MW / Accueil / Articles / INTERVIEWS - ANATHEMA LE 26 SEPTEMBRE 2008 (LE KATA BAR)
TITRE:

ANATHEMA LE 26 SEPTEMBRE 2008 (LE KATA BAR)


TYPE:
INTERVIEWS
GENRE:

ROCK ATMOSPHERIQUE



Dans le cadre de la sortie d'« Hindsight », le néo-parisien Vincent Cavanagh a répondu plus ou moins d'enthousiasme à nos questions sur le passé, l'actualité et le futur du groupe...
STRUCK - 12.11.2008 -
0 photo(s) - (0) commentaire(s)

Struck : Bonjour Vincent, peux-tu te présenter toi et ton groupe aux lecteurs qui ne te connaîtraient pas encore ?
Vincent : Ok, je m’appelle Vincent… Nous jouons… nous jouons de la musique et notre groupe s’appelle Anathema (Sourire).

Et toujours pour ceux-là pourquoi avoir choisi ce nom de groupe ?
(Visiblement agacé) S’il te plaît, ne me pose pas cette question, ça date…

Certes, mais ça fait partie intégrante de ce que vous êtes aujourd’hui et certains de nos lecteurs ne vous découvrent qu’aujourd’hui…
Ok, nous sommes un groupe totalement différent. Il ya dû y avoir 25 groupes depuis que nous avons choisi ce nom… Et nous l’avons même pas choisi, c’est l’ancien chanteur…

Ok, alors question plus technique : pourquoi penses-tu qu’Anathema soit considéré comme un groupe prog ?
Je ne considère pas du tout que nous soyons un groupe progressif…

[IMG]http://www.musicwaves.fr/pics/upload/articles/extras/ANA01.jpg[/IMG]

Oui mais c’est que les gens disent…
(Il coupe)… Ils pensent ce qu’ils veulent, ça ne me concerne pas... Ils pensent ce qu’ils veulent !

Et toi, comment qualifierais-tu Anathema ?
Un groupe de musiciens qui regarde en avant, qui aime toujours d’essayer de nouvelles choses. Si c’est ça signifier progressif, ça me va !
Nous ne sommes pas progressif dans le sens traditionnel que tu trouves dans les magazines ou radios de rock progressif. En fait, pour être honnête, nous sommes juste nous-mêmes, nous essayons toujours de penser de notre propre façon et faire les choses de notre façon…

Votre actualité est la sortie d’un nouvel album « Hindsight » qui n’est pas un nouvel album : pourquoi ? Le but est de donner un second souffle à d’anciennes chansons ? Un but commercial ? Satisfaire vos fans ? Ou encore la conclusion du second chapitre de la carrière d’Anathema ?
C’est un peu tout ça en même temps…

Wahou, ça veut dire que j’ai bon ?
Oui (Sourire). En fait, l’idée a fait son chemin et c’est le bon moment parce que c’est très différent de ce que nous avions l’habitude de faire et ce que nous avons fait sur le dernier album.
Je pense que c’est probablement l’avancée la plus importante… Et c’était l’occasion de finalement réaliser cette idée que j’avais suggéré, depuis peut-être dix ans, de faire un album acoustique.

Et comment avez-vous choisi les titres qui sont dans « Hindsight » ? Est-ce un choix du groupe ou avez-vous demandé à vos fans ?
Je pense que les chansons se sont choisies d’elles-mêmes ! Vraiment, c’était facile !
Les chansons sont automatiquement ressorties du lot. La seule vraie décision a été, juste après l’enregistrement de la batterie. Nous devions ajouter les guitares, j’ai réalisé que nous avions de nouvelles chansons avec de nouvelles perspectives, c’est pourquoi on a appelé l’album « Hindsight » (ndStruck : sagesse rétrospective). Un truc s’est vraiment développé à l’intérieur, le produit tel qu’il est actuellement est venu bien plus tard, les gars étaient concentrés sur leur truc et le concept a pris forme au fur et à mesure de l’avancement…

Justement on a évoqué tout à l’heure de deuxième chapitre à la carrière d’Anathema : pourquoi avoir changé de style depuis les premiers albums et maintenant ?
Je ne sais pas ce que ça veut dire ? Je pense que le deuxième chapitre est probablement… si quelque chose a été fait, c’est juste avant « Alternative 4 » et après « The Silent Enigma »… C’est ce que je dirais mais le deuxième chapitre date d’il y a plus de dix ans…

Exactement et quelle peut-être la possible évolution musicale future ?
J’essaie de ne pas y penser ! C’est seulement dans des situations comme celle-ci que je suis obligé d’y penser. Mais oui, je veux dire oui… tu peux penser en terme de chapitre et pas seulement d’album en album, plus en terme de phases : quand Darren était dans le groupe c'est-à-dire entre « Serenades » et « Eternity » puis juste après ça, il y a eu « Alternative 4 » puis Duncan (NdStruck : Patterson, basse jusqu’à « Alternative 4 ») est parti, Dave (NdStruck : Pybus, basse sur « Judgement ») est venu, John (ndStruck : Douglas, le batteur) nous a rejoint, c’est un changement constant, constant…
Nous avons constamment de nouvelles phases et je pense que l’atmosphère dans le groupe, et c’est le plus important, n’a jamais été aussi bonne que depuis le dernier album parce que je pense que nous avons tous grandi et tout le monde est un peu plus responsable et respectueux vis-à-vis des autres. Ce que je veux dire c’est que c’était le Far-West dans le passé (Rires).
Mais nous avons passé cette période, nous avons réglé nos problèmes passés et nous sommes réunis dans la bonne direction. Maintenant, c’est vraiment une situation saine, tout le monde donne ses idées, tellement d’idées pour de nouvelles chansons… je ne les ai pas compté, je ne sais pas combien nous en avons ? A peu près 50 idées de chansons et le prochain album sera… (Il se reprend) ce qu’il sera !
En fait, je ne pense pas vraiment de chapitre en chapitre mais plutôt de titre en titre…

A ce propos, comment le groupe a-t-il vécu le fait de ne pas avoir de label pendant un laps de temps assez long et ne pas avoir sorti d’album depuis 2003 ?
Ca a été plus libérateur que frustrant. Mais ce qui s’est passé, c’est que nous avons plus de succès et nous avons plus tourné…
Mais sans label pour te donner de l’argent pour aller en studio, nous avons dû acheter du matériel pour être capable de nous enregistrer. Ce n’était pas prévu, c’est pourquoi ça nous a pris quelques années sans quoi nous aurions enregistré depuis quelques années déjà !
Maintenant, ce n’est pas forcément une si mauvaise chose parce que pendant toutes ces années, nous avons pu faire quelques nouvelles chansons que nous allons intégrer dans le nouvel album mais ce ne sera pas un meilleur album pour autant parce que nous avons attendu…
(Il se reprend) Donc, tu peux penser ce que tu veux, mais le fait est que le meilleur album est dans les bacs ! Tu sais, on a fait du mieux que l’on pouvait et ce n’est pas le fait des cinq années qui ait joué…

Tu as parlé du prochain album, tu peux nous en parler un plus précisément ?
Tu sais, tout ça, ce sont des choses pas importantes qui traînent sur Internet pour garder les gens informés…. Mais tout est ouvert à ce jour, on ne sait pas !

On parle de Steven Wilson à la production ?
C’est une possibilité, si il est disponible. Il est très intéressé pour le faire et nous sommes très intéressés à l’idée de travailler avec lui. On verra comment ça avance… C’est un mec débordé…

Et penses-tu que travailler avec lui pourrait avoir des répercussions sur le style Anathema ?
Non, j’en doute parce que tous les producteurs que nous avons eu par le passé, tout ce qu’ils ont fait ne concernait que le mixage… Nous les avons produits nous-mêmes, ne t’y méprends pas !
Il (NdStruck : Steven Wilson) ne sera pas du tout impliqué dans le processus d’enregistrement. Ca c’est la production, poser des pistes et les poser pour un mixage !

Donc il ne devrait que mixer ?
Il ne va vraiment que mixer, mais avec le temps, on lui donnera les fichiers et nos version, on lui dira : « Fais-en ce que tu veux… ». On verra ce qu’il fera avec, les idées aussi bien en arrière-plan que celles mises en avant… et si on n’aime pas, on ne les utilisera pas, tu sais !

Enfin, penses-tu que le fait d’être produit par Steven Wilson soit une sorte de focus sur la carrière d’Anathema comme cela a été le cas pour Opeth ?
Je me fous de toutes ces conneries. Je suis un ingénieur et un nom ne veut rien dire pour moi, tu sais !
Steven Wilson est très, très bon en studio, plein de choses m’intéressent en lui !

Et donc avec tout ça, que peuvent espérer les fans d’Anathema ?
N’ai-je pas déjà répondu à ça ? Je veux dire que c’est embarrassant de faire des prévisions sur quelque chose qui n’a pas été encore fait… Tu sais, c’est futile ! Tu réalises que tout change, que tout ce que nous faisons a une limite, et ça change toujours, toujours jusqu’au dernier moment…

Mais c’est la rançon d’une certaine popularité auprès de vos fans ?
Oui, mais ils doivent aussi comprendre qu’ils ne peuvent pas forcément avoir ce qu’ils attendent…

Et nous parlions de producteur, qu’est-ce que ça te fait de savoir qu’Anathema fait partie des groupes avec qui Jens Bogren qui a produit Opeth, Symphony X, Pain Of Salvation, Katatonia… pour ne citer que les plus importants) aimeraient travailler ?
Ah bon ? Je ne le connais pas…

Sans transition, quelle est la place de Lee Douglas dans le groupe ?
Elle fait des pizzas (sourire), elle est le chromosome X du groupe, et elle a aussi une voix fantastique…

Pouvons-nous imaginer, qu’à terme, elle devienne un membre à part entière du groupe ?
Et bien, nous la payons plus qu’elle ne gagne en faisant des pizzas (rires). Tu sais, elle n’est pas chère. Nous sommes donc prêts à la récompenser pour le temps perdu avec une sorte d’arrangement… faire venir sa sœur avec qui elle a grandi (rires).
En fait, si jamais elle le veut, nous souhaiterions l’avoir plus… Elle sera du prochain…

Ok, maintenant, imaginons que tu sois un vendeur : quels seraient tes arguments pour vendre « Hindsight » sachant que l’utilisation de la force est interdite ?
(Rires) Oh mon Dieu, c’est vraiment affreux de me demander ça ! T’es vraiment un enfoiré ! Je ne peux pas te répondre, mec !
Ok, je suis vendeur et je dois te convaincre d’acheter cet album même si la force est interdite… C’est ma commission ? Donc je ne mange pas, si je ne vends pas cet album ? Je leur dirais : « Achète-le si tu veux, c’est à toi de choisir… Personnellement, j’adore ! » (Rires).

Autre question compliquée, si tu devais choisir un titre d’Anathema pour faire découvrir le groupe à quelqu’un qui ne connaîtrait pas le groupe : quel titre choisirais-tu et pourquoi ?
(Silence) Je choisirais le nouveau son, le son futur… J’ai une mission qui est de découvrir un son nouveau, une note nouvelle entre le B et le C et quand je l’aurais trouvé, j’irais la chanter pour que tout le monde l’écoute !

Donc pour toi, le meilleur titre d’Anathema est celui à venir ?
Oui…

Question plus personnelle : que voulais-tu faire quand tu étais gamin ?
Je voulais être un astronaute… Bien sûr, je sais que c’est la réponse habituelle : astronaute, footballeur… à Liverpool… J’étais tellement occupé gamin que je ne voulais pas grandir, je ne voulais pas être quoique ce soit et ce jusqu’à ce que je quitte l’école…
En fait, nous nous gavions de musique, je voulais être dans un groupe quand j’avais 15 ans et nous avions commencé ce groupe… Mais la seule chose dont je me souvienne, quand j’étais gamin, je voulais voir les planètes, des trucs comme ça liés à l’astronomie, les espaces fantastiques… mais je ne voulais pas être autre chose….

[IMG]http://www.musicwaves.fr/pics/upload/articles/extras/ANA02.jpg[/IMG]

Et es-tu fier de ce que tu es devenu ?
Ouais, le gamin, probablement… C’est une bonne question, j’aime me retourner sur mon passé…

Tu peux même t’allonger si tu veux…
(Sourire) Oui, c’est une psychanalyse… Je pense que j’ai perdu beaucoup de temps jeune, j’ai tellement apprécié la vie… Je pense, je pense que j’aurais pu mal tourner, mais je pense que c’est une chose normale surtout pour des gens dans ma situation.
Je ne sais pas, je suppose que oui… Je n’ai pas un quelconque égo ou un attachement à ce genre de chose, genre le succès… Ok, je fais de la musique…

Tu as l’air dubitatif mais ton entourage, tes parents sont-ils fiers ?
(Irrité) C’est le genre de sujet… En fait, on faisait de la musique et mon père disait que ça ne rapportait pas d’argent et qu’on ferait mieux d’avoir un boulot... Mais il est fier maintenant (Visiblement agacé) !

Concernant la fierté : quel est l’album d’Anathema dont tu es le plus fier ?
Le prochain, définitivement !

Et au contraire : le pire ?
Je ne sais pas ? Mon opinion ? Je ne sais pas ?
Mon opinion importe peu… Selon moi, c’est « Eternity » ! Mais d’autres gens diront que c’est leur préféré…
Je pense juste que « Eternity » a un mauvais mixage. Je pense que la production est… Mais encore, c’est parce que Duncan et Danny ont décidé que je ne serais pas présent pendant le mixage. Ils ont décidé qu’ils seraient en charge du groupe sur ce point, ils disaient qu’ils avaient les épaules pour…. (rire jaune).

Tu parlais de tes frères : comment compose-t-on dans un groupe dans lequel sont présents deux voire trois frères ? Y’a-t-il des conflits ?
Non… Il y a eu des conflits mais ça n’a rien à voir avec le groupe.. Ce sont des choses personnelles et c’est le passé…

Aujourd’hui, vous êtes plus âgés, plus mâtures…
Ouais, je veux dire Danny… Mais bon, je ne veux pas en parler, ce sont des trucs personnels mais en fait, ça n’a rien à voir avec le fait que l’on soit frère ou non.
Le fait est qu’ensemble, John, Danny écrivent et ont la majorité des idées initiales pour le groupe, ils m’en font part, je les modélise, je suis donc une sorte de filtre, je les modélise pour les structurer…
Quelques fois, Danny et John finissent. Danny a cette habitude de ne pas avoir la capacité à finir parce que il essaie toujours des variations sur le même thème, du genre : « Et pourquoi pas ci ? Et pourquoi pas ça ?.... ». Et en fait, nous avons besoin de quelqu’un qui dise : « Non ! Stop, c’est bon ! Stop, c’est bon ! ».
C’est une dynamique intéressante, plein d’incroyables décisions magiques se passent entre moi, Danny et John… Et Jamie a son rôle aussi… Donc ouais, c’est une bonne façon de travailler !

Tu penses que c’est la raison pour laquelle Anathema est reconnu pour faire de si belles mélodies ?
(Visiblement ravi de cette question) C’est vrai ? Ouais, je pense que Danny est très mélodie, il a sa signature avec sa guitare principale, ses harmonies….
Mais je pense aussi que nous sommes de bons compositeurs de chansons, les mélodies sont une chose mais nous ne sommes pas que ça… C’est une production, différentes parties, différentes façons d’aller au fond des choses…

Question « Lost » : ton avion se crashe sur une île déserte mais le scénariste est sympa, il te donne droit à cinq albums à prendre dans ta valise : lesquels prends-tu et pourquoi ?
C’est vraiment une question d’enfoiré… Je n’ai jamais pensé à ça, mes goûts varient d’année en année, il y a deux ans, je t’aurais répondu autre chose…

Ok, donc donne-moi plutôt ce que tu écoutes actuellement…
Donc on oublie l’île déserte ? Ce que j’écoute maintenant ?
Creepy Black Phenix « Bloody Shit Disaster » (???),
Patrick Watson, c’est justement ce que j’écoutais ce matin, « Close To Paradise »,
Mogwaï…

Connais-tu des groupes français ?
Hum Demians, je les ai écouté récemment… Mais également Massacra, Mass Hysteria, Lycozia… mais pas tant que ça !

A ce propos, tu as cité Demians. Ils vont ouvrir pour vous : ton avis sur ce groupe ?
Je n’ai pas encore d’opinion parce que je n’ai écouté que la moitié de l’album mais c’est assez bien produit, un peu comme Devin Townsend, si tu aimes ce genre de truc… tu sais, des trucs mélodiques… Mais je dois plus l’écouter…

Mais s'ils font ta première partie, c’est que tu les aimes un minimum ?
Mais je ne dois pas forcément les aimer (sourire entendu)… Je me souviens d'avoir fait des premières parties de groupe et quand on nous l’apprenait, je disais : « On doit jouer avant ça ? » (rires)…

Peux-tu dire un mot en français pour nos lecteurs ?
(En français) Oh la vache !

Le mot de la fin, que voudrais-tu dire aux lecteurs de Music Waves et plus spécifiquement tes fans ?
(En français) Oh, la vache, de la vache !…
Ce que je veux dire ? C’est une bonne question… Si tu vois Danny, merci de nous le rendre ! Si quelqu’un voit John dans le coin, payez lui un verre ou deux ! Si quelqu’un voit Les avec un sac, c’est que ça doit être important. Faîtes en sorte qu’il n’achète pas de Jack Daniels ! Lee est bien donc elle s’en sortira toute seule ! Si tu es une femme et que tu aimes le look de Jamie, tu dois faire vite parce qu’il est sur le marché et c’est un gentleman !
A la vôtre !

Avant de refermer cette interview, un grand merci à Florian d'Underclass ainsi que Tarjy, TonyB, Zoso et Torpedo pour leurs questions qui ont contribué à faire réagir le chanteur d'Anathema !


Plus d'informations sur http://www.anathema.ws/
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Haut de page
EN RELATION AVEC ANATHEMA
DERNIERE CHRONIQUE
ANATHEMA: The Optimist (2017)
4/5

"The Optimist" est un voyage onirique au pays de la mélodie et de l’émotion comme seul Anathema est capable d’en offrir.
DERNIERE ACTUALITE
ANATHEMA MET SA CARRIERE EN PAUSE POUR UNE DUREE INDETERMINEE
 
AUTRES ARTICLES
PATRICK RONDAT GARE DE L'EST (LE 4 JUILLET 2008)
Juste avant de se rendre à Nancy pour un Masterclass, nous avons rencontré Patrick Rondat qui répond à vos questions. Une interview avec LE guitar hero français dont le talent légendaire n’a d’égal que la gentillesse !
GOJIRA LE 8 OCTOBRE 2008 (ZÉNITH DE PARIS)
Quelques heures avant de monter sur la scène du Zénith de Paris en première partie d'In Flames, c'est un Joe Duplantier, d'une douceur, d'un calme... aux antipodes de la musique jouée.... qui a répondu avec une gentillesse hors du commun à nos questions
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021