Gillan et Glover en 73.


Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018 Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Avec son style d'origine, on touche là le dur, l'authenticité des incarnations Mark III (qui lui valut d'être intronisé au Rock and Roll Hall of Fame en 2016) et Mark IV pendant lesquelle le musicien a servi de sa voix et de son jeu de basse pour les 3 albums précédent leur séparation en 1976, à savoir les classiques 'Burn', 'Stormbringer' et 'Come Taste the Band'.
‘Voice of Rock’ et actuellement à la tête de la super formation rock Black Country Communion (pour lequel nous l'avions rencontré en 2017), M. Hughes est sur scène chez lui, livrant ses meilleurs revisites des titres qu'il a composé en 74, profitant d'une setlist très courte (10 chansons) pour les magnifier et leur ajouter tout le dynamisme et l'énergie de la scène grâce à sa présence et son interprétation hors pair. D'ailleurs, il ne les interprète pas, mais les vit intensément. Difficile de nier l'évidence, Hughes est taillé pour la scène, et a trop souffert des occasions manquées d'y monter ces dernières années. Il semble vouloir rattraper ce temps et prouver que le temps n'est qu'une outil de mesure, le talent et l'énergie sont bien toujours présents.


Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Les musiciens qui l'accompagnent ont leur part de responsabilité dans la réussite de cette soirée. Même s'il est difficile d'exister aux côtés d'un Hughes omniprésent, occupant tout l'espace de la scène pourtant grande, chacun sera mis à l'honneur à tour de rôle, ventant tout d'abord le génie de Jesper Bo Hansen aux claviers, capable de tenir en haleine, seul sur scène un public abasourdi par un solo qui jouera en tournant autour de son claviers, à l'envers en jouant avec les effets remarquablement. D'ailleurs la complicité entre les deux musiciens est palpable, comme si l'alliance basse/clavier pouvait suffire à nous projeter dans cette époque. Le guitariste est bien trop discret pour passer inaperçu, et c'est bel et bien le Danois Søren Andersen qui joue également en live avec Mike Tramp, Joe Bonamassa, Jason Bonham, Marco Mendoza Trio, Tommy Aldridge, Dave Mustaine ou encore Billy Sheehan. Oui, que des inconnus... Il nous gratifiera d'un solo somptueux, seul sur scène dans un quasi noir en toute intimité. Mais pour le batteur que je suis, c'est bien les 5 minutes de solo de Ash Sheehan qui vont le plus me transcender. Mettant en avant ses capacités à manier les baguettes comme un soliste de caisse claire, le batteur de The High Society fera rugir son kit simplissime fait de deux toms seulement et guère plus de cymbales, baguettes entre les dents, sous les bras et autres fantaisies dans un roulement parfait. Le public adhère particulièrement à cette démonstration.


Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018 Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Mais au milieu de ces incroyables musiciens, c'est bien M. Hughes qui tient les commandes et fait son show. Sa voix est au sommet et on est loin des quelques vidéos que l'on voit où il reprend 'Burn' avec quelques ratés. Ce soir, tout est impeccable, ses moments de folie où il joue de sa voix comme une percussion pour accompagner la musique dans une note dans les très aigus, pas de doute, Glenn est et restera LA Voice of Rock et semble pouvoir en faire ce qu'il veut, l'avenir est rassurant ! Un artiste à venir voir, applaudir sur scène tant il nous fait passer de frisson en frisson, d'émotion en émotion, de souvenir en souvenir.


Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Même si la salle n'est pas remplie en configuration fosse uniquement, Glenn n'a pas eu à forcer pour emballer son audience. Nous parlions d'une setlist uniquement composée d'une dizaine de titres, mais c'est un concert de pas moins d'1h30 qui nous est livré (à 10 minutes environ chaque titre, ça va vite !). C'est avec une grande reconnaissance et un grand respect que Glenn Hughes s'adresse à son public, lui narrant çà et là des anecdotes de l'époque, parlant des musiciens qu'il a accompagné... Le tout dans une générosité et bienveillance touchante.


Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Glenn Hughes @ L'Elysée Montmartre, Paris | 06/11/2018


Le combo sera longuement ovationné à l'issue des immanquables 'Burn' et 'Highway Star' encore une fois interminables, mais tellement bons.


Retrouvez toutes les photos de Glenn Hughes en HD en cliquant ici.

Setlist :
Stormbringer
Might Just Take Your Life
Sail Away
Gettin' Tighter
You Keep on Moving
You Fool No One
Mistreated
Smoke on the Water
Georgia on My Mind (Hoagy Carmichael)
---
Burn
Highway Star


Plus d'informations sur http://www.glennhughes.com
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 15569
  • 15570
  • 15571
  • 15572
  • 15573
  • 15574
  • 15575
  • 15576
  • 15577
  • 15578
  • 15579
  • 15580
  • 15581
  • 15582
  • 15583
  • 15584
  • 15585
  • 15586
  • 15587
  • 15588
Haut de page
EN RELATION AVEC GLENN HUGHES
DERNIERE CHRONIQUE
GLENN HUGHES: Resonate (2016)
4/5

"Resonate" marque le retour de Glenn Hughes en solo, moins funk, plus heavy mais toujours touché par la grâce.
DERNIERE ACTUALITE
RAISMES FEST #21 - 14 ET 15 SEPTEMBRE 2019
 
AUTRES ARTICLES
HYPERDUMP STORY SAISON 2 : EPISODE 048
En exclusivité mondiale, Music Waves vous propose de suivre désormais les passionnantes aventures illustrées de HyperDump dans sa quête pour devenir le plus grand groupe du monde...
FREEHOWLING (28 NOVEMBRE 2018)
A l'occasion de la sortie de leur album “A Frightful Piece of Hate” aux multiples facettes, FreeHowling lève le mystère sur cet album brûlant, sur sa personnalité et sur ses aspirations futures.
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022