MW / Accueil / Articles / COMPTE-RENDUS DE CONCERT - SAGA AU TRABENDO
TITRE:

SAGA AU TRABENDO


TYPE:
COMPTE-RENDUS DE CONCERT
GENRE:

ROCK



Concert de Saga au Trabendo le 03/03/2003 avec A.C.T. en première partie.
BATRIC - 30.08.2003 -
0 photo(s) - (0) commentaire(s)

Cette soirée promettait d'être mémorable et elle le sera, même si ce n'est peut-être pas dans le sens que l'on pourrait croire.

Tout d'abord parce que la claque n'est pas venue d'où on l'attendait. En effet, lorsque j'ai acheté ma place pour ce concert, c'était pour voir enfin sur scène l'un des groupes qui m'ont amené au rock progressif, tout en découvrant A.C.T, groupe plus jeune dont j'entends parler depuis quelques temps.

En général, on écoute d'une oreille plus ou moins attentive le groupe de la première partie, en se disant qu'il faut de toutes façons être sympa avec ceux qui ne connaissent pas encore le succès du groupe qui suivra. Puis l'excitation monte réellement à l'entrée de ceux pour lesquels on est vraiment venu.

Eh bien, pour cette soirée au Trabendo, c'est un peu le contraire qui s'est passé.

Après le traditionnel quart d'heure de retard, les lumières s'éteignent et entrent les 5 suédois complètement dingues de A.C.T. Dès le départ, ils annoncent la couleur : une technique monstrueuse, une pêche d'enfer et une imagination qui part dans tous les sens. Ils nous offrent donc 45 minutes d'un show de bonne qualité, même si on peut leur reprocher quelques fautes que l'on qualifiera d'erreurs de jeunesse. En particulier, le chanteur a une voix pas totalement maîtrisée (mais n'oublions pas que le chant est certainement le rôle le plus difficile et le plus ingrat au sein d'un groupe) et son jeu de scène frise parfois le ridicule.
Au niveau des compositions, cassures rythmiques et délires musicaux semblent être la marque de fabrique de ce groupe, ce qui me sera confirmé par les membres du public qui les connaissent mieux que moi. C'est donc avec empressement que, dès la fin de leur set, je me précipite vers leur stand pour me procurer leur dernier album.

10 minutes d'attente et entrent enfin les 5 canadiens tant attendus. Intro de claviers avec effets lumineux dans tous les sens et, après une montée en puissance destinée à chauffer d'emblée la salle, Ian Crichton plaque d'un geste furieux son premier accord pour s'apercevoir tout de suite que… sa guitare n'est pas branchée !!!
Et ce sera le leitmotiv de la première partie du set : Ian Crichton va passer son temps à changer de guitare, faire venir son technicien sur scène pour faire vérifier les pédales, etc…
Est-ce cela qui explique le côté approximatif de la première partie de ce concert ? La voix de Michael Sadler n'est pas toujours en place, le jeu de batterie de Steve Negus est hyper rigide, Jim Crichton n'arrive pas à caler sa rythmique, etc… Toujours est-il qu'après le solo de clavier que nous sert Jim Gilmour à la fin de la première demi-heure, la qualité du show sera nettement plus convaincante que le début.

Au niveau du répertoire, la discographie de Saga est visitée en son entier, à l'exception de Generation 13, ce que je regrette personnellement mais il faut bien avouer que cet album n'était pas franchement dans les attentes du public. Ceci dit, Humble Stance, You're Not Alone ou encore Wind Him Up ont été d'excellents moments, tout autant que la version de No Regrets chantée par Jim Gilmour, qui nous gratifiera de solos de clarinette superbes… mis à part que l'on n'a pas entendu le premier car le micro était (encore !) débranchée.

En résumé, une soirée globalement réussie mais qui aurait pu l'être encore plus si elle n'avait pas été marquée par un amateurisme technique difficilement compréhensible de la part d'un groupe affichant une expérience de 25 années.


Plus d'informations sur http://www.saga-world.com
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Haut de page
EN RELATION AVEC SAGA
DERNIERE CHRONIQUE
SAGA: Sagacity (2014)
3/5

Un album qui ne dénote pas dans la discographie des Canadiens avec d'excellents moments d'équilibre pêchu et malheureusement des facilités qui alourdissent certains passages.
DERNIERE ACTUALITE
SAGA: Les détails sur 'Symmetry'
 
AUTRES ARTICLES
PORCUPINE TREE
Porcupine Tree à la Maroquinerie (Paris) le 29/11/2003
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021